Dargaud le Mag n°2 mars/avril 2013
Dargaud le Mag n°2 mars/avril 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2 de mars/avril 2013

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Dargaud

  • Format : (185 x 260) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 8,8 Mo

  • Dans ce numéro : Pablo... retour sur un phénomène.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 22 - 23  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
22 23
DANS LE RÉTRO Fred Le conteur éclectique ! René Goscinny confiait la chance qu’il avait d’être le premier à écouter Fred lui raconter ses histoires, Hergé se disait « enchanté de A à Z » par ses récits, Franquin se qualifiait de « clown » face à ce poète de la bande dessinée, Jacques Dutronc a fait appel à son imaginaire magnifiquement absurde ! Dargaud propose aujourd’hui le dernier tome de sa série phare, Philémon. Hommage à l’un des monstres sacrés de la bande dessinée qui a influencé plusieurs générations d’auteurs. Fred, c’est un dessinateur-né. Tout môme, il remplit déjà des cahiers entiers de bandes dessinées bourrées de fôtes d’ortografe et publie son premier dessin humoristique dans le courrier des lecteurs d’un journal pour enfants. Un peu plus tard, il fait ses premiers pas vers l’absurde, l’envers du décor et le dérapage contrôlé en dévorant Edgar Poe, Dickens et Oscar Wilde. Vers 18 ans, il fait timidement le tour des rédactions et finit, à sa grande fierté, par placer un dessin à Ici Paris. Mais la signature a été coupée... À son retour de l’armée, il dessine pour France Dimanche, Paris Match, Le Hérisson et Quartier Latin, un journal extrêmement modeste vendu au colportage par Georges Bernier, plus connu ultérieurement sous le nom du Professeur Choron. C’est avec Georges Bernier et Cavanna que Fred, promu directeur artistique, 22 crée Hara-Kiri en septembre 1960. Il exécute les 60 premières couvertures, touche un peu à tout, s’aperçoit qu’il aime bien écrire et revient à la bande dessinée avec Les Petits Métiers, Le Manu Manu, Tarsinge l’homme Zan et Le Petit Cirque. LA VIE MOUVEMENTÉE DE PHILÉMON En 1966, après six mois de labeur, il propose 15 planches d’une nouvelle histoire à Spirou, qui les refuse : le dessin ne va pas, l’histoire non plus... À la lecture des mêmes planches, Goscinny s’enthousiasme et publie La Clairière des trois hiboux, premier épisode des aventures de Philémon. Mais, cette fois-ci, ce sont les lecteurs qui n’apprécient pas le dessin. Fred se met donc à écrire une multitude de scénarios qui seront dessinés par d’autres - ce qui ne l’amuse pas du tout, sauf quand il imagine Time is money pour Alexis. Et puis il commence à ruminer dans ses moustaches l’idée
d’envoyer Philémon sur les lettres de l’Océan Atlantique - idée qui lui est venue dans son bain : où va-t-on quand on se laisse aspirer par le tourbillon de la baignoire qui se vide ? (Fred trouve toujours ses idées dans son bain. Quand l’idée ne vient pas, il prend cinq bains par jour, il est donc très propre...) Il écrit le scénario, le fait lire à Goscinny et déclare assez fermement qu’il veut le dessiner lui-même. Goscinny accepte et la grande aventure de Philémon, dont le 15 e album paraîtra en 1987, commence. Dans les années 70, tout le monde s’arrache Pilote, y compris Jacques Dutronc, qui propose à Fred de lui écrire des chansons. Fred tente le coup avec une totale fraîcheur, à l’instinct : Le Fond de l’air est frais entrera très vite au hit-parade. Devenus copains, Fred et Dutronc réaliseront ensemble deux livres-disques pour enfants. RETOUR SUR UNE ŒUVRE MAJEURE Fred explore d’autres univers et signe plusieurs albums considérés (à juste titre) comme des chefs d’œuvre : L’Histoire du corbac aux baskets, L’Histoire de la PHILÉMON L’ULTIME AVENTURE Philémon et Barthélémy découvrent une locomotive perdue en pleine campagne, au milieu de ce qu’ils prennent pour un épais brouillard. Le conducteur leur explique qu’il s’agit en fait de la vapeur qui s’échappe de la machine. Or, c’est justement grâce à cette vapeur toute particulière, la « vapeur d’imaginaire », que la locomotive fonctionne… car Philémon et Barthélémy se trouvent face au dernier spécimen de lokoapattes ! Les deux amis décident de l’aider en lui apportant… l’imagination ! EN BREF : • Une série qui a marqué l’histoire de la bande dessinée et influencé toute une génération d’auteurs.• Un nouvel album attendu depuis... 25 ans ! La précédente aventure de Philémon était parue en 1987.• L’ultime aventure du héros de Fred, qui boucle la boucle. UN MAGNÉTO DANS L’ASSIETTE DE FRED Pendant cinq ans, Fred et son éditeur ont animé une rubrique (« L’officiel de la BD ») dans le magazine d’informations sur la BD, La Lettre de Dargaud. Fred a abordé tous les sujets et s’est confié, à chaque fois, le temps d’un déjeuner. Cet ouvrage très vivant reprend l’ensemble de ces entretiens ; il est enrichi d’illustrations et de documents rares et inédits. Chaque témoignage se lit comme une nouvelle et permet de redécouvrir l’importance « définitive » de cet auteur hors norme alors que paraît le dernier album de Philémon, « Le train où vont les choses… ». À paraître en juin. EN BREF : • Un ouvrage qui complète la monographie signée Marie-Ange Guillaume.• Un ton libre et des entretiens étonnants réunis pour la première fois.• Des documents inédits qui enrichissent ces entretiens. dernière image et L’Histoire du conteur électrique. Plusieurs recueils de ses dessins d’humour – Le Noir, lavis et la couleur et Fredissimo – ont également vu le jour. Mais Fred se fait rare et se prête alors au jeu d’une rubrique régulière publiée dans La lettre (l’officiel de la BD) sous le titre « Un magnéto dans l’assiette de Fred » dans laquelle il se confie. Il faut dire que cet auteur majeur de la bande dessinée a beaucoup de choses à raconter ! Après 25 ans, le dernier tome de Philémon sort donc enfin aujourd’hui. La boucle est bouclée, pour le héros, pour les fans de l’auteur, et pour les nouveaux lecteurs qui ne manqueront pas de découvrir à cette occasion son langage résolument novateur, son invention permanente, son imagination foisonnante, qui ont ouvert une nouvelle voie à la bande dessinée. Dargaud édite également à cette occasion pour la première fois les « magnétos » de Fred sous forme de recueil. Une autre manière de découvrir ce monument de la BD ! 23



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :