Direct Soir n°237 7 nov 2007
Direct Soir n°237 7 nov 2007
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°237 de 7 nov 2007

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 275) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 1,8 Mo

  • Dans ce numéro : Charlize Theron au-delà de la beauté

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
L.MANNING/CORBIS NIVIERE/NEBINGER/SIPA 12 SPORTS « Dans mon pays, ce n’est pas le sport national ». Cette phrase de Gad Elmaleh - natif du Maroc - faisant allusion au ski, pourrait résumer à elle seule l’aventure jamaïcaine dans le bobsleigh. Dans un pays qui ne voit de la glace qu’en cornet, il fallait oser prétendre ne seraitce qu’à une qualification olympique. Pourtant, lors des JO canadiens de Calgary, en 1988, les quatre bobeurs des Caraïbes se sont lancés dans la descente verglacée, en compagnie des Suisses, des Américains ou encore des Soviétiques. Malgré l’avalanche de RUGBY ■ Début novembre, la marque aux stickers Panini lance un album consacré au Top 14 et à la Pro D2. Au menu, 80 pages sur les deux championnats et plus de 516 cartes à collectionner. Chaque club est passé à la loupe, de son palmarès à ses statistiques en passant par le bilan de la saison passée. Ajoutez à cela un édito de Serge Blanco. L’ouvrage intitulé Panini Rugby 2008 sera commercialisé au prix de 1,50 €. Il faudra ensuite débourser 40 centimes pour un paquet de cinq stickers. SPORTS DE GLISSE La Jamaïque est un ovni dans l’univers des sports de glisse. Pourtant, sur l’île de Bob Marley, l’hiver ne fait pas froid dans le dos, surtout lorsqu’il s’agit de bobsleigh. Pour les bobeurs des Caraïbes, c’est « objectif Vancouver 2010 ». Du bob au pays du reggae L’équipe jamaïcaine de bobsleigh à deux, le 16 février 2002, à Salt Lake City. DR Panini joue la carte du rugby DR PRATIQUE fautes techniques qui se sont soldées par un accident spectaculaire dans la troisième manche, les athlètes jamaïcains ont emballé la foule, devenant au passage les Reggae Rocket. Depuis, l’équipe nationale a connu des hauts comme en 1992 à Albertville avec une 14 e position à quatre et une place dans le top 10 à deux, mais aussi des bas, à Turin par exemple où la qualification leur a échappé. Preuve de la valeur des bobeurs jamaïcains, certains se sont exportés pour renforcer de grandes équipes, à l’image de Lascelles Brown qui a rejoint Euro 2008 : un sac pour les petits besoins ■ On appelle cela le souci du détail. Pour éviter aux supporters de l’Euro 2008 des files d’attente interminables devant les toilettes des stades, une entreprise vient de commercialiser un urinoir portatif. Mesurant 5,5 cm, l’objet contient des cristaux de polymères, qui transforment le liquide en gel et le rend inodore. Reste à trouver un endroit un peu à l’écart, afin de pouvoir faire son petit besoin en toute tranquillité. SRT/PANORAMIC CYCLISME Lagardère se met en selle ■ Le groupe Lagardère s’intéresserait de près au cyclisme. Selon l’hebdomadaire Der Spiegel, Lagardère pourrait débourser plus de 10 millions d’euros pour racheter la société Upsolut Sports, qui organise le Tour d’Allemagne et la classique d’Hambourg. Ces deux courses sont les seules épreuves allemandes à figurer au calendrier du ProTour. Lagardère poursuivrait ainsi son engagement dans le milieu du sport. La Jamaïque a remporté le World Push Championship en 2000. Ce dérivé du bobsleigh tient compte uniquement de la poussée et se déroule exclusivement l’été. le Canada en 2004. Mais comment expliquer qu’une nation baignant dans la chaleur moite du tropique du Cancer n’ait pas froid aux yeux au moment de dévaler une gouttière glacée ? La réponse est peutêtre dans le Push Cart. Ces chariots typiquement jamaïcains, utilisés pour transporter de la nourriture, servent de temps à autre à dévaler des pentes dans des courses pour le moins insolites. Le vainqueur est désigné à la fois par sa position sur la ligne d’arrivée et par l’inventivité avec laquelle il a orné son Push Cart. Comme pour le bob, il faut être un peu givré. FOOTBALL Le don d’un jeune talent ■ Une belle leçon pour beaucoup de footballeurs. Le jeune joueur (18 ans) du Stade Rennais, Prince Oniangue, a mis sa carrière entre parenthèses pour faire un don de moelle osseuse à son frère Trésor, atteint de la drépanocytose (une maladie génétique entraînant des douleurs intenses et brutales). L’opération s’est très bien déroulée et le défenseur breton a retrouvé les terrains un an après avoir débuté les démarches administratives. Reste maintenant pour lui à récupérer totalement de cette intervention qui l’a « fait réfléchir ». Son frère devrait sortir de l’hôpital à la fin de l’année et commencer sa nouvelle vie, avec un BTS électronique en poche. Directsoir N°237/Mercredi 7 novembre 2007 « Rasta Rockett », le film culte ■ Le film Rasta Rockett, du réalisateur Jon Turteltaub, n’est sûrement pas étranger à la ferveur qui règne autour de l’équipe jamaïcaine de bobsleigh. Sorti en France en 1994, deux ans après les Jeux olympiques d’Albertville, il retrace non sans une pointe de poésie l’aventure des premiers Jamaïcains inscrits dans une épreuve olympique de bobsleigh, à Calgary, en 1988. Des débuts tumultueux à l’ovation finale, l’équipe, composée de Derice Bannock, le pilote, de Junior Devil et Yul Brenner les deux pousseurs, de Sanka le freineur champion de Push Cart, et d’Irving Blitzer, l’entraîneur, a conquis la planète, notamment grâce à des répliques cultes. Le célèbre rituel de départ, « balance man, cadence man, c’est le bob man, cool rasta », est resté dans les mémoires. ARCHITECTS 61/AFP AUTOMOBILE Singapour sur les chapeaux de roue ■ Singapour veut investir dans la course automobile en se dotant d’un circuit permanent. Le gouvernement espère développer ce sport dans le pays. L’infrastructure, située à Changi, devrait être prête fin 2010, début 2011, et pourra accueillir 15000 supporters. Le projet, dont on voit ci-dessus une modélisation numérique, sera entièrement financé par des fonds privés et devrait avoir la capacité d’accueillir douze écuries de F1. PROD DB/WALT DISNEY/DR
A. COMAS/REUTERS D. WINTER/ICONSPORT HOT SPORTS/DPPI www.directsoir.net BASKET Le Mans : une victoire pour repartir Le Manceau Raviv Limonad. ■ Le Mans doit se reprendre, ce soir à Antares, face au Lietuvos Rytas Vilnius. Après deux journées en Euroligue et deux défaites, les Sarthois sont dans une position délicate. Tout le contraire de leurs adversaires du jour, invaincus et récents tombeurs du Maccabi Tel-Aviv (74-71). Emmené par Hollis Price, bien connu des Manceaux, Vilnius sera un adversaire particulièrement dangereux. Les hommes de Vincent Collet seraient bien inspirés de réaliser un exploit contre le récent finaliste de la Coupe Uleb, pour relancer leur campagne européenne. C’est l’écart record de buts en Ligue des champions, entre Liverpool et Besiktas. Les Reds ont étrillé les Turcs (8-0) à Anfield Road, avec notamment 8un triplé de Benayoun. RUGBY Fabien Pelous quitte les Bleus Fabien Pelous. TENNIS Henin pour enchaîner La Belge Justine Henin. À SAVOIR M. MOCHET/AFP ■ Le deuxième ligne international devait annoncer aujourd’hui qu’il met un terme à sa carrière en équipe de France. Fabien Pelous, 33 ans, détient le record de sélections nationales, avec 118 capes. Le Toulousain, qui devrait quitter définitivement les terrains de rugby à la fin de cette saison, a débuté sous le maillot bleu le 17 octobre 1995, face à la Roumanie, soit quasiment 12 ans jour pour jour avant la demi-finale France-Angleterre du 13 octobre 2007. ■ Les Masters féminins de Madrid ont débuté hier soir. Justine Henin est facilement venue à bout de Chakvetadze (6-1, 7-6). De son côté, Sharapova a battu Hantuchova (6-4, 7-5). La Russe se rassure et revient au premier plan après avoir traîné une blessure récurrente à l’épaule. Ce soir, Henin affronte la Serbe Jankovic à 18 heures. La numéro un mondiale, qui mène 8 victoires à 0 face à la jeune Serbe, voudra confirmer ses débuts. Serena Williams affrontera pour la première fois de sa carrière la Russe Chakvetadze. Un match inédit entre deux joueuses puissantes, qui promet du spectacle. Enfin, la dernière rencontre de la soirée verra Anna Ivanovic opposée à Daniela Hantuchova. FOOTBALL/LIGUE DES CHAMPIONS L’OL : à quitte ou double Lyon doit gagner ce soir face à Stuttgart pour ne pas sombrer en Ligue des champions. Une défaite serait synonyme au mieux de Coupe de l’UEFA pour les hommes d’Alain Perrin.Troisièmes, à quatre points des Rangers et du Barça, les Rhodaniens sont conscients de l’ampleur de la tâche qui les attend. Le président Jean-Michel Aulas a exprimé son pessimisme quant à la qualification de l’OL pour les huitièmes de finale. Un stade de la compétition que le club a atteint systématiquement depuis la saison 2003-2004. Un espoir demeure malgré tout.Avec 28 points pris sur 30 possibles en Ligue 1, Lyon a retrouvé du mordant et donc son jeu, et peut sérieusement prétendre battre à nouveau une équipe de Stuttgart toujours à la traîne en Bundesliga malgré deux victoires d’affilée. La confirmation de Benzema, l’éclosion de Ben Arfa, le retour de Juninho, sont autant de raisons d’y croire encore. Une victoire de l’OL donnerait un nouveau visage à la compétition. Les cadres SPORTS 13 Succès impératif pour les Lyonnais ce soir face à Stuttgart. Troisième de sa poule avec trois points, l’OL a retrouvé la confiance et reste sur six victoires consécutives, toutes compétitions confondues. blessés depuis le début de la saison, à l’image de Grégory Coupet ou de Cris, retrouveraient les frissons de la Ligue des champions et permettraient aux Gones de jouer une belle carte. Le déplacement à Ibrox Park des Glasgow Rangers et la réception du grand Barça prendraient alors une autre tournure. Encore fautil écarter Stuttgart, ce soir à Gerland. Une victoire qui a échappé à Marseille hier, au stade du Dragon de Porto. L’OM, battu 2 buts à 1, a pourtant montré de belles choses. Mais deux erreurs défensives ont suffi au FC Porto pour s’imposer. Un premier but de Sektioui, à la 27 e minute, lance la rencontre. Marseille réagit au retour des vestiaires par l’intermédiaire de Niang (48 e) à la suite d’un beau mouvement collectif. Le coup de tête de LisandroLopez à la 78 e minute assomme des Olympiens incapables de réagir. Pour se qualifier, les Marseillais devront encore ramener des points de leurs rencontres face au Besiktas d’Istanbul ou contre les Reds de Liverpool. Le Lyonnais Hatem Ben Arfa (à d.) à la lutte avec Alexander Farnerud, lors du match contre Stuttgart le 23 octobre 2007. MASTERS Le multicoque Gitana 11 est en tête de la course. DAVID NALBANDIAN Vainqueur des deux derniers tournois Masters Series de la saison à Madrid et à Paris, David Nalbandian ne sera pas aux Masters de Shanghai, qui débutent dimanche. L’Argentin, 9 e du classement ATP The Race, avait été désigné premier remplaçant. Mais après la confirmation des participations de Nikolay Davydenko et d’Andy Roddick, ses chances de fouler le cours chinois sont quasiment nulles. Nalbandian a donc choisi de rentrer en Argentine. Il est remplacé par l’Espagnol Tommy Robredo. TRANSAT JACQUES VABRE : Lemonchois et Guichard en tête… provisoirement ■ Au dernier pointage ce matin, et à près de 3 400 milles de Salvador, Lionel Lemonchois et YannGuichard étaient toujours en tête des multicoques de la Transat Jacques Vabre. Mais les skippeurs de Gitana 11 risquent de subir un retard inattendu : ils ont cassé dans la nuit le foil tribord et devaient s’arrêter plusieurs heures à Madère pour le remplacer. Voilà qui pourrait offrir à leurs concurrents, en particulier Pascal Bidégorry et Yvan Ravussin (Banque populaire), la possibilité de récupérer la première place. Chez les monocoques, le duo formé par Marc Guillemot et Charles Caudrelier (Safran) mène la course, devant Michel Desjoyeaux et Emmanuel Le Borgne (Foncia). F. FIFE/AFP J.M. HERVIO/FLASHPRESS



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :