Direct Soir n°285 28 jan 2008
Direct Soir n°285 28 jan 2008
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°285 de 28 jan 2008

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 2 Mo

  • Dans ce numéro : Olivier Besancenot veut créer un nouveau parti

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
PICS UNITED/PRESSE SPORT PICS UNITED/PRESSE SPORT J. BRUNET-MANQUAT/FRANCED Directsoir N°285/Lundi 28 janvier 2008 12 SPORTS NATURE L’appel de la montagne ■ Ils seront une quarantaine, entre skippers, skieurs, rameurs et alpinistes, à se donner rendez-vous dès aujourd’hui et jusqu’au 31 janvier, aux Saisies (Savoie), pour participer au 15 e Trophée mer montagne. Ces coureurs des mers et des sommets se retrouveront pour disputer des épreuves classiques comme la descente, le super-G ou le ski de fond. Seront également au programme des activités plus originales comme la course d’optimist sur neige. FOOTBALL Rarement Old Trafford, l’enceinte mythique des Red Devils, aura aussi bien porté son surnom, le « Theatre of Dreams » à savoir le théâtre des rêves. Après une disette de quatre ans, Manchester United fait un retour flamboyant. Un seizième sacre en Premier League est venu récompenser en mai dernier le retour au premier plan d’une équipe redoutable, imposant une cadence que seul le Chelsea d’Abramovitch a pu suivre. La marque de fabrique de cette institution toujours dirigée d’une main de maître par Sir Alex Ferguson, c’est bien évidemment sa puissance offensive. L’AS Roma, reparti de la cité anglaise avec sept buts dans les ESTELA SILVA/EPA FOOTBALL Leader de la Premier League anglaise et favori pour la victoire finale en Ligue des champions, le grand Manchester United est de retour. Puissance offensive, jeu à une touche de balle, milieu performant et défense intraitable, les Mancuniens font le spectacle et semblent plus forts que jamais. Le grand retour de Manchester Cristiano Ronaldo, presque « étouffé » par les congratulations de ses partenaires : il a déjà marqué dix-sept buts cette année dans le championnat anglais. filets en quarts de finale de la Ligue des champions l’année dernière, s’en souviendra sûrement longtemps. Un rythme diabolique toujours d’actualité cette saison, puisqu’à mi-parcours, les Mancuniens possèdent la meilleure attaque (46 buts) d’un championnat anglais réputé prolifique.Auteur de dix-sept buts la saison dernière, Cristiano Ronaldo, irrésistible et insatiable, truste déjà la première place au classement des buteurs avec le même total. Son triplé, inscrit récemment lors de la correction infligée à Newcastle (6-0), illustre les facilités récurrentes d’un prodige confirmé. Il serait injuste d’oublier ses compères d’attaque, l’Argentin Tevez, enfin accoutumé Le briscard Litmanen à l’essai en Angleterre ■ Fuhlam a mis à l’essai le milieu de terrain finlandais Jari Litmanen. A 37 ans, l’ex-joueur de l’Ajax Amsterdam a rejoint le club londonien, avant-dernier du championnat d’Angleterre, pour une série de tests qui pourrait déboucher sur sa signature. Le vétéran devrait donc retrouver le haut niveau, six mois après sa blessure au tendon d’Achille. S. LAMY/ICON SPORT VOILE La Coupe de l’America enfin relancée ? ■ La Coupe de l’America pourrait enfin repartir, suite au défi lancé par le syndicat anglais Team Origin au tenant du titre, le suisse Alinghi. Un tribunal new-yorkais va décider de l’avenir à court terme de la célèbre épreuve de voile, paralysée depuis juillet 2007, en raison du conflit opposant le defender Alinghi à Oracle. Parmi les propositions, l’instauration d’un nouveau règlement qui pourrait satisfaire tout le monde. Manchester United a remporté 16 titres de champion d’Angleterre, 11 Coupes d’Angleterre, 2 Coupes de la Ligue, 2 Ligues des champions, 1 Coupe des Coupes et 16 Charity Shields. aux joutes britanniques et Wayne Rooney, toujours aussi décisif lorsqu’il peut jouer. La fluidité du jeu proposé par les Red Devils, capables d’accélérer et de faire sauter n’importe quel verrou, impressionne. Les Lyonnais, prochains adversaires des Anglais en Ligue des champions, ne pouvaient pas craindre pire tirage. Les hommes d’Alain Perrin, qui auront fort à faire pour contenir les assauts de la bande à Ronaldo, devront également faire face à une défense de fer.Avec onze buts encaissés en championnat et quatre en Ligue des champions, la ligne arrière composée par Evra, Ferdinand, Vidic et Brown offre bien des garanties. Décidément… FOOTBALL Faux gangster sur vrai gazon ■ Un footballeur de 19 ans de l’équipe de Seix, en Ariège, a menacé avec un pistolet à plombun joueur adverse du club de Varilhes, lors d’un match de championnat de district de 3 e division. Après un contact un peu viril entre les deux hommes, le joueur seixois, dont l’équipe était menée 4 buts à 2 peu avant le coup de sifflet final, est brusquement sorti du terrain pour aller dans les vestiaires chercher cette arme. Il l’a ensuite brandie devant son adversaire en menaçant de tirer. Ses coéquipiers ont finalement réussi à le maîtriser. Plus de peur que de mal, donc. A la fin du match, dirigeants et joueurs de Varilhes ont déposé plainte à la gendarmerie la plus proche. 6 février 1958, le jour noir ■ Si la légende de Manchester United a connu bien des moments de gloire, le club a également connu des périodes tragiques. Le 6 février 1958 restera à jamais comme un jour noir dans l’histoire des Red Devils. Au retour d’un match disputé à Belgrade en demifinale de Coupe d’Europe face à l’Etoile Rouge Belgrade, l’équipe coachée par Sir Matt Busby va connaître un terrible drame. Après une escale à Munich, l’appareil s’écrase peu de temps après le décollage. Vingt-et-une personnes périssent dans ce crash, dont huit joueurs surnommés alors les « Busby Babes » : Geoff Bent, Roger Byrne, Eddie Colman, Mark Jones, David Pegg, Tommy Taylor, Liam Whelan et Duncan Edwards. Seuls trois joueurs survivent, parmi lesquels Sir Bobby Charlton, vainqueur de la Coupe du monde en 1966. Les commémorations du 50 e anniversaire de ce drame auront lieu le 10 février prochain à l’occasion du derby entre Manchester City et Manchester United, où les Red Devils revêtiront une réplique du maillot de 1958. C. JURINE/ICON SPORT BASKET La Chorale vise Harper pour remplacer Hale ■ Après la fin de saison annoncée pour l’ailier américain de Roanne, Ron Hale, victime d’une rupture complète du tendon rotulien droit, la Chorale pourrait s’attacher à nouveau les services d’Aaron Harper, parti à l’intersaison à Mariupol, mais licencié en novembre par le club ukrainien. AKG-IMAGES/ULLSTEIN BILD
F. BAUDIN/DPPI LUTTIAU/PRESSE SPORTS J. LANGSTON/ORLANDO SENTINEL/MCT/ABACA www.directsoir.net NBA Orlando tombe les Celtics ■ La nuit a offert son lot de surprises en NBA. Les Celtics de Boston ont chuté à la dernière seconde sur le parquet d’Orlando. Les Magics ont arraché la victoire sur le buzzer, grâce à un tir d’Hedo Turkoglu, pour s’imposer (96-93). Dans le même temps, les Cavs de Cleveland se sont imposés face au Los Angeles Lakers, au Staple Center (98-95), sous la houlette d’un LeBron James auteur de 41 points. Enfin, samedi, les Spurs n’ont été que l’ombre d’eux-mêmes devant leur public, en s’inclinant face aux New Orleans Hornets (78-102). 30000 DOLLARS auraient été proposés par un inconnu à chaque joueur de la sélection namibienne pour perdre leur match face à la Guinée. Il s’agit de la deuxième tentative de corruption dans cette CAN 2008, après celle révélée vendredi dernier par l’entraîneur du Bénin. CAN 2008 Le Maroc au pied du mur Le Marocain Marouane Chamakh. Magique Hego Turkoglu. RALLYE Loeb déjà devant Sébastien Loeb prend la tête du classement des pilotes. RÉSULTATS A.HACID/FEP/PANORAMIC L’arrière Olivier Grimaud, du RCT. ■ La voie des quarts est ouverte. Après deux matchs joués, le Ghana pointe en tête de son groupe et n’est plus très loin de se qualifier pour la dernière phase de la Coupe d’Afrique des nations. Il lui suffit d’un point contre le Maroc, ce soir à 18 heures. Les coéquipiers de Mustafa Hadji sont dans une posture plus délicate, puisque, opposés au pays organisateur et privés de leur buteur Soufiane Alloudi, ils doivent s’imposer contre les « Blacks Stars » pour disputer les quarts de finale. A moins que, dans le même temps, la Guinée soit défaite par la Namibie, dernière de cette poule A. L’espoir est mince pour les hommes d’Henri Michel. Hier soir le Sénégal s’est incliné face à l’Angola (3-1). ■ Pour la cinquième fois, le pilote français Sébastien Loeb s’est imposé sur le rallye de Monte- Carlo, comptant pour la première manche du championnat du monde des rallyes 2008. Au volant de sa Citroën C4, le pilote alsacien a largement surclassé la concurrence, bouclant sa promenade de santé 2’34 » plus vite que son dauphin, le Finlandais Mikko Hirvonen. Le quadruple champion du monde français prend d’ores et déjà la tête du classement des pilotes avec dix points. A signaler, la bonne performance de Jean-Marie Cuoq sur Peugeot 307, qui termine septième de la course. Prochain rendez-vous en Suède, le 8 février prochain. FOOTBALL/LIGUE 1 Lyon respire, Bordeaux rate le coche Un coup franc de Benzema a sauvé Lyon dans ce 95 e derby face à Saint-Etienne (1-1), tout en offrant quatre points d’avance aux Lyonnais sur des Girondins battus à Lorient (1-0). Que ferait Lyon sans Benzema ? Au lendemain du match nul arraché in extremis au stade Geoffroy- Guichard (1-1), les Lyonnais doivent une fière chandelle à leur jeune attaquant. En l’absence de Juninho, l’animation rhodanienne a toujours autant de mal à s’enclencher et à trouver le bon tempo. C’est au talent de leur numéro dix que les Gones ont dû leur salut. Depuis trois décennies, l’OL n’a jamais été battu, toutes compétitions confondues, par l’ASSE, l’ennemi héréditaire. Hier soir, Benzema a pris seul ses responsabilités pour transformer victorieusement ce coup franc de la dernière chance. La marque des grands. Hier, si la formation lyonnaise n’a pas été totalement à la hauteur de ce 95 e derby, les hommes d’Alain Perrin retiendront surtout qu’au terme de cette 23 e journée, ils comptent désormais quatre points d’avance sur des Girondins défaits hier soir à Lorient (1-0). Quatre longueurs qui donnent un tout petit peu plus d’air à l’Olympique Lyonnais, qui devra faire preuve de beaucoup de caractère Le Lyonnais Karim Benzema (en blanc et rouge), auteur d’un coup franc libérateur dans les arrêts de jeu. RÉCOMPENSE RUGBY Toulon remporte le choc de la Pro D2 ■ Le stade de Colombes avait retrouvé hier l’odeur et les couleurs des grands rendez-vous, pour le choc de la 13 e journée de Pro D2 entre le Racing Métro 92 et le Rugby Club Toulonnais. En fait, il ne manquait que le nœud papillon rose de Franck Mesnel et les boucles grisonnantes d’Eric Champ pour avoir l’impression d’être vingt ans auparavant, lorsque le Racing et Toulon se battaient pour le Bouclier de Brennus. La comparaison s’arrête là. Autres temps, autres mœurs, le rugby a évolué, fini le rugby champagne, vive le rugby professionnel. Le RCT venu en terres parisiennes avec C. STACHE/AP SPORTS 13 pour ramener un septième titre de champion de France entre Rhône et Saône. Si la semaine comptable de Lyon reste très moyenne pour un prétendant au titre (quatre points pris sur neuf possibles), l’important est de terminer ce mois de janvier chaotique sur une note positive et apparemment bénéfique, tant les Lyonnais ont puisé dans leurs ressources. Victorieux au Mans, et contre Saint-Etienne, Bordeaux n’aura pu de son côté enchaîner sur une troisième victoire. Apparus bien émoussés sur la pelouse du Moustoir, les hommes du « président » Laurent Blanc ratent l’occasion de revenir plus près encore du leader. Si ce cru bordelais a plus que jamais de la qualité, il devra remporter ce genre de match à l’avenir s’il espère détrôner ce Lyon devenu pantagruélique depuis 2002. D’autant plus que se profile un choc décisif le 8 mars prochain à Gerland, entre Lyon et Bordeaux. A l’aller, les coéquipiers de Benzema s’étaient imposés (3-1), et ce dernier y était allé de son but, pour respecter ses bonnes habitudes. NIKOLA KARABATIC ■ Passée la déception de la demi-finale perdue face à la Croatie, les Bleus ont su se reconcentrer sur leur ultime rencontre face à l’Allemagne pour ramener le bronze. Autre récompense pour le numéro 13 des Bleus, Nikola Karabatic, qui a été élu MVP (« most valuable player ») de ces championnats d’Europe. Auteur de 44 buts, le demi-centre de Kiel a fini meilleur marqueur de la compétition. Notons que l’arrière gauche, Daniel Narcisse, a été retenu dans l’équipe type de cet Euro 2008. sa pléiade de stars, Matfield, Gregan, Oliver en leader incontesté du championnat, n’a pas failli à sa tâche. Dans un match entaché par de nombreuses fautes, le club de la Rade l’a emporté 15-21, sans réellement convaincre face à une équipe bien en place, mais manquant de réalisme aux moments importants. Les hommes de Tana Umaga sortent vainqueurs face aux hommes de Pierre Berbizier, conservant ainsi la première place (52 points) du championnat de France, avec dix points d’avance sur Mont-de- Marsan le second (42 points). Le Racing Métro est quatrième (36 points). E. LEMAISTRE/PANORAMIC



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :