Direct Soir n°256 4 déc 2007
Direct Soir n°256 4 déc 2007
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°256 de 4 déc 2007

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 2,6 Mo

  • Dans ce numéro : Nicolas Sarkozy sur tous les fronts

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
F. VERGARA/AP P.WOJAZER/REUTERS Directsoir N°256/Mardi 4 décembre 2007 4 L’ACTU MONDE Le président colombien Alvaro Uribe. ENVIRONNEMENT Les agrocarburants menacent l’alimentation ■ Le directeur général de l’Institut international de recherche sur les politiques alimentaires (Ifpri) Joachim von Braun et des experts internationaux ont appelé ce matin à Pékin, où se tenait leur congrès, à ralentir le développement des agrocarburants et augmenter les investissements dans l’agriculture. Il s’agit de prévenir l’aggravation des crises alimentaires dans le monde. Le prix des aliments a augmenté de manière significative ces derniers mois. Une crise inédite au regard de ces trente En bref DIPLOMATIE L’Iran aurait arrêté son armement nucléaire ■ Alors que la secrétaire d’Etat américaine, Condoleezza Rice, s’est entretenue sur le dossier du nucléaire iranien avec le ministre chinois des Affaires étrangères, Yang Jiechi, un rapport, publié hier par les seize agences américaines du renseignement, vient de surprendre tout le monde. En effet, d’après le document, l’Iran aurait arrêté son programme d’armement nucléaire depuis 2003. Cette déclaration discrédite le discours du président des Etats-Unis sur les dangers des armes de destruction massive. Ce dernier aurait évoqué, il y a quelques semaines, l’éventualité d’une « Troisième Guerre mondiale ». Le rapport précise que l’Iran n’aurait suffisamment d’uranium que dans trois à huit ans pour produire la bombe atomique. L’opposition démocrate à l’administration Bush a profité de ce texte pour exiger un « sursaut diplomatique » et une « nouvelle politique » envers Téhéran. Nicolas Sarkozy, lors de sa visite officielle hier en Algérie. COLOMBIE La médiation se poursuit pour libérer les otages ■ La tentative de libération des otages retenus par la guérilla marxiste des Farc pourrait se faire à trois. Le président colombien Alvaro Uribe a évoqué lors d’un entretien téléphonique avec George Bush ses rapprochements avec Paris. L’entretien entre les deux chefs d’Etat a duré une quinzaine de minutes et a été qualifié de chaleureux. Le gouvernement colombien souhaite échanger les 45 otages, dont la Franco- Colombienne Ingrid Betancourt et trois Américains Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad, lors d’un discours dans un centre d’enrichissement d’uranium à Natanz (Iran), le 9 avril 2007. ALGÉRIE Plusieurs accords commerciaux fructueux ■ La visite de Nicolas Sarkozy en Algérie doit permettre à des entreprises comme Total et Gaz de France de confirmer d’importants projets de développement dans le pays. Cette visite, la première pour le chef de l’Etat français, a déjà permis de confirmer la signature de plus de cinq milliards d’euros de contrats. Gaz de France doit officialiser le renouvellement de ses accords d’approvisionnement en gaz algérien au moins jusqu’en 2019. Toujours dans le secteur de l’énergie, le groupe pétrolier Total devrait annoncer un contrat d’un milliard d’euros pour la construction dernières années. La menace pèse sur les populations les plus pauvres, principalement en Chine et dans la quasitotalité des pays d’Afrique. Le développement des biocarburants est un facteur de la flambée des cours des céréales. Selon les projections de l’institut international basées sur les plans actuels de développement de la bioénergie, le prix du maïs augmentera encore de 26% d’ici à 2020, et de 72% si ces plans de développement des énergies issues de la biomasse doublaient. (Marc Gonsalves, Thomas Howe et Keith Stannsen) contre 500guérilleros des Farc. Parallèlement, l’ambassadeur de France en Colombie, Jean-Michel Marlaud, a indiqué hier que la diplomatie française agirait de façon discrète pour tenter d’obtenir la libération des otages. Samedi, Nicolas Sarkozy avait précisé que la France allait redoubler d’efforts pour mettre fin au calvaire des otages au lendemain des premières preuves de vie, depuis 2003, d’Ingrid Betancourt. d’un vapocraqueur servant à fabriquer des matières plastiques. Nicolas Sarkozy a également évoqué la signature d’un accord de partenariat avec son homologue algérien Abdelaziz Bouteflika en matière d’énergie nucléaire. Selon certaines sources sur place, le projet pourrait concerner la recherche et la sécurité. Ces accords commerciaux devraient permettre aux dirigeants français et algériens d’afficher des résultats positifs. Hier, le président de la République était revenu sur le passé colonial de la France, le qualifiant « de profondément injuste ». Séchage du maïs au Burkina Faso (femme Gourounsi). TCHAD. De nouveaux affrontements ont eu lieu ce matin dans l’est du pays entre les forces gouvernementales et les rebelles qui sont en conflit depuis le 26 novembre dernier. ❚ AFGHANISTAN. Au moins 22 civils ont été blessés lors d’un attentat perpétré à Kaboul contre un convoi de la force multinationale. ❚ ROYAUME-UNI. L’enseignante britannique graciée hier après avoir été condamnée à 15 jours de prison au Soudan, pour avoir autorisé ses élèves à donner le nom de Mahomet à un ours en peluche, est arrivée à Londres. ❚ BOLIVIE. Une cinquantaine d’opposants au projet de réforme constitutionnelle du gouvernement ont entamé une grève de la faim. ❚ CHINE. Pékin a confirmé ce matin que le président Hu Jintao effectuerait une visite officielle au Japon en 2008, la première visite d’un chef d’Etat à Tokyo depuis dix ans. H. SARBAKHSHIAN/AP H. BAMBERGER/COSMOS



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :