Direct Soir n°217 8 oct 2007
Direct Soir n°217 8 oct 2007
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°217 de 8 oct 2007

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 2,2 Mo

  • Dans ce numéro : Jennifer Lopez sort un nouvel album

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
Directsoir N°217/Lundi 8 octobre 2007 16 CULTURE MUSIQUE Le melting-pot du John Butler Trio Folk, blues, reggae, John Butler est inclassable. Celui que l’on compare à Ben Harper – comme lui, il excelle en slide guitare – a su imposer son style melting-pot. « De la musique indienne au hip-hop, du rock à la country, je pioche dans toutes les influences musicales », explique le musicien australien. Fort d’une relation particulière avec le public français, son trio continue son périple hexagonal. « Jouer en France, c’est rencontrer un public passionné, entier. En donnant beaucoup aux artistes, il offre un environnement parfait. » Après, Grenoble, Dijon, Nancy, Marseille, John Butler achève sa tournée à l’Olympia. Trois soirs pour vibrer au rythme de titres fédérateur de ce globe-trotter.A coup d’accords aux sonorités métalliques, accompagné du bassiste Shannon Birchall et du batteur-percussionniste Michael Barker, John Butler fait le tour de son répertoire et interprète les morceaux de Grand National, sorti en mars. Imprégné d’une rythmique envoûtante, cet album, qu’il considère « plus musical et introspectif » que Sunrise Over Sea ou Three, respire la joie de vivre. Better than, Funky Tonight, Used to Get High, incarnent l’esprit joyeux et multiculturel du groupe. « Mes voyages, mes rencontres, sont des sources d’inspirations inépuisables pour écrire sur l’humain, l’amour, la liberté, la justice… » Le trio conjugue avec brio légèreté et sérieux. De la société de consommation (Good Excuse) à l’ouragan Katarina (Gov Did Nothin’), John Butler s’engage. « Etre humain, c’est avoir une conscience politique », conclut le chanteur. John ButlerTrio, du 9 au 11 octobre à l’Olympia, Paris 9e. La bonne ADRESSE L’élégance pop de Rhesus ■ On leur a dit, bien sûr, qu’un groupe français chantant en anglais avait peu de chance de trouver une maison de disque dans l’Hexagone. Heureusement, Rhesus, trio rock grenoblois n’a pas renoncé : mieux, il a remporté le concours CQFD (Ceux qu’il faut découvrir) des Inrockuptibles en 2004. Aurélien, Simon et Laura ont sorti dans la foulée un premier album de pop sanguine, très inspiré des Anglo-Saxons. Voici aujourd’hui The Fortune Teller Said, la suite logique. Une nouvelle fois, le trio fonctionne à merveille. Pour garder la spontanéité, ils ont choisi d’enregistrer les morceaux en condition live. Le résultat est un déferlement d’émotion et d’énergie brute. Rhesus, The Fortune Teller Said, Pias. DR La musique de John Butler est à la croisée du folk, du reggae et du blues. CHRIS’TEAS À BORDEAUX Coincé entre le cours de l’Intendance magnifiquement refait et la belle église Notre-Dame, au sein d’une jolie galerie couverte, Chris’Teas est un endroit calme et discret. Idéal aussi pour les adeptes d’un déjeuner délicieux et équilibré. Royaume du thé, comme son nom l’indique, Chris’Teas propose aussi des menus fins. Deux formules possibles : 11 € et 23 €, avec un plat du jour et un verre de vin. Le premier prix propose, autour d’un verre de vin rouge, des lasagnes épinard et fromage de chèvre, un poulet en kimono DR (citron et noix de coco) – qui ne vous laisse pas sur le tapis – ou encore une moussaka. La seconde formule vous séduira par son mariage parfait : le foie gras mi-cuit cuisiné au thé earlgrey, accompagné d’un verre de moelleux. Si vous êtes pressé, optez pour l’assiette d’antipasti (12,80 €) ou la salade taille 36… pour conserver la vôtre. Ouvert de 12 à 19h. Chris’teas, 16, passage Sarget, Bordeaux (05 56 81 29 86). Retour parisien pour Feist ■ Si Feist se produit ce soir et demain à La Cigale, son parcours ressemble plus à celui d’une fourmi. Très jeune, la chanteuse canadienne a multiplié les collaborations avec des groupes punk et rock, avant de trouver sa voie seule. En 2004, le disque Let It Die connut un énorme succès. Cette année, son successeur, The Reminder, a confirmé le talent de la jeune femme de 31 ans. Toujours entourée de ses fidèles (Gonzalez et Mocky), la musicienne élargit encore sa palette musicale, passant avec la même aisance vocale du folk au gospel. Les deux concerts parisiens seront l’occasion pour Feist de revenir dans une ville où elle a un temps résidé, avant de repartir pour le Canada. Feist, ce soir et demain à La Cigale, 120, bd Rochechouart, Paris 18e. PHOTOS : DR JEUX VIDÉO « Fifa » atteint un nouveau stade DR ■ A la veille du traditionnel duel de fin d’année entre la série des Pro Evolution Soccer (PES) et celle des Fifa, la balance footballistique virtuelle pourrait bien pencher du côté de ce dernier. Graphismes next-gen, animations aux petits oignons, Fifa 08 réalise cette année une révolution technique pour rester dans la course. Le résultat, pour tout amateur de beau jeu, est incroyable. L’affrontement pour la maîtrise du ballon est total, l’arbitre très (trop ?) présent et le jeu axé arcade a laissé la place à une véritable simulation. Difficile, dans ces conditions, d’attendre la sortie de PES 2008, le 25 octobre. Fifa 08, Electronic arts, sur PS3 et Xbox360, 70 €. « Sega rally », le retour d’une vedette DR ■ Sega Rally, un nom qui sonne comme une vieille connaissance. Et les pionniers qui ont eu la chance de découvrir les premiers opus ne seront pas déçus. Pour ce 4 e volet, les réflexes reviennent vite. Même course en dérapage, même musique dance qui colle à la vitesse. Les décors ont été remis au goût du jour. Le principe reste enfantin : à chaque nouvelle course (20 au total), vous partez de la dernière place, à charge pour vous de remonter vos 5 adversaires en trois tours. Au final, un jeu fun, coloré et simple dans sa prise en main. Sega Rally, éd. Sega, 50 €.
S.SIEF MERIA/OG/D8 Ce soir à 22h15 : Le « TNT Show » donne carte blanche à Amel Bent Laurie Cholewa reçoit aussi : Lââm, Popa Chubby, Faf Larage Du live, rien que du live ! *Direct8 est accessible gratuitement via la TNT (canal 8), le satellite (CanalSat et TPS - canal 38 - CanalSat Horizon, canal 16), le câble (Numéricâble - canal 28), l’ADSL (canal 8), la téléphonie 3G et sur Internet (www.direct8.fr). « TNT SHOW » Tous les lundis en direct à 22h15 LA NOUVELLE GRANDE CHAÎNE GÉNÉRALISTE



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :