[Rhône-Alpes] Rhône-Alpes n°36 mar/avr/mai 2014
[Rhône-Alpes] Rhône-Alpes n°36 mar/avr/mai 2014
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°36 de mar/avr/mai 2014

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Régional de Rhône-Alpes

  • Format : (200 x 285) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 4,4 Mo

  • Dans ce numéro : des innovations pour vivre mieux.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 24 - 25  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
24 25
24 SPORT ET MONTAGNE N°36 — PRINTEMPS 2015 Des objets pleins d’idées 1 LE GANT CHAUFFANT Lorsqu’il a froid, le corps protège les organes vitaux. S’ils ont besoin d’énergie, ils pompent le sang aux extrémités. Les mains et les pieds sont donc les premiers à souffrir des morsures du froid. Comment éviter l’onglée ou l’engelure ? En portant des gants chauffants. Rostaing, dernier fabricant français de gants basé à Villieu- Loyes-Mollon, dans l’Ain, a mis au point un gant chauffant rechargeable, avec une batterie glissée dans une poche sur le poignet. Ce gant a une autonomie de 4 heures. Largement le temps de pratiquer un sport de plein air par temps glacial… jusqu’à – 30 °C. > www.rostaing.com 2 LE TEE-SHIRT CONNECTÉ Des micros capteurs sont intégrés dans le tissu du vêtement pour recueillir des données comme le rythme cardiaque, la vitesse, l’accélération ou la position GPS. Bientôt, on ajoutera des capteurs qui saisiront la température, la déshydratation, la respiration… Ce tee-shirt « intelligent », qui peut être imprimé avec un motif, résiste à plus de six cents lavages. L’entreprise lyonnaise Cityzen Sciences a conçu ces textiles connectés et pilote le projet Smart Sensing avec des partenaires industriels, dont Cyclelab, qui commercialisera ce tee-shirt à la mi-2015, avec un cuissard de vélo. > www.cityzensciences.fr 3 DES BOTTES DE PLUIE TRANSPARENTES Comment changer de chaussures tous les jours sans dépenser trop ? En adoptant les bottes transparentes d’A3 Footwear, une entreprise d’Annecy. Il suffit de renouveler la paire de chaussettes et le tour est joué : rayures, zébrures, damiers, dessins colorés, la palette de chaussettes proposée permet de se transformer au gré de ses humeurs. Ces bottes à semelles amovibles en PVC ont été créées par Patrick Blary, un sportif passionné « tombé dans la chaussure quand il était petit ». Les premières bottes ont été mises en rayon à l’été 2013 sous la marque I Feel Boot et 20000 pièces ont été vendues en quelques mois. Prochaine étape pour le concepteur : améliorer le confort de ses bottes transparentes tout en créant de nouveaux modèles en caoutchouc naturel. > www.ifeelboot.com J0 4 LA E-RAQUETTE DE TENNIS Rafael Nadal est catégorique : « Pour sortir un gros match, je dois jouer 70% en coup droit et 30% en revers. La raquette connectée permet de vérifier ce genre de choses », a-t-il déclaré au site We Love Tennis lors de l’Open d’Australie. Le champion a-t-il besoin de vérifier ainsi sa forme physique ? Certains en doutent, mais Babolat, l’entreprise lyonnaise qui a créé cette e-raquette, vise avant tout les bons amateurs avides de statistiques précises sur leur jeu. Le mode d’emploi est simple : il suffit de l’allumer au début du match, de l’éteindre à la fin et de récupérer sur son smartphone, via l’application gratuite, les données fournies : puissance, zone d’impact de la balle, type et nombre de coups, etc. De quoi se comparer avec d’autres joueurs et améliorer ses performances, moyennant 400 euros. > www.babolat.fr 5 LA CABINE À HYDROGÈNE Lors du dernier salon InnoTrans, en septembre 2014, à Berlin, le groupe Poma, installé en Isère, a présenté la première cabine alimentée par une pile à combustible à hydrogène. Destinée aux remontées mécaniques pour les sports d’hiver et au transport urbain, cette nouvelle cabine est alimentée en électricité de façon autonome pour l’éclairage, la climatisation et les connexions. Cette technologie comporte de nombreux avantages : pas d’émission de gaz à effet de serre, émission d’un courant continu, propre et constant. La cabine est plus allongée et ses sièges sont disposés dos à dos afin que les passagers profitent pleinement de la vue. > www.poma.net -.
N°36 — PRINTEMPS 2015 r2hôneAIpes 25 L’ARC-TRAP Un nouveau loisir est né : l’arc-trap, qui, comme son nom le laisse deviner, allie ball-trap et tir à l’arc. Le but du jeu est d’atteindre à l’aide d’un arc et d’une flèche des cibles en mousse, projetées par une machine jusqu’à 15 mètre de hauteur. Cette machine automatisée est réalisée par Plastiques Paillard, une filiale de K2, à Simandre-sur-Suran, dans l’Ain. Après la réalisation de prototypes, elle a été présentée lors des championnats du monde de tir à l’arc, en février 2014, et elle a reçu, en fin d’année dernière, le Prix Artinov décerné par les Chambres de métiers et de l’artisanat. Commercialisé dans une dizaine de pays, l’arc-trap va bientôt conquérir les États-Unis. > www.arctrap-asso.com 6 7 LES FIXATIONS ULTRALÉGÈRES Comme leur nom l’indique, les fixations de ski de randonnée Plum sont ultralégères. Fabriquées et assemblées à Thyez, près de Bonneville, en Haute-Savoie, elles sont nées dans l’entreprise d’usinage d’Albert Félisaz. Des compétiteurs, mécontents de leurs fixations, recherchaient des matériels plus performants. Après avoir commencé par des talonnières, puis des avants, l’usine a mis au point des fixations d’une extrême précision tant au niveau du moulage que de l’assemblage. Elles sont plus chères que les concurrentes, mais plus légères (moins de 700 grammes la paire) et leur grande rigidité offre « des performances inégalées en descente ». Pour les vrais skieurs. > www.fixation-plum.com 8 LA CHAUSSURE DE SKI EN CARBONE Elle fait partie des dernières innovations de Salomon : cette chaussure de ski de fond possède une coque 100% carbone, sculptée autour d’un chausson 3D préformé pour offrir un niveau de confort et de transmission d’énergie inédit. Cette « Carbon Skate Lab » a été imaginée, conçue et créée au sein d’Annecy Design Center, où travaillent 885 personnes pour Salomon, mais aussi pour d’autres marques du groupe Amer Sports, comme Mavic. Légère (860 grammes la paire), elle a été testée pendant deux ans par plus de soixante-dix athlètes de coupe du monde. Son prix (850 euros) la destine aux fondeurs passionnés. > > www.salomon.com 9/LE ROLLY, POUR ENFILER SES CHAUSSETTES Enfiler ou retirer une chaussette de compression représente un effort parfois insurmontable pour une personne âgée ou affaiblie. Avec Rolly, fini les affres du matin et du soir : cet outil révolutionnaire permet l’enfilage ou le retrait de n’importe quel bas ou chaussette de compression, sans peine et sans douleur. Il est composé d’une membrane élastique remplie d’eau savonneuse ; sa surface striée adhère sur le bas ou la chaussette et facilite sa mise en place, en supprimant les petits plis et en positionnant le talon. Rolly est lavable à l’eau, se transporte facilement et coûte 30 euros, 37 avec son étui. > www.sigvaris.com/france/fr-fr/rolly-lenfile-bas 10 UN SMARTPHONE POUR LES BAROUDEURS Le smartphone conçu par Decathlon, situé dans la vallée du Mont-Blanc, et Archos, est destiné aux montagnards et aux baroudeurs : il dispose d’un altimètre barométrique, mais surtout d’une batterie très longue durée pour une autonomie de deux jours (22 heures de conversation). Son GPS assisté permet une acquisition de signal plus rapide par l’assistance Wifi-3G, il accélère le calcul du lieu. Le Quechua Phone 5 pèse 250 grammes, possède un écran 5 pouces, adapté aux vidéos et à la lecture, un rétro-éclairage et une bonne visibilité en plein soleil. De plus, il résiste aux chocs, à l’humidité, aux projections de poussière. Un bon compagnon de randonnée à 229 euros. > www.quechua.com



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :