[24] Vivre en Périgord n°9 mai/jun 2007
[24] Vivre en Périgord n°9 mai/jun 2007
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°9 de mai/jun 2007

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général de la Dordogne

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2,3 Mo

  • Dans ce numéro : les routes du Périgords...

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
D É V E L O P P E R L E P É R I G O R D LE PÉRIGORD FAIT L’ASCENSION DE LA BUTTE MONTMARTRE Cinq jours durant, du mercredi 16 au dimanche 20 mai (pont de l’Ascension), la Dordogne expose à Paris tout ce qui fait son excellence : produits et gastronomie, sites et hébergements, traditions et art de vivre. Cette opération originale se déroule à Montmartre, 2ème site touristique de Paris. N’en déplaise à Saint-Pierre-de-Frugie (la plus haute altitude du département), lors du pont de l’Ascension 2007, le sommet le plus en vue du Périgord sera bien la butte Montmartre. Certes, avec ses 130 mètres, même rehaussés du Sacré Cœur, elle ne prétend à égaler le point culminant de Dordogne. Mais la « Butte » est sensiblement plus fréquentée, surtout en cette période de mai qui verra de nombreux touristes, venus du monde entier passer, quelques jours à Paris. Pourquoi une telle opération ? Parce que, dans la communication et la promotion, même s’il y a des passages obligés et des liens à entretenir, il faut aussi savoir surprendre, se donner les moyens de capter l’attention d’une clientèle ou d’un public différent. La récente participation au Salon des vacances de Clermont-Ferrand, coordonnée par le Comité départemental du tourisme, en fut une illustration. Pourquoi Montmartre ? En octobre 2006, à l’invitation de la mairie du XVIIIème et de la « Commune libre de Montmartre », la Dordogne y a présenté, parmi d’autres, 8 Opinion Michel Bourgeois, Conseiller général du canton de Sigoulès, et président délégué du Comité départemental du tourisme : « TOUCHER D’AUTRES PUBLICS » le Sacré Cœur à Montmartre « C’est sans doute pour nos viticulteurs bergeracois qu’il était le plus difficile de se fondre dans l’Espace Aquitaine au Salon de l’agriculture... Si l’on ne saurait imaginer être totalement absent de cette grande manifestation de la Porte de Versailles, il faut bien innover pour renouveler l’intérêt, tenter des actions pour toucher d’autres publics. C’est ce que nous allons faire à Montmartre pour l’Ascension. « Nous venons de le réaliser, avec une autre cible, le tourisme de proximité, en participant à une grosse opération, invités d’honneur du département du Puy-de-Dôme, sur le salon touristique de Clermont- Ferrand. Nous y allions avec un message fort : maintenant que l’A 89 est –presque – finie, le Périgord est près de chez vous, pour un court séjour ou une halte sur la route des plages aquitaines. On avait mis à notre disposition un bel espace en association avec de nombreux partenaires des 4 Périgords. Nous avons fait un tabac. » www.dordogne-perigord-tourisme.fr
un stand de 9m 2 à l’occasion de la Fête des Vendanges. L’impact médiatique et populaire, les impressionnants flux de visiteurs sur ce site - le plus fréquenté après la Tour Eiffel - ont donné des idées aux responsables de la promotion du Département. Pour élaborer le projet, le Conseil général a travaillé, comme il le fait régulièrement sur les grands événements, avec le Comité départemental du tourisme, les chambres consulaires et les organisations de producteurs. Le maire du XVIII ème arrondissement, Daniel Vaillant, a approuvé le projet du Périgord et lui a accordé un espace privilégié (lire ci-contre). A la façon d’un marché de rue, ouvert par deux portes ou flotteront les étendards du Périgord, une trentaine de stands, chacun aux couleurs de l’exposant, offriront la Dordogne aux Parisiens et aux touristes : foies gras, volailles, noix, châtaignes, cabécous et autres fromages, fraises, truffes, confiserie-biscuiterie, confitures, fruits à Deux jours sur le Salon de l’agriculture La Dordogne n’était, cette année encore, pas absente du Salon de l’agriculture. Ce dernier reste un lieu important de promotion et d’affichage des produits, même si nombre d’exposants, collectivités locales, entreprises et producteurs, trouvent que le retour sur investissement est aléatoire, compte tenu des prix demandés pour les stands. Cette année, à l’image de tous les autres départements d’Aquitaine, la Dordogne était présente en permanence sur le stand de la Région et y a assuré deux journées d’animation. Témoignage 9 la liqueur, vins de toutes nos appellations, cèpes, produits bio, la route des artisans d’art, etc. Le stand d’accueil du Conseil général et de ses partenaires, le stand du Comité départemental du tourisme, qui mettra l’accent sur les hébergements et les activités touristiques du département, seront les points d’ancrage du village. Les confréries de producteurs notamment en assureront l’animation. Rue Azaïs, rue du Cardinal Guibert et square Nadar Les rues Azaïs et du Cardinal Guibert jouxtent le parvis du Sacré Cœur et sont situées à deux pas de la place du Tertre. C’est donc un emplacement rêvé pour attirer l’attention des promeneurs parisiens et des touristes. C’est sur le square Nadar que se déroulera notamment l’inauguration officielle de la manifestation. Bernard Plantevin, anime la Confrérie de la fraise (dont le siège est à la mairie de Vergt) « LA PROMOTION DU PRODUIT » « Avec sa devise « Fraise je suis, du Périgord je m’honore », la confrérie de la Fraise a pour mission la promotion de l’IGP (indication géographie protégée) Fraise du Périgord. Ce signe officiel de qualité certifie les efforts réalisés par la filière et garantit un produit de qualité au consommateur. De la parcelle à la barquette, nous respectons un cahier des charges très rigoureux qui explique pourquoi, à la différence de prix avec des produits standardisés répond une vraie différence de goût. C’est ce que nous allons montrer à nos visiteurs de Montmartre, où nous aurons un stand de vente, comme sur un marché fermier. La confrérie intronisera quelques nouveaux membres, élus parisiens et personnalités. Cela fait aussi partie de la promotion de notre produit du terroir. »



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :