[25] Vu du Doubs n°196 mars 2012
[25] Vu du Doubs n°196 mars 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°196 de mars 2012

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général du Doubs

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 7 Mo

  • Dans ce numéro : des services pour bien vieillir dans le Doubs.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
rencontres Pour ses 100 ans, la Cécilia part en tournée « Chorale paroissiale de Seloncourt, à l’origine, la Cécilia voit son acte de naissance officiel paraître en 1912, mais l’association était en gestation depuis 1904 déjà ! », rappelle Daniel Martin, bénévole et choriste chargé de sa communication. Plus de 80 années de chants sacrés et classiques ont fortifié sa qualité d’interprétation et sa renommée. C’est au cours des années 80 qu’elle prépare sa métamorphose, sous l’impulsion de Blandine Tombés du ciel ! Un nouveau spectacle, deux ans de préparation. Un festival de défis théâtraux improvisés Imaginez une toute petite patinoire où, dirigées par un arbitre, deux équipes, maillots sur le dos, s’affrontent… verbalement, sur un même thème, durant deux périodes de 45 mn. C’est une expérience à (re)découvrir du 15 au 17 mars, à 20h chaque jour, sur le campus de Besançon, avec les comédiens de la Ludi (Ligue universitaire d’improvisation de Franche- Comté). L’association organise le Festival international de théâtre d’impro et reçoit pour l’occasion des équipes suisses (le 16) et belges (le 17). Les spectateurs s’expriment aussi Dans ce savoureux mélange de théâtre et de performance, les bons mots et les répliques fusent ! Les acteurs donnent toute la mesure de leur imagination débordante, salués par les vivats de la foule Buchwalder, chef à la tête d’un chœur jeune et enthousiaste. Les plus belles chansons d’Eddy Mitchell, Véronique Sanson, Francis Cabrel, Polnareff, Yves Jamait, Aznavour, entre autres, s’inscrivent à son répertoire. Les partitions disparaissent, les lumières s’allument, les choristes se costument et se mettent en scène… Fini le concert classique, place au spectacle dynamique ! Première chorale à « faire danser son répertoire », la Cécilia entretient qui peut aussi exprimer son mécontentement envers les joueurs ou même envers l’arbitre, grâce au chausson qu’on lui a distribué à l’entrée. Le spectacle est vivant, rythmé en diable. Le 15 mars, la soirée d’ouverture propose un match « équipe générations », avec des comédiens de chaque décennie (de 7 à 60 ans). Si l’expérience vous tente, vous pouvez aussi rejoindre les 200 amateurs que compte la Ludi, ou bien l’Arti (Association régionale pour le théâtre et l’improvisation). Toutes deux ont été fondées par François Aviles, comédien professionnel qui encadre les équipes, avec l’aide de deux autres professionnels : Clara Bourgeois et Romain Jaillet. Des répétitions ont lieu chaque semaine, à Besançon, ainsi qu’à Saint-Vit et Devecey. Des matchs d’impro sont organisés une fois par mois environ. son éternelle jeunesse en enchaînant les créations depuis 1990. Première à Seloncourt Après Cerf-volant, de 2009 à 2011, qui l’entraîne jusqu’en Corse, les 47 choristes sont Tombés du ciel en 2012, après deux années de préparation sous l’impulsion de Jacques Mérat et Patrick Verdot, chefs de chœur, et Corinne Vanoni, chorégraphe. Ce nouveau spectacle inspiré de la chanson de Jacques Higelin est composé de moments d’humour et d’émotion. En vraie pro, la Cécilia s’offre une tournée pour son centenaire, en Franche-Comté tout au long de l’année, et au Pays Basque cet été. Atterrissage en douceur garanti ! Tombés du ciel ! 24 mars à 20h30, 25 mars à 16h. Salle polyvalente de Seloncourt. Réservation au 06 20 32 37 90 et sur le site Internet www.lacecilia.net Entraînement à l'improvisation indispensable. Renseignements sur le festival : http://ludiarti.free.fr Tél. 03 81 80 79 12 et 06 50 62 34 62 6 vu du doubs mars 2012
« Cyril Varrault, artisan fleuriste et même plus Comme 399 autres professionnels de l’artisanat du Doubs, le fleuriste de Morteau participe à l’opération Cœur d’Artisan. Peut-être même un petit peu plus que les autres. Portrait d’un passionné. Des sens aux fleurs », la boutique ouverte à Morteau en octobre 2010, « n’est pas un magasin de fleurs traditionnel, prévient d’emblée Cyril Varrault. Je me définis comme un artisan plutôt que comme un commerçant, mais je travaille beaucoup l’aspect relationnel. J’ai trouvé un concept original, sur les cinq sens, avec la fleur comme fil conducteur. Je suis un amoureux de la fleur, je l’utilise sous toutes ses formes. » Décoration de palace Diplômé en horticulture puis en création florale, ce jeune trentenaire a déjà tenu une boutique à Montbéliard, sa ville natale, au début des années 2000, avant de partir travailler en décoration Du 26 au 30 mars, à Besançon, les Rencontres internationales de Théâtre universitaire de Franche-Comté (TUFC) reviennent. Ce rendez-vous donne l’occasion au public de (re)découvrir des spectacles… en VO ! De la variété dans les styles, les langues et les approches pour un art vivant, en mouvement, c’est le mot d’ordre de cette 21 e édition. Le programme est riche et varié. Il ne se limite en effet pas aux représentations des troupes universitaires venues du Maroc, d’Iran, de Colombie, d’Argentine, de Serbie, de Lituanie et d’Italie. Il y aura aussi des ateliers de pratique théâtrale, des animations sur le campus comme en d’événements, en Alsace, puis de se plonger pour un temps dans la grande distribution, à Montbéliard et en Suisse. À Morteau, il estime avoir trouvé l’emplacement idéal. « J’ai de plus en plus de clients suisses. Je m’occupe, par exemple, de toute la décoration d’un palace. J’ai un employé et un apprenti, ça marche bien. » Robes en fleurs Cyril Varrault est également le fondateur du Jardin d’Isis, une association qui lui permet d’enfourcher son dada : la création de robes en fleurs pour des spectacles-défilés Le Théâtre universitaire en mouvement ! mars 2012 vu du doubs Cyril Varrault prépare le Show des créateurs pour Cœur d'Artisan. centre-ville (restaurants universitaires, hall de la Maison des étudiants), des conférences-démonstrations… Et, c’est une nouveauté, le chorégraphe et metteur en scène Toméo Vergès, actuellement en résidence au Théâtre de l’Espace, animera un atelier « Le corps en action » qui permettra de développer et d’enrichir son imaginaire à travers l’improvisation. 21 e Rencontres internationales du TUFC, du 26 au 30 mars, campus universitaires. Informations et programme sur http://www.theatre-universitaire-fc.fr Tél. 03 81 66 66 20 dont la moitié des bénéfices est reversée à la lutte contre la mucoviscidose. Il prépare Electroflore, un nouveau spectacle dont une robe sera présentée en avant-première lors du Show des créateurs, le 18 mars. C’est en quelque sorte la cerise sur le gâteau de l’opération Cœur d’Artisan. Il est en effet l’un des 400 artisans inscrits à la troisième édition de la très originale opération montée par la Chambre des métiers et de l’artisanat. Cœur d’Artisan, du 16 au 25 mars. Programme : www.coeur-artisan.com Des troupes venues du monde entier. 7



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :