[48] Couleurs Lozère n°21 jui/aoû 2013
[48] Couleurs Lozère n°21 jui/aoû 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°21 de jui/aoû 2013

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général de la Lozère

  • Format : (267 x 210) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 3,4 Mo

  • Dans ce numéro : la Lozèez impulse un nouveau soffle pour promouvoir son territoire.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
16 Lozère autrement Le comptoir Régordane ou la valorisation des produits locaux À La Garde Guérin, le comptoir Régordane propose de l’artisanat d’art, des produits du terroir ainsi qu’un service de restauration. Classé parmi les plus beaux villages de France, La Garde Guérin accueille plus de 100 000 visiteurs par an. L’association du comptoir Régordane, qui rassemble paysans et artisans d’art, a fait le pari d’y tenir une boutique ouverte à l’année. Depuis l’été 2011, le comptoir s’est installé dans une ancienne grange, avec charpente et cheminée traditionnelles rénovées avec soin par la Communauté de Communes, propriétaire des lieux. On y trouve une large gamme de produits du terroir à base de châtaignes et de miel, jus de fruit, confitures, pâtés, tisanes, truites de la pisciculture de Villefort fraîches ou fumées, viandes et fromages mais aussi poteries, bijoux, peintures, vanneries, créations laine et textile… De façon à animer le lieu, les artisans proposent aussi des démonstrations dont un atelier vannerie en saison estivale. À midi, sous forme de salade ou de plat du jour, un service de restauration permet de déguster les spécialités locales vendues à la boutique. PROXIMITÉ ET QUALITÉ Comme l’explique Catherine de la Rue du Can, apicultrice et trésorière de l’association « la majorité des produits sont élaborés sur le canton et ses environs, de façon à élargir la gamme. Nous apportons grand soin à leur sélection : qualité, origine fermière… Toute notre charcuterie est issue de porcs élevés sur les exploitations. » Le vin, - que Catherine, œnologue de formation, sélectionne elle-même -, la bière, l’huile d’olive, viennent du Gard ou de l’Ardèche voisine. Et le comptoir Régordane privilégie l’approvisionnement auprès de jeunes qui s’installent. En dehors de la saison touristique, le comptoir Régordane organise des soirées concerts ou dégustation mets et vins. « Nous réfléchissons également à la réalisation d’un sentier de découverte du village de La Garde Guérin », précise Catherine. « Bien plus qu’un point de vente, le comptoir Régordane souhaite être une force de proposition et participer au développement local. » Contact : 04 66 46 83 38 VIDÉO Découvrez la vidéo sur le site Internet du Conseil général www.lozere.fr JF Salles 2 011 l'année de création du comptoir Régordane. Ce nouveau circuit de vente s'est étendu à Mende avec « La Maison des paysans de Lozère » et au Collet de Dèze « Au pré des Amis ». Deux boutiques accompagnées aussi financièrement par le Conseil général avec près de 15 000 €. JF Salles CHEZ LES PAYSANS, À FLORAC Sur l’esplanade, la boutique valorise les produits locaux des Causses et des Cévennes. Les producteurs eux-mêmes y tiennent le commerce. Réaménagé durant l’hiver, celui-ci accueille de nouveaux produits comme du sel aromatique, des tisanes et de la bière. Son rayon de produits frais séduit toujours plus de Floracois. Comme l’explique Jean-Marie Causse, président pour 2013 de l’association, qui gère la boutique, celle-ci « apporte désormais un plus à l’économie de nos petites exploitations. Elle permet aux producteurs, souvent isolés sur leurs fermes, d’être au contact de leurs clients et de se regrouper en réseau. » Contact 04 66 47 76 61
Prix PILOT : Les projets touristiques innovants récompensés Pour cette première édition, le Prix de l’Innovation Lozère Tourisme du Conseil général, ou prix PILOT, récompense deux établissements hôteliers et un prestataire d'activités « loisirs nature ». « L'idée phare de ce prix PILOT est d’encourager, de valoriser des prestataires touristiques qui donnent une image innovante et attrayante de la Lozère. En récompensant ces entreprises, le Conseil général souhaite créer une dynamique au sein de la filière » explique Henri Blanc, Président de la Commission des actions économiques et du tourisme au Conseil général, qui précise : « Le prix PILOT s’inscrit dans le cadre des actions du schéma départemental du tourisme 2010/2016. Impulsé et animé par le Conseil général, il a été lancé lors des dernières assises départementales du tourisme en octobre 2012. » Pour cette première édition, vingtquatre candidats ont concouru dans trois catégories : hébergement, activités de pleine nature, de loisirs ou culturels, valorisation des productions locales. Le premier prix, d’un montant de 4 000 €, a été accordé à l’Hôtel des Deux Rives (Banassac) classé trois étoiles, le second, 2 000 €, à Cévennes Évasion (Florac), le troisième, 1000 € à l'établissement hôtelier le château d’Orfeuillette, classé quatre étoiles (Albaret Sainte Marie). DIVERSIFIER LES APPROCHES ET LES PRODUITS Étaient éligibles au concours, les entreprises exerçant une activité touristique ou porteuse d’une opération à but touristique en Lozère. Les actions présentées, finalisées dans les deux ans précédant le concours, devaient répondre à des critères liés aux orientations de la politique touristique départementale, relever d’une approche jugée innovante dans l’offre touristique locale. Au regard des différents dossiers présentés, aucun lauréat n’a été désigné dans la catégorie « valorisation des productions locales ». VIDÉO Découvrez la vidéo sur le site Internet du Conseil général www.lozere.fr JF Salles INFO EN PLUS économie L’HÔTEL DES DEUX RIVES, PREMIER LAURÉAT Durant une année, les trois lauréats seront mis en avant dans les actions de promotion de Lozère tourisme du Comité départemental du Tourisme. Et l’Hôtel des Deux Rives, arrivé en tête, bénéficiera également d’un tournage vidéo. « Cet établissement s’est engagé dans une démarche tourisme et handicap » précise Christine Delbac. « Avec des services et des équipements adaptés, il réserve des chambres aux personnes à mobilité réduite. Il développe un accueil de qualité pour une clientèle familiale et propose des séjours avec itinéraires thématiques à la découverte du territoire. » Servant des produits bio et locaux au petit déjeuner, réduisant son impact sur l’environnement, l’Hôtel des Deux Rives, comme le Château d’Orfeuillette, bénéficie de l’écolabel clef verte. Deuxième lauréat du prix Pilot, Cévennes évasion, membre de Cévennes écotourisme, spécialisée dans la pratique des sports nature a su diversifier ses prestations. Randonnée libre, séjour pédestre non itinérant, animations nature pour séminaires d’entreprise, cette agence de voyage noue des partenariats avec des hébergeurs, des restaurateurs lozériens… et propose des séjours valorisant également la découverte du patrimoine, la gastronomie…. Inscrivant la Lozère dans une dynamique très tendance, le Château d’Orfeuillette, troisième lauréat, se distingue par son concept de boutique-hôtel où le mobilier et la décoration sont à vendre tandis que son parc arboré de 13 ha est le cadre de promenades contées. EN SAVOIR +//www.lozere.fr 17 couleurs lozère n°21 juillet/août



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :