[90] Vivre le Territoire n°184 sep/oct 2019
[90] Vivre le Territoire n°184 sep/oct 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°184 de sep/oct 2019

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général du Territoire de Belfort

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 3,9 Mo

  • Dans ce numéro : 7400 collégiens font leur rentrée.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 24 - 25  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
24 25
Archives départementales MÉMOIRE Les collèges du département  : vers la démocratisation de l’enseignement Le Conseil départemental a, depuis les lois de décentralisation, une compétence sur les collèges publics du département. Depuis 1986, le Département est chargé de la construction, de la reconstruction, de l’extension, des grosses réparations, de l’équipement et du fonctionnement des collèges. Depuis 2005, il assure également l’accueil, la restauration, l’hébergement et l’entretien technique. Et depuis 2007, le Département est aussi chargé du recrutement et de la gestion des personnels techniciens, ouvriers et de service qui exercent leurs missions dans les établissements. 24 Compte rendu de la réunion de programmation de construction des collège 1966. Vivre le Territoire N°184 — Sept./Oct. 2019
4 950 places supplémentaires à créer pour 1971 Carte postale du collège de Giromagny dans les années 60. En 1804, la municipalité belfortaine, à la faveur des réformes instituées par Napoléon Bonaparte dans le domaine de l’éducation, obtient le droit de créer un établissement d’enseignement secondaire public. Il est installé depuis 1840 dans l’ancien hôtel seigneurial en haut de la vieille ville et n’accueille que des garçons. À la fin de l’année 1854, on y comptait un peu plus de cent élèves. Le fonctionnement du collège de Belfort était entièrement à la charge de la Ville. Il est concurrencé dans le département jusqu’en 1869 par le collège privé catholique du petit séminaire de Lachapelle-sous-Rougemont, ouvert depuis 1818. Des établissements élitistes En 1871, l’annexion de l’Alsace au Reich allemand empêche les élèves belfortains d’aller au lycée à Colmar et incite des adolescents alsaciens à venir suivre un enseignement en français à Belfort. Il est donc décidé de transformer le collège de Belfort en lycée en construisant un nouvel établissement dans le quartier de la gare qui ouvrit ses portes à la rentrée de 1873. Cela incite également l’Église catholique à « Ces établissements, qu’ils soient publics ou privés, restent très élitistes. » ouvrir des collèges religieux dans le département  : Sainte-Marie et Notre-Dame à Belfort, le collège Saint-Benoît à Delle, la Providence à Chévremont. Ces établissements, qu’ils soient publics ou privés, restent très élitistes et ne sont accessibles qu’à une très faible minorité d’élèves jugés aptes à poursuivre des études supérieures. Pour la majorité des écoliers, les études s’achèvent à l’école primaire. Démocratisation de l’enseignement La population du département qui plafonnait autour de 100 000 habitants entre 1911 et 1954 connaît une brusque augmentation entre 1954 et 1975 pour atteindre 128 125 habitants. Ce phénomène s’explique à la fois par l’immigration mais aussi par une forte natalité. Cette période correspond aussi à une démocratisation de l’enseignement secondaire et à un accès moins restreint à l’université. Se pose donc la question de l’ouverture de nouveaux collèges pour répondre au besoin d’éducation des enfants nés dans l’immédiate aprèsguerre. La première réforme ouvrant un peu plus largement le collège date de 1959 en » MÉMOIRE À SAVOIR Aujourd’hui, sur les treize collèges publics initialement programmés dans le projet 1966-1971, douze sont encore en activité, un des deux établissements des Résidences, le collège Bartholdi, a été fermé suite à la diminution des effectifs en 2009. Sept./Oct. 2019 — N°184 Vivre le Territoire 25



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :