[90] Vivre le Territoire n°184 sep/oct 2019
[90] Vivre le Territoire n°184 sep/oct 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°184 de sep/oct 2019

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général du Territoire de Belfort

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 3,9 Mo

  • Dans ce numéro : 7400 collégiens font leur rentrée.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 30 - 31  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
30 31
AGENDA BEAUCOURT Maison de danse  : rencontres de danse et musique traditionnelles De 10h à 18h. F Foyer Georges Brassens LA MAISON de Beaucourt www.lamaisonbeaucourt.fr 03 84 56 96 94 SERMAMAGNY Protéger le Lynx 15h. Sur inscription au 03 84 29 18 12. Gratuit. F Maison départementale de l’environnement www.territoiredebelfort.fr/mde 03 84 29 18 12 Les 21 & 25.10 SERMAMAGNY Balades Le 21, photos avec Jean-François Lami, photographe professionnel. Le 25, Le gendarme de la nature. Gratuit sur inscription  : 03 84 29 18 12. F Maison départementale de l’environnement www.territoiredebelfort.fr/mde 03 84 29 18 12 Le 23.10 & le 03.11 SERMAMAGNY Fabriquer son jus de pomme Le 23, Fabriquer son jus de pomme 14h. Gratuit. Le 3 Les délices d’automne - 15h. 20 € F Maison départementale de l’environnement www.territoiredebelfort.fr/mde 03 84 29 18 12 LE 25.10 DELLE Jazz au caveau Carole Boyer Quartet 21h. De 10 à 13 € F Caveau des remparts delle animation www.delle-animation.com 03 84 36 88 96 Le 27.10 BELFORT Bourse Toutes Collections La Rentrée Collectionneurs Exposition  : La vigne et le vin F Salle des Fêtes Collectionneurs & Cartophiles du Territoire de Belfort http://cctbelfort.canalblog.com/03 84 21 67 92 30 BELFORT Deuxième championnat d’orthographe de Bourgogne- Franche-Comté À partir de 11 ans, régionaux ou non. F Amphithéâtre du centre des congrès Atria Belf’Ortho www.belfortho.fr Le 30.10 BOUROGNE Visite  : Station de dépollution de Bourogne À 14h. Visite gratuite sur inscription obligatoire F Belfort Tourisme www.belfort-tourisme.com 03 84 55 90 90 SERMAMAGNY Fabrication de nichoirs 14h. Sur inscription au 038 429 1812. Gratuit. F Maison départementale de l’environnement www.territoiredebelfort.fr/mde 03 84 29 18 12 Le 31.10 BELFORT Visite  : Crimes et Mystères À partir de 16 ans. À 15h. F Belfort tourisme www.belfort-tourisme.com 03 84 55 90 90 Du 01.11 p 10.11 BELFORT Exposition Photos de la CBL Invité d’honneur  : Dominique Delfino F Salle des Fêtes Compagnie Belfort Loisirs (CBL) 06 63 82 59 01 Le 03.11 ÉLOIE Journée Sucré salé De 9 à 17h Entrée gratuite - Maison du temps libre F A S L E 2002 03 84 26 17 36 Du 05.11 au 01.12 BELFORT Théâtre  : Un air de famille Théâtre Michel Dèque F Tréteaux 90 www.treteaux90.asso.fr 03 84 22 66 76 20 octobre RENCONTRE INTERRELIGIEUSE « Terre à bon Dieu » Dimanche 20 octobre, catholiques, protestants, musulmans et juifs ont rendez-vous à la Maison départementale de l’environnement sur le site du Malsaucy pour une journée de rencontre dans un esprit de fraternité. À partir de 10h, sous forme de jeux ou en assemblée, puis lors d’une balade autour de l’Etang de la Véronne, les participants sont invités à échanger leurs idées sur la thématique « Prendre soin de la Terre et de ses habitants, préserver la beauté et les ressources de notre planète ». F Pour plus d’informations, contactez les différentes communautés  : Catholique  : Philippe 03 81 94 07 73 – Protestante  : Eloïse 06 52 96 32 58 – Musulmane  : Badreddine 06 99 80 24 25 – Juive  : ACI Secrétariat 03 84 28 55 41 Le 05.11 BELFORT Danse  : sens 19h. De 4 à 15 € F Le Granit, scène nationale www.legranit.org 03 84 58 67 67 Le 06.11 BELFORT Visite  : Fort de l’OTAN du Salbert F IDEE UP www.ideeup.org 03 84 28 70 96 Le 08.11 BELFORT TEDxBelfort  : le langage des ID Conférences – Ouverture dès 16h F TEDxBelfort www.tedxbelfort.com 03 84 54 54 25 DELLE Russie, le lac Baïkal Au fil du Transsibérien F Cinéma Delle Animation www.delle-animation.com 03 84 36 88 96 Les 09 & 10.11 SERMAMAGNY Stage de vannerie À 9h. Sur inscription au 03 84 29 18 12. 25 € F Maison départementale de l’environnement www.territoiredebelfort.fr/mde 03 84 29 18 12 Le 09.11 BELFORT Jazz  : Youn Sun Nah Trio F Le Granit, scène nationale www.legranit.org 03 84 58 67 67 Le 10.11 DELLE Théâtre l’Artn’Acœur 15h. De 20 à 23 € F Halle des 5 fontaines Delle Animation www.delle-animation.com 03 84 36 88 96 Le 12.11 BELFORT Des deux Allemagnes à l’Allemagne réunifiée  : il y a trente ans, la chute du mur de Berlin F IDEE UP www.ideeup.org 03 84 28 70 96 Le 14.11 BEAUCOURT CrossBorder Blues  : Kennedy, Milteau & Segal 20h. De 14 à 30 € . Foyer Georges Brassens F La Maison de Beaucourt www.lamaisonbeaucourt.fr 03 84 56 96 94 Pour annoncer une manifestation dans l’agenda de Vivre le Territoire, l’enregistrement doit être effectué avant le 15 du mois précédant la sortie du magazine sur F www.territoiredebelfort.fr/annonceur Vivre le Territoire N°184 — Sept./Oct. 2019
MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE Les collectivités locales fortement engagées pour les salariés de General Electric En 2014, lors de l’annonce du rachat de l’activité énergie d’Alstom par General Electric, les collectivités locales ont affirmé leur préférence pour l’offre de GE à celle de Siemens, sous réserve d’obtenir des garanties, notamment en matière d’emploi. Cette opinion était alors partagée par Monsieur Jean-Pierre CHEVENEMENT ainsi que par 100 PME qui avaient répondu à l’appel de la Chambre de commerce et d’industrie et de la Chambre des métiers et de l’artisanat du département. Ces garanties semblaient être obtenues avec l’engagement de GE de créer 1000 emplois en France et de payer 50 000 euros par emploi non créé en cas de non-respect. L’entreprise s’engageait également à maintenir ses centres de décisions à Belfort. De plus, le Département du Territoire de Belfort, la Ville de Belfort et le Grand Belfort ont demandé à l’État de conserver 21% du capital d’Alstom, pour pouvoir peser sur les décisions. Le gouvernement de François HOLLANDE ne l’a pas fait. L’offre de GE était plus complémentaire que celle de Siemens. Depuis, Siemens a annoncé la suppression 15 600 postes dans son activité énergie et son intention de se séparer de son activité en difficulté de turbines au gaz et fioul pour les centrales électriques thermiques d’ici septembre 2020. Aujourd’hui, force est de constater que la direction de GE n’a pas tenu ses engagements. Depuis 2018, le Conseil départemental se bat aux côtés de la Ville de Belfort et du Grand Belfort, de la Région Bourgogne Franche-Comté et des parlementaires pour obtenir de GE le maintien de l’emploi dans notre territoire. Nous avons demandé au Gouvernement d’intervenir pour faire respecter les engagements signés par GE, notamment par le maintien de l’emploi ou le paiement de l’amende de 50 millions d’euros. A cette époque, seul Christophe GRUDLER s’était opposé au versement de cette pénalité. A la suite de multiples motions, rendez-vous, échanges de courrier avec Bruno LE MAIRE, Ministre de l’Économie, nous avons obtenu que cette amende profite essentiellement à Belfort. Après l’annonce de suppression de postes, nous avons, aux côtés de l’intersyndicale de GE, composée de CFE-CGC, CGT et Sud, interpellé le Président de la République pour faire respecter l’accord, pour que l’État impose à GE de revoir son plan de suppression d’emploi et que la diversification industrielle de Belfort soit engagée, notamment dans les domaines de l’aéronautique, de l’hydrogène. Ensemble, restons mobilisés pour soutenir les salariés de General Electric ! Frédéric ROUSSE, Président du Groupe majoritaire et les élus de la majorité départementale OPPOSITION les « dividendes » de la droite locale « Nous avons fait le choix de soutenir GE dans le dossier Alstom. C’était un risque. Nous en toucherons les dividendes » 1. Ce sont les mots de Damien Meslot, député-maire de Belfort, pour appeler les électeurs à voter pour les candidats UMP-UDI aux élections départementales de 2015. Les termes « risque » et « dividendes » font grincer des dents maintenant que 1000 salariés vont perdre leurs emplois pour satisfaire l’appétit des actionnaires américains. La droite locale a beaucoup communiqué sur l’opportunité GE et jugé comme acquis, en 2017, la création de 500 emplois 2  : deux ans plus tard, toute l’économie du département est assommée par les décisions de la multinationale américaine. La prise de « risque » de la droite locale lui a permis de conquérir toutes les responsabilités politiques du Territoire de Belfort mais pour quel résultat ? Seul Arnaud Montebourg aura obtenu une mesure concrète en imposant une pénalité de 50 millions d’euros en cas de défaut de création d’emplois. Comme Emmanuel Macron, Damien Meslot s’était alors opposé à cette disposition de l’accord. C’est pourtant la seule compensation tangible dont pourrait bénéficier notre département. Cela témoigne de la faiblesse politique de l’État et des collectivités alors que la France voyait disparaître un acteur stratégique de son indépendance nationale et le Territoire de Belfort, une activité structurante de son économie. L’affichage de la solidarité avec les salariés de General Electric ne suffit pas. Parce que le Territoire de Belfort est victime d’un marché de dupes, nous demandons que les collectivités locales, Conseil départemental et Grand Belfort en tête, engagent une action en justice contre GE qui n’a pas respecté les termes de l’accord 3. On imagine qu’il sera délicat pour la majorité municipale et départementale d’engager une action contre la firme américaine qu’elle avait soutenue sans réserve mais l’intérêt supérieur de notre département est de défendre, coûte que coûte, les 5 000 emplois directs et indirects menacés par le plan de licenciement de General Electric. PAROLES DES ÉLUS Marie-Claude Chitry- Clerc – Éric Koeberlé (canton de Bavilliers) Marie-Hélène Ivol – Sébastien Vivot (canton de Belfort) Maryline Morallet – Florian Bouquet (canton de Châtenoisles-Forges) Marie-Lise Lhomet – Frédéric Rousse (canton de Delle) Marie-France Cefis – Patrick Ferrain (canton de Valdoie) Pour le groupe d’opposition « Union Républicaine »  : Bastien Faudot, Guy Miclo, Isabelle Mougin, Christian Rayot, Sylvie Ringenbach. 1. L’Est Républicain, jeudi 26 mars 2015, Départementales. L’UMP avant le second tour de dimanche. « Une chance historique ». 2. Tract « Belfort atouts pour plaire », page 7  : « Une dynamique positive autour de GE et Alstom. 500 nouveaux emplois à venir chez General Electric. Promesse tenue ! » 3. Argumentaire de la pétition « Stop au massacre de notre industrie par General Electric  : 1000 emplois délocalisés hors de Belfort » sur le site www.mesopinions.com Sept./Oct. 2019 — N°184 Vivre le Territoire 31



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :