Dargaud le Mag n°2 mars/avril 2013
Dargaud le Mag n°2 mars/avril 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2 de mars/avril 2013

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Dargaud

  • Format : (185 x 260) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 8,8 Mo

  • Dans ce numéro : Pablo... retour sur un phénomène.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
À LA UNE PABLO La jeunesse de Picasso crée l’événement ! Auteurs : Julie Birmant & Clément Oubrerie Genre : Biographie dessinée Paris, 1900. Un jeune artiste espagnol débarque. Il n’a pas 20 ans, mais déborde d’énergie, de projets, d’envies. Il s’installe dans un atelier de la butte Montmartre et rencontre Fernande, son premier grand amour. Max Jacob, Apollinaire, Gertrude Stein et Georges Braque sont ses compagnons de bohème. Autour de lui se dessine le Paris de la Belle Époque, les ombres et lumières du milieu artistique du XX e siècle naissant. Ce jeune homme, c’est Pablo, celui qui deviendra Picasso. En se plongeant dans les premières années parisiennes de l’artiste, Clément Oubrerie (dessinateur de la série Aya de Yopougon) et Julie Birmant revisitent un monde bouillonnant et finalement méconnu. « Nous avons voulu raconter un Picasso un peu oublié, explique Clément Oubrerie. Picasso est une icône du XX e siècle, mais on oublie qu’il a un pied dans le XIX e siècle. Quand il arrive à Paris en 1900, il a 19 ans. Et cette facette, même si on l’étudie en Histoire de l’art, s’efface rapidement au profit de toute son œuvre d’après-guerre. » SON SEUL RIVAL : DIEU ! L’éclairage nouveau qu’apporte la bande dessinée tient également au fait que la scénariste Julie Birmant a choisi de raconter l’histoire par les yeux de Fernande 6 Le 26 avril Couronnée par le Grand Prix RTL de la BD 2012 et sa sélection à Angoulême, la série sur Pablo Picasso imaginée par Julie Birmant et Clément Oubrerie n’en finit pas de séduire les lecteurs. Retour sur un phénomène. Olivier. Compagne de Picasso au Bateau-Lavoir, la jeune femme fut une véritable source d’inspiration pour l’artiste : des centaines de dessins, peintures et sculptures la représentent. Il est même admis que l’une des Demoiselles d’Avignon s’en inspire. « J’ai découvert ses mémoires un peu par hasard, raconte Julie Birmant. C’était vraiment une parisienne des faubourgs, une orpheline qui s’est élevée toute seule. Elle avait un humour, un esprit qui ne sont pas sans rappeler Arletty dans Les Enfants du paradis. » DANS L’INTIMITÉ D’UN ARTISTE. Pablo permet ainsi de pénétrer l’intimité d’un artiste en devenir pour percer ses motivations. « Ce que nous essayons de comprendre à travers ces albums, explique Julie Birmant, c’est comment il est devenu Picasso. Il était attachant ou désagréable, je ne le sais pas, mais en tout cas il était vraiment persuadé de combattre avec Dieu. C’était son seul rival… Avec Matisse ! » L’alchimie est au rendez-vous. Cette biographie dessinée est rapidement devenue un phénomène de librairies. Grand Prix RTL 2012, repéré par une presse unanime, le tome 1 a déjà séduit plus de 30 000 acheteurs. Le tome 3, dont la sortie est prévue pour le 26 avril, devrait asseoir Pablo comme une œuvre majeure de la bande dessinée contemporaine. Couverture non définitive.
7



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :