[24] Vivre en Périgord n°8 mar/avr 2007
[24] Vivre en Périgord n°8 mar/avr 2007
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°8 de mar/avr 2007

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général de la Dordogne

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2,3 Mo

  • Dans ce numéro : le Conseil Général fait du logement une de ses priorités.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
d é v e l o p p e r L E P É R I G O R D La TNT arrive sur l’émetteur d’Audrix La télévision numérique terrestre (TNT) remplacera à terme (à partir du 30 novembre 2011 selon la nouvelle loi sur l’audiovisuel) la télévision telle que nous la connaissons aujourd’hui. Une très bonne nouvelle puisque la TNT apporte aux chaînes généralistes et gratuites, moyennant l’acquisition d’un adaptateur (l’antenne râteau actuelle suffit), la perfection de l’image numérique, le son Dolby, le format 16/9e, des services d’information, etc. Une bonne nouvelle qui ne se concrétisera toutefois que le jour où l’ensemble de notre territoire sera couvert par des réémetteurs TNT. Comme on l’a vu pour la téléphonie mobile ou le haut débit, lorsqu’il s’agit d’assurer la couverture technologique d’un territoire, les zones rurales d’habitat faible ou dispersé ont en effet toujours des soucis à NÉOMONDE ANIME LES IMAGES DE SYNTHÈSE Kourou (Guyane). Dans la salle Vulcain du centre spatial, les commanditaires suivent avec anxiété sur l’écran les images du décollage de la fusée Ariane qui va mettre sur orbite leurs satellites performants et très chers. Comment les rassurer dès que la fusée échappe aux caméras ? En leur projetant un film d’animation en images de synthèse en 3 dimensions qui leur montre, avec toute la technicité de la réalité virtuelle, la progression de la fusée dans l’espace. Ces images, dont la création et l’animation sont assistées par ordinateur, sont nées au milieu des vignes du Bergeracois, à Sigoulès, dans l’entreprise Néomonde de Pierre Auriac et de Nadia Serra. « Notre métier, disent-ils, c’est de faire comprendre, en trois minutes, un projet très complexe à des gens qui ne sont pas forcément des spécialistes. » Illustration avec plusieurs projets périgourdins. Le recours aux images de synthèse de Néomonde a permis au Conseil général de s’assurer de la bonne intégration dans le paysage de la passerelle piétonne du Bugue. Elles sont utilisées par la Ville de Boulazac pour montrer aux utilisateurs potentiels ce que sera le Palio 10 se faire. D’où la vigilance des élus. Bernard Cazeau, Président du Conseil général, est intervenu sur ce thème au Sénat. Premier vice-président du Conseil général, chargé des nouvelles technologies, Michel Debet a relayé cette inquiétude, notamment pour le Périgord Vert, auprès de Télédiffusion de France (TDF) chargé de déployer la TNT depuis 2005. La situation est aujourd’hui la suivante : L'ouest du département est desservi par l'émetteur de Bordeaux pour 10 000 à 20 000 habitants. A l’est, même situation partielle pour la zone de Terrasson avec l'émetteur de Brive. A partir du 15 février, la mise en service de l'émetteur de Bergerac (situé à Audrix, près du Bugue) va faire progresser la couverture TNT sensiblement, mais progressivement. En effet, si l’émetteur d’Audrix aura un effet immédiat sur une zone habitée par environ 80 000 personnes, il faudra, pour qu’il donne son plein effet, qu’il puisse « piloter » des réémetteurs installés dans les principales agglomérations : Bergerac, Périgueux, Sarlat, Ribérac et Nontron. Sans vouloir s’avancer sur un planning précis d’installation des réémetteurs (en discussion avec les pouvoirs publics, le CSA, les opérateurs), TDF s’estime capable d’y parvenir pour la fin 2008. bien avant qu’il n’entre en service. Après avoir débuté dans la banque et l’administration, Pierre Auriac s’est formé seul à la création d’images 3D. Entre activité commerciale et création, il lui était difficile de développer plus avant sa société jusqu’à sa rencontre avec Nadia Serra, passée par le social, les vins et la sécurité routière. Le talent créatif de l’un et la force de conviction de l’autre vont leur permettre d’ouvrir des portes qui pouvaient sembler très loin du Périgord : Alsthom à Grenoble, Airbus à Toulouse, Arianespace en Guyane, le gouvernement de Monaco, la chaîne de télévision M6, le chanteurM, ou plus près de nous, le musée national de la Préhistoire, le gouffre de Proumeyssac ou le centre des vins de la région de Bergerac. « Si certains de ces clients avaient vu comment nous étions installés, sans doute ne nous auraient-ils pas confié ces prestations... mais nous sommes maintenant connus pour ce que nous savons faire. Nous avons été confrontés à ce « racisme » anti-provincial de ce milieu, qui nous impose d’aller au-devant des clients, d’être plus agressifs, plus rigoureux. Avec le haut débit, être installés à la campagne n’est pas un problème, et c’est beaucoup plus agréable pour nous et nos enfants. » Néomonde utilise régulièrement les compétences de techniciens spécialisés, chefs opérateurs, réalisateurs infographistes... >Tél. : 05 53 63 59 49 www.neomonde.fr
L’ACCÈS AU LOGEMENT POUR D o s sTOUS i e r : LES ORIENTATIONS ET LES AIDES DU CONSEIL GÉNÉRAL Barnabé à BOULAZAC L’accès au logement, en propriété ou en location, est une condition de la justice sociale (droit au logement) et de l’aménagement équilibré du territoire : accueillir ou fixer des habitants repose sur la capacité à les loger décemment. Pour cette raison, le Conseil général de la Dordogne a fortement accru ses interventions dans ce domaine depuis plusieurs années. Au début de l’année dernière, pour peser davantage sur la politique du logement, le Conseil général a obtenu de l’Etat la délégation de compétence du logement. C’est-à-dire la gestion de ce que l’on appelle les aides à la pierre. Délivrant déjà certaines aides à la personne (FSL), le Conseil général joue donc désormais le rôle de guichet unique coordonnant les aides publiques. Il dispose d’un certain nombre de leviers pour encourager les projets des particuliers et des collectivités. En 2007, les aides départementales au logement atteindront 3,5 millions d’euros. 11 studio Jacquinet



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :