[Rhône-Alpes] Rhône-Alpes n°36 mar/avr/mai 2014
[Rhône-Alpes] Rhône-Alpes n°36 mar/avr/mai 2014
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°36 de mar/avr/mai 2014

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Régional de Rhône-Alpes

  • Format : (200 x 285) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 4,4 Mo

  • Dans ce numéro : des innovations pour vivre mieux.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
18 INNOVATION ET BÂTIMENT N°36 — PRINTEMPS 2015 Les entreprises rhônalpines invent Des panneaux solaires très performants EPC Solaire, jeune PME Rhodanienne, a inventé un système ingénieux pour installer en série des panneaux solaires sur un toit plat, montés sur des rails. Ses deux créateurs, Gérard Chaleysin et Jean-Paul Bousquet, ont breveté un système de récupération de l’air chaud présent sous les panneaux photovoltaïques pour alimenter un bâtiment, ou chauffer de l’eau jusqu’à 55 °C. Un papier peint pour stopper les ondes Inventé par les chercheurs de l’Institut polytechnique de Grenoble INP et du Centre technique du papier, en 2012, ce papier peint filtre les ondes électromagnétiques. Ses motifs sont dessinés avec une encre spéciale, à base de particules d’argent, capable de filtrer jusqu’à trois fréquences d’ondes magnétiques simultanément, sans perturber les ondes de la radio ou des fréquences de secours. Le procédé a été acheté par le groupe finlandais Ahlström qui annonce une commercialisation en 2015. Une ampoule veille sur votre sommeil SleepCompanion est une innovation de la start-up lyonnaise FiveFive. Cette ampoule, connectée à une application sur smartphone, agit sur la sécrétion de mélatonine (l’hormone du sommeil) en combinant vingt sources lumineuses. Une lumière chaude, qui s’éteint graduellement, aide à s’endormir. Tandis qu’une lumière bleue progressive provoque un réveil naturel. Parex révolutionne l’isolation thermique Le fabricant de mortiers industriels de Bourgoin-Jallieu, Parex Group, teste un nouvel enduit Parex.it sur une maison expérimentale construite à l’INES au Bourgetdu-Lac. Cet enduit intègre un aérogel de silice qui lui confère des performances thermiques jamais obtenues. Il permettrait d’isoler facilement par l’extérieur, sans risques de ponts thermiques. Stimergy réinvente l’eau chaude Utiliser la chaleur dégagée par les serveurs informatiques pour chauffer de l’eau, c’est l’idée de Christophe Perron, un jeune ingénieur à l’origine d’une chaudière numérique en collaboration avec l’INRIA. Un premier prototype, fournissant l’eau chaude sanitaire, a été testé en 2013 dans un immeuble de 29 logements sociaux à Grenoble. Depuis décembre, une nouvelle installation est opérationnelle à l’université Jean-Moulin Lyon-III.
N°36 — PRINTEMPS 2015 rZhône-Upes 19 ent la maison du futur Les volets et la lumière en pilotage automatique Équipé de capteurs, le petit robot Yves joue les majordomes. Créé par l’entreprise haut-savoyarde Somfy, spécialisée dans la domotique et les portails automatiques, Yves pilote l’ouverture et la fermeture des stores de la maison, veille à la sécurité ou contrôle la lumière. Un plafond pour dépolluer l’air intérieur Placoplâtre, filiale de Saint-Gobain, a mis au point une nouvelle technologie Activ’Air qui élimine jusqu’à 80% le formaldéhyde, un gaz incolore et toxique présent dans l’air intérieur. Ce procédé est utilisé, depuis près d’un an, dans la production d’une nouvelle gamme de plafond Rigitone et devrait déboucher sur la création de 20 emplois cette année. Des peintures moins polluantes La start-up Ecoat, spécialisée dans les composants pour peintures affichant jusqu’à 99% de contenu d’origine naturelle, va installer sa première unité de production industrielle sur la plateforme chimique de Roussillon-en-Isère. Olivier Choulet, P-DG, compte produire 30 000 tonnes par an de produits, principalement des résines et des émulsions pour les peintures, des colles, des encres, du papier ou encore du textile. Une cheminée à double combustion Réconcilier le bon feu de cheminée et les impératifs écologiques, c’est possible : l’entreprise grenobloise Finoptim vend un insert ouvert, basé sur le principe de la double combustion. À la manière d’un plateau et simplement posé dans la cheminée existante, l’appareil permet de réduire de 80% les émissions polluantes (monoxyde de carbone et particules fines) et de multiplier le rendement de la cheminée par 4,5. De la ventilation au chauffage Déjà leader européen de la ventilation, Aldès, l’entreprise de Vénissieux, propose le T.One, un système qui effectue plusieurs fonctions dans la maison : ventilation, chauffage, rafraîchissement et eau chaude sanitaire. Une pompe à chaleur assure le chauffage, modulable en fonction des pièces et le rafraîchissement en été. Cette solution, qui garantit confort et économies d’énergie, intéresse les professionnels du BTP engagés dans la construction à haute performance énergétique. Linky arrive dans les foyers Grâce au compteur connecté Linky, les particuliers sont informés en temps réel sur le niveau de leur consommation d’électricité, qu’ils peuvent ainsi mieux maîtriser. De son côté, ERDF économise le déplacement d’agents pour le relevé à domicile. Ces nouveaux compteurs seront fabriqués dans une usine de Fontaine, près de Grenoble, par la multinationale CG qui a remporté une commande de 2 millions d’unités. Rédaction : Laurence Tournecuillert, Illustration : Antoine Dagan



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :