[48] Couleurs Lozère n°21 jui/aoû 2013
[48] Couleurs Lozère n°21 jui/aoû 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°21 de jui/aoû 2013

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général de la Lozère

  • Format : (267 x 210) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 3,4 Mo

  • Dans ce numéro : la Lozèez impulse un nouveau soffle pour promouvoir son territoire.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
20 Loisirs Les dimensions de la grotte sont imposantes : 100 m de long, 60 m de large et 45 m de hauteur. Jean‐Paul Pin, directeur de la société Aven Armand. Concerts sous roche à l’Aven Armand Sur la commune de Huresla‐Parade, chaque été, l'Aven Armand résonne dans ses profondeurs de concerts en tout genre… Jazz, gospel, musique de chambre, musique sacrée, chant lyrique, mais aussi chants écossais, basques, corses ou musiques tziganes… Chaque année, les concerts organisés dans la grande salle de la grotte de l’Aven Armand attirent de nombreux touristes depuis plus de vingt ans. Il faut dire que le cadre est exceptionnel. Notre-Dame-de- Paris y logerait presque… Le concept a été créé par son prédécesseur, amoureux de musique, qui avait imaginé ces concerts. « Cinq à six cents personnes se pressaient alors pour écouter Manu di Bango », se souvient Jean-Paul Pin, directeur de la société Aven Armand. Désormais, pour des raisons de sécurité, la grotte a réduit son public à deux cents spectateurs. La saison 2013 commencera le 8 août à 21 h par un concert de voix de femmes, les Perséïdes. L’ensemble, dirigé par David Pendrous, réunit huit chanteuses dont la plupart sont professionnelles. Au répertoire, musique baroque et contemporaine. 100 C’est à 100 mètres sous terre qu’ont lieu les concerts, accessibles d’abord par un funiculaire puis par une série de marches. Pendant 1 h 15, on pourra entendre des pièces des madrigalistes anglais les plus populaires tels que Thomas Weelkes et John Wilbye et pour la musique contemporaine, Samuel Barber, Théa Musgrave, Kenneth Leighton ou Florent Schmitt… Louise White, Lozérienne d’adoption – soprano, compositrice et chef de chœur – rejoindra l’ensemble vocal des Perséïdes. Elle se réjouit de vivre une expérience particulière. « Je me souviens avoir visité l’Aven il y a quelques années avec un tout-petit enfant qui n’a cessé de pousser des petits cris dès que le guide a arrêté de parler. Il testait l'acoustique… J’avais la même envie que lui ! » DU BAROQUE AU HIP-HOP ! Le concert est organisé par l’association Électriciens sans frontières. « Le produit de la recette devrait financer une centrale photovoltaïque pour alimenter une maternité, un dispensaire, une école et le logement des enseignants, à Kouba, en Casamance DR L'INFO EN PLUS Dargilan, la belle rose LA VISITE DE LA GROTTE DE DARGILAN, À MEYRUEIS, CAPTIVE PAR SES DIMENSIONS ET PAR LA VARIÉTÉ DE SES CONCRÉTIONS AUX COULEURS NATURELLES TRÈS ACCENTUÉES. L'oxyde de fer la teinte ici en rose, plus loin dans un brun soutenu. A admirer : la variété de ses concrétions et sa "cascade pétrifiée", une draperie unique au monde (2 000 m²). EN SAVOIR +//grotte-dargilan.com 04 66 45 60 20 (Sénégal) », explique Jean-Luc Aigouy, président de la Fédération départementale des foyers ruraux de Lozère qui soutient cette initiative. Le 21 août à 21h, un autre concert aura lieu dans un tout autre style, avec Amu Zeler et son roots rock hip-hop ! Ce groupe toulousain adepte des jeux de mots (amusesles) est bien connu des amoureux de musique urbaine. Il a terminé deuxième du tremplin musical des Feux de la Rampe en 2011. Amu Zeler mêlera les sonorités et les rythmes jazz, reggae, rock et blues. Une musique festive, engagée, qui devrait réjouir les spectateurs d’un soir. Ouverture de fin mars au 10 novembre. Visites en anglais et en espagnol. Tarif enfants : 6,95 €, adulte : 9,95 €. Concerts : de 16 à 25 €. EN SAVOIR +//aven-armand.com 04 66 45 61 31 contact@aven-armand.com
Anderitum Une capitale en Margeride En 15 ans, le site de Javols et son musée ont accueilli 3 000 élèves et plus de 20 000 visiteurs. Une notoriété due aux vestiges de l'antique cité gabale et à leur valorisation active. « L’objectif du musée est d’éclairer chaque année un aspect de la vie de l’époque gallo-romaine ». Archéologue, Caroline Bideau accueille depuis 1999 sur le site de Javols les gens du village, les sociétés savantes, les touristes… Avec les scolaires, elle aborde la vie quotidienne à l’époque gallo-romaine. À partir de graffiti ou de marques sur des poteries, elle invite à découvrir comment l’écriture s’est imposée dans cette société. Les statuettes trouvées dans une tombe permettent d’évoquer les divinités, la mort, les rituels de protection. Rien n’est figé dans ce musée, ce qui ravit les curieux. « Il faut les surprendre, compléter leurs connaissances : c’est l’intérêt d’un musée local. » Ainsi, sur 200 m² et deux niveaux, dans ce bâtiment de granit restauré par le Conseil général, on peut découvrir monnaies, fibules, outils, bijoux, une resserre reconstituée, un morceau de mur enduit, quelques mètres carrés d’une mosaïque de sol… Audioguides et supports vidéo enrichissent la visite. UN CIRCUIT DE 19 PANNEAUX Depuis 2010, on ne fouille plus sur le site de Javols (voir encadré).L.Lesurcg48 D’ailleurs le site lui-même ne propose pas d’objets à la vue. Tout est réparti dans le musée, dans un dépôt archéologique ou encore… sous terre. Un circuit de 19 panneaux propose une balade où piocher les images qui permettent de reconstituer une ville de 40 ha, qui a connu son apogée au II e siècle. Pour mieux partager les résultats archéologiques selon ses publics, Caroline Bideau actualise les supports d’informations, les visites, les animations (salle de jeux romains). Les journées nationales de l’archéologie (7, 8 et 9 juin) sont l’occasion d’en savoir davantage sur la statue de Silvain-Sucellus, l’une des pièces majeures du musée. Avec toujours le même souci : valoriser le fonds, rendre fiers les Lozériens de ce patrimoine. Une ambition à la mesure du partenariat entre le Conseil général qui finance le site à hauteur de 47 250 €, la Région et la communauté de communes de la Terre de Peyre. EN SAVOIR +//archeologie-javols.org Contacter le musée : 04 66 42 87 24. Statue de Silvain‐Sucellus Aquarelle de Jean‐Claude Golvin Etat de la ville d'Anderitum au II es. culture COUP DE THÉÂTRE À JAVOLS ! Lors de l’élargissement de la route vers l’Oustal Neuf en avril dernier, des structures du théâtre ont été découvertes. La prochaine exposition estivale portera d’ailleurs sur la construction romaine. Musée archéologique de Javols 2012 21 couleurs lozère n°21 juillet/août



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :