[Rhône-Alpes] Rhône-Alpes n°36 mar/avr/mai 2014
[Rhône-Alpes] Rhône-Alpes n°36 mar/avr/mai 2014
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°36 de mar/avr/mai 2014

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Régional de Rhône-Alpes

  • Format : (200 x 285) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 4,4 Mo

  • Dans ce numéro : des innovations pour vivre mieux.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 30 - 31  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
30 31
30 L’AGENDA AhôneAlpes N°36 — PRINTEMPS 2015 Les rendez-vous DR Pierre Grasset Du 7 au 26 avril, « Oufs d’Astro », biennale du ciel et de l’espace, au Planétarium de Vaulx-en-Velin. www.planetariumvv.com Jusqu’au 12 avril, « Les sens du beau », Biennale internationale du Design de Saint- Étienne, à la Cité du design. www.biennale-design.com Et à l’Hôtel de Région jusqu’au 11 avril, Esplanade François- Mitterrand, Lyon. leplateau.rhonealpes.fr Du 4 au 12 avril, Foire de Bourg-en-Bresse, Ainterexpo, à Bourg-en-Bresse, www.ainterexpo.com Du 10 au 12 avril, 2 e Salon d’art contemporain Art3f de Lyon, à Eurexpo, Lyon- Chassieu. www.art3f.fr Les 11 et 12 avril, Grésimaginaire, 1er Salon du livre imaginaire de la vallée du Grésivaudan, à Villard-Bonnot. www.gresimaginaire.wix.com Brice Robert Les 18 et 19 avril, Exposition vente d’orchidées, à Cailloux-sur-Fontaines dans le Rhône. www.forum-orchidees.fr Le 24 avril, Conférence préparatoire à l’Exposition universelle de Milan « Nourrir la planète, la proximité est-elle vecteur de solidarité ? » : à Lyon, Hôtel de Région, de 14 à 19 heures. S’inscrire : www.rhonealpes.fr, rubrique « agriculture ». Du 1er mai au 30 juin, Exposition universelle de Milan : présence de la Région Rhône- Alpes au Pavillon France. L’exposition dure jusqu’au 31 octobre. Du 1er au 11 mai, Foire internationale de Haute- Savoie Mont-Blanc, à la Rochesur-Foron, www.foire-internationale74.com Le 7 mai, Assemblée plénière du Conseil régional, Hôtel de Région, Lyon. Débats en direct sur www.rhonealpes.fr Du 13 au 17 mai, Les Nuits sonores, le festival des musiques électro, à Lyon. Tout le programme sur www.nuits-sonores.com DR Du 14 au 17 mai, Les chemins du soleil, raid VTT dans la Drôme provençale et les Hautes-Alpes. www.raid-vtt.fr Jusqu’au 22 mai, « Danse au fil d’avril », en Drôme, Ardèche et Isère. www.danseaufildavril.fr 1.1:11.2 ; 1.01.2111.111 DANSE Au Fit WOW% iF.O.L. 24407 Du 22 au 24 mai, Les 24 heures de l’INSA, festival étudiant à Villeurbanne. www.24heures.org Les 2 et 3 juin, Salon des Entrepreneurs de Lyon, Centre de congrès, Cité internationale de Lyon. www.salondesentrepreneurs.com Du 3 au 5 juin, Salon Handica, à Eurexpo-Lyon. www.handica.com Du 4 au 6 juin, Sathonay Blues Festival, à Sathonay-Village, dans le Rhône. www.festivalsathonay.com Les 6 et 7 juin, ViaRhôna en fête, avec la Région et la CNR : randonnées, animations, spectacles, expositions, location de vélos… www.viarhona.com et viarhona. rhonealpes.fr Du 7 au 14 juin, Critérium du Dauphiné Libéré, 67 e édition, départ d’Albertville en Savoie. www.ledauphine.com Du 15 au 20 juin, Festival international du film d’animation à Annecy. La 3 e édition met les femmes à l’honneur. www.annecy.org Du 17 au 20 juin, L’Ardéchoise, course cycliste. www.ardechoise.com Plus de www.rendez-vous sur l’agenda www.rhonealpes.fr où l’on peut proposer son événement en ligne. Laurence Danière Juan Robert Patrice Giorda, haut en couleurs « J’ai toujours eu besoin de forts contrastes. Au début, je les faisais jaillir de l’obscurité, du noir que j’éclairais de couleurs violentes… » Dans ses toiles, Patrice Giorda affiche les couleurs, elles éclatent en longs aplats, elles structurent ses compositions. Né à Lyon en 1952, le peintre vit à la Croix-Rousse. La ville l’a inspiré, tout comme ses années de pensionnat chez les Lazaristes, puis la Toscane où il séjourna pendant un an et aussi le Portugal. Patrice Giorda expose sur le Plateau de l’Hôtel de Région. Il s’agit d’une rétrospective de trente années de peinture, des premières toiles aux tableaux plus récents. Pour découvrir un immense talent. > « Giorda, l’Espace de la lumière – 83 – 2015 », du 22 avril au 31 juillet, Le Plateau, Hôtel de Région, 1, Esplanade François-Mitterrand, Lyon 2 e Entrée libre et gratuite du lundi au vendredi de 11 à 18h, le samedi de 10 à 19 heures. Renseignements au 06 85 01 85 82. www.leplateau.rhonealpes.fr
N°36 — PRINTEMPS 2015 LA SAGA iihône-tIpes 31 Lyon, la vie roses en Ville de Lyon Le Congrès mondial des sociétés de roses se tient à Lyon en mai. Entre 1860 et la Première Guerre mondiale, 60% des roses créées dans le monde venaient de Lyon et de sa région, au cœur d’une intense activité de recherche, de création, d’expositions et concours. Cette histoire croise l’essor de véritables dynasties dont certaines, six générations après, dirigent toujours ces entreprises très florissantes. La moitié des plants de roses français sont encore produits en Rhône-Alpes. Ce printemps, Lyon sera la capitale de la rose. Elle accueille en effet le Congrès mondial des sociétés de roses 1. Une 17 e édition, et une première en France, qui sera l’occasion de faire revivre l’époque, entre 1860 et 1914, où 60% des roses créées dans le monde l’étaient à Lyon. Depuis la Renaissance, la fertilité des sols, le climat tempéré de la région, les échanges commerciaux intenses puis la présence de nombreux imprimeurs diffusant les connaissances ont contribué au dynamisme de l’horticulture. Mais c’est une Parisienne née en Martinique qui, vers 1805, fait s’épanouir la rose lyonnaise. Rose de Beauharnais, devenue l’impératrice Joséphine Bonaparte est passionnée de plantes. Émue par l’accueil triomphal que font les Lyonnais au couple impérial, elle offre une partie de ses collections du château de La Malmaison au Jardin botanique de Lyon. « Elle lance aussi littéralement la mode, en commandant aux soyeux lyonnais, et aux peintres qui travaillent pour eux, des étoffes aux motifs de ses fleurs préférées », raconte la présidente de Roses anciennes en France, Josiane Pierre-Bisset, passionnée… jusqu’à la garde-robe, très rose. L’invention de la rose moderne Les rosiéristes lyonnais sont alors pris d’une intense fièvre créatrice, aiguillonnés par l’organisation, entre Rhône et Saône, de plusieurs expositions internationales. Au gré de ses w 70 peintres de fleurs à Lyon. w Dans la seconde moitié du XX e siècle, sur 80 variétés créées dans le monde chaque année, plus de la moitié proviennent des établissements lyonnais. À cette époque, on dénombre également à Lyon, plus de 70 peintres de fleurs, tel Simon Saint- Jean, qui en cultive dans son jardin d’Écully et auquel le rosiériste Jean Liabaud dédiera une rose.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :