[25] Vu du Doubs n°246 mar/avr/mai 2018
[25] Vu du Doubs n°246 mar/avr/mai 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°246 de mar/avr/mai 2018

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général du Doubs

  • Format : (289 x 350) mm

  • Nombre de pages : 12

  • Taille du fichier PDF : 3,3 Mo

  • Dans ce numéro : habitat, le Doubs construit votre avenir.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
vu du Doubs LE DÉPARTEMENT, ACTEUR DE L'HABITAT À travers son projet C@P 25, le Département entend développer un parcours résidentiel qui corresponde aux grandes étapes de la vie de tout un chacun. Parmi les outils dont il dispose pour y parvenir, figure l'attribution des aides de l'État. Il les a gérées sur la période 2012-2017, aussi bien pour le parc public que pour le parc privé. Cette délégation accordée par l'État lui permet de conduire une politique incitative par abondement de ces aides. La convention de délégation vient d'être renouvelée pour la période 2018-2023. 3M € C'est le budget 2018 du Fond solidarité pour le logement qui vient en aide aux ménages en difficulté. Moderniser et améliorer la performance énergétique des Établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD)  : le Département réserve à ce projet un budget de 10 M € sur la période 2018-2021.4 EN VUE DE LOUER. ACHETER. FAIRE CONSTRUIRE. AMÉLIORER LES PERFORMANCES ÉNERGÉTIQUES DE L'HABITAT Toutes les informations utiles auprès de l'Adil, 1 rue Ronde du Fort Griffon à Besançon. Des permanences ont lieu dans les différents territoires du Doubs. Tél. 03 81 61 92 41 www.ad 1125.org adil25@wanadoo.fr Mars/Avril/Mai 2018 MAISON DE RETRAITE 2 AMÉLIORER, DIVERSIFIER, DÉVELOPPER L'OFFRE DE LOGEMENTS LUTTER CONTRE L'HABITAT INDIGNE 22 Logements insalubres réhabilités entre 2012 et 2017. Cer 0ie 111ual 1 PROMOUVOIR UN PARCOURS RÉSIDENTIEL POUR CHACUN À VENDRE 3 AMÉLIORER LES PERFORMANCES ÉNERGÉTIQUES DES LOGEMENTS depuis 2011, 2 500 Logements ont bénéficié d'une aide Habiter mieux. DOSSIER LES JEUNES Des solutions adaptées  : des studios, mais aussi des appartements en colocation sociale avec l'appui des bailleurs. L'ACCESSION À LA PROPRIÉTÉ Les bailleurs sociaux mettent chaque année en vente des appartements à petit prix, réhabilités. LES PERSONNES ÂGÉES Le maintien dans le logement est la solution privilégiée. MIL r 4,8m € c'est le budget réservé par le Département du Doubs à l'habitat en 2018. Il a un effet levier avec les aides de l'État et des autres collectivités. RÉHABILITER LES LOGEMENTS PRIVÉS 1906 Logements du parc privé réhabilités entre 2012 et 2017, dont 1 065 au titre de la lutte contre la précarité énergétique et 612 au titre du maintien à domicile des personnes agées. Ce qui correspond à 21,8M € de subventions publiques  : soit l'Anah (13M € ) , l'État (3,3M € ) , le Département (5,5M € ). 38 300 logements sociaux dans le Doubs. 375 logements sociaux construits entre 2012 et 2017. 783 logements du parc social réhabilités avec les concours financiers de l'État (247 000 € ) et du Département (3M € ) entre 2012 et 2017. Sources  : Département du Doubs/service Habitat emploi et territoires. Ce bilan des "aides à la pierre" correspond au secteur couvert par le Département du Doubs, hors Grand Besançon et Pays de Montbéliard Agglomération.
e ! MW* logssaiwo de de r MOI Ai% n eeit le " elab *dire eqp. DOSSIER r a."."'> $$$$ P ri $ erfe7) 4111111heillee J iimpeo loariiiime Name* Ain, dit ileht Over'. *il. ir.-4 I e am. a lm ttttt. e-1-1. A/r » '.Es ro (5. u mes RT) tire. ttttt inFinejedt keISC 1.1 1//itige "AIMA ai Mars/Avril/Mai 2018 Habitat  : le Doubs construit votre avenir vu du Doubs o o Alors que le logement ne figure pas dans les missions obligatoires des Départements, le Doubs en a fait l’une de ses priorités car « c’est le premier facteur d’insertion sociale et professionnelle », affirme la présidente du Département, Christine Bouquin. Preuve de cet engagement, la Maison départementale de l’habitat vient d’être constituée pour faciliter l’accès de tous les publics à l’information et à l’accompagnement dans le logement. Objectif performance énergétique ! Certes, en lien avec l’État, les Départements sont chargés d’établir le Plan départemental de l’habitat, outil de concertation destiné à mettre en œuvre des politiques cohérentes sur les territoires. Ils élaborent aussi un Plan départemental d’action pour le logement et l’hébergement des personnes défavorisées (PDALHPD) et un Schéma départemental pour l’accueil des gens du voyage (SDAGDV). Mais le Doubs va beaucoup plus loin… En tant que chef de file de l’action sociale, il considère le logement comme un facteur d’insertion sociale et professionnelle. C’est pourquoi il a renouvelé sa prise en charge de la gestion des aides de l’État, pour la période 2018-2023, dans le cadre de la « délégation des aides à la pierre » (voir notre infographie page 4). Dans cette optique, il peut s’appuyer sur son Observatoire de l’habitat pour fédérer les intervenants et s’assurer que des réponses adaptées sont apportées aux besoins recensés. une présence sur plusieurs fronts « À travers ces outils, le Département démontre qu’il est un partenaire de proximité des communes et des intercommunalités, fait observer la présidente du Département, Christine Bouquin. Il fait aussi le lien avec les bailleurs privés et publics. La finalité de cette organisation, c’est le public  : il s’agit de lui apporter des solutions durables dans un parcours résidentiel qui correspond aux grandes étapes de la vie. » Dans la droite ligne de cet engagement, le Département du Doubs prépare l’installation de la Maison départementale de l’habitat (MDH*) dans ses bâtiments du fort Griffon à Besançon. Guichet unique délivrant des informations gratuites, la MDH regroupe l’Adil (Agence départementale pour l’information sur le logement) et le CAUE (l’association conseil d'Architecture d'Urbanisme et de l'Environnement) pour mener des actions plus cohérentes et plus visibles auprès du public. Le Département est en effet présent sur plusieurs fronts afin d'améliorer les services au public  : accès et maintien dans le logement des personnes en difficulté, amélioration des performances énergétiques des logements, maintien des personnes âgées à leur domicile, etc. Ces actions doivent toucher tous les publics, locataires et propriétaires occupants. La MDH doit donc assurer des permanences sur les différents territoires du Doubs, en synergie avec les intercommunalités. Le logement d'abord Le Département approfondit des pistes pour renouveler et accroître l’offre. Il encourage les propriétaires privés ainsi que les communes à concevoir des logements conventionnés très sociaux, notamment dans les zones de demande forte. La gestion de ces logements peut être confiée à un bailleur ou une association compétente. De tels projets s’inséreront dans les P@C "Porter une action concertée", dispositif d’accompagnement que le Département met en place avec les communes et les intercommunalités. Autre exemple  : bien adaptées à la demande, les Marpa (Maisons d’accueil rurales pour personnes âgées) sont appelées à se développer. « Le Doubs a toujours été un territoire d’innovation sociale et il le demeure », affirme Christine Bouquin. Pour preuve, il est candidat à l’expérimentation du plan quinquennal de l’État kW1%e P/1-1 (2018-2022)  : « Logement d’abord ». 15 territoires seront retenus pour une mise en œuvre accélérée des outils en faveur d’un accès facilité au logement. Ils se partageront un budget de 10 M € . Avec son expérience de l’accompagnement global des ménages et sa volonté d’élargir ses partenariats, le Département du Doubs espère être retenu pour amplifier le travail mené. Réponse en mars ! * La Maison départementale de l'habitat est située au Fort Griffon, à Besançon. Tél. 03 81 61 92 41 … suite page 6 … Photo  : Laurent Cheviet 5



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :