[24] Vivre en Périgord n°53 déc 18/jan 2019
[24] Vivre en Périgord n°53 déc 18/jan 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°53 de déc 18/jan 2019

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général de la Dordogne

  • Format : (315 x 470) mm

  • Nombre de pages : 8

  • Taille du fichier PDF : 3,5 Mo

  • Dans ce numéro : le département mobilisé !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 VIVRE EN PÉRIGORD LE MAGAZINE DU CONSEIL DÉPARTEMENTAL PLUS D'INFOS SUR  : WWW.DORDOGNE.FR CONGRÈS DES DÉPARTEMENTS DE FRANCE À RENNES  : LA RÉPUBLIQUE A BESOIN D’UN NOUVEL ACTE DE DÉCENTRALISATION Les Présidents des Départements de France réunis en Congrès à Rennes les 7, 8 et 9 novembre ont réaffirmé leur volonté d’agir au service des Français. Pleinement mobilisés auprès des plus fragiles, ils ont également rappelé leur action centrale dans la modernisation des territoires, le développement de l’économie ou encore le soutien à la vie sportive et culturelle. Parmi les principaux sujets débattus figurait la demande récurrente, auprès de l’Etat, d’une meilleure compensation du financement des allocations individuelles de solidarité (RSA, APA, PCH) et de la prise en charge des Mineurs Non Accompagnés (MNA), qui relèvent de la solidarité nationale. Face au sentiment d’abandon exprimé par les territoires, notamment les plus ruraux et leurs habitants, à la précarité grandissante, à la grande dépendance, le Département est désormais le premier échelon de proximité et le principal rempart face à la montée des populismes. A l'issue de ce Congrès, les propositions gouvernementales se sont avérées loin d'être à la hauteur. Plus que jamais, les Départements attendent donc des réponses concrètes sur le plan financier, mais aussi des actes clairement décentralisateurs qui leur permettront de mieux assurer leurs actions de proximité. LES ÉCLATS DU SPORT 2018 Samedi 1er décembre, la 32 e édition des Éclats du Sport, organisée par le CDOS 24, avait pour invité d’honneur Fabien Pelous, l'un des plus beaux palmarès du rugby français. Cette soirée était l’occasion de récompenser une centaine de sportifs périgourdins aux titres prestigieux. Christelle Boucaud, vice-présidente chargée des Sports a ainsi récompensé les champions de France du club de canoë-kayak de Marsac sur l'Isle, tandis que le président Germinal Peiro distinguait les champions du Monde du même club, ainsi que Lionel Roye, champion du Monde d'Aquathlon au Danemark. HERBI_LINK, UN OUTIL AU SERVICE DES AGRICULTEURS ET DU TERRITOIRE Le Conseil départemental et la Chambre d'agriculture de la Dordogne viennent de lancer l’application pour smartphone Herbi_Link, un nouvel outil de mise en relation entre éleveurs et propriétaires de surfaces disponibles au pâturage. La mise en place de cette application s’inscrit dans le cadre de la Maison Numérique de la Biodiversité par le Conseil départemental dont l’un des objectifs principaux est de proposer une assistance pour accompagner des projets participatifs en faveur de la biodiversité. Concrètement, d’un côté vous êtes propriétaire de surfaces disponibles à la pâture (vergers, vignes, couverts hivernaux, parcours boisés) et vous cherchez une solution pour leur entretien ; de l’autre, vous êtes éleveur et vous cherchez des terrains où faire pâturer vos bêtes  : Herbi_Link vous met en relation. Pour télécharger l’application, il faut aller sur le lien suivant et suivre les instructions  : https://simplex.acri.fr/campagne/herbi_link/2 rue Paul-Louis-Courier CS 11200 24019 Périgueux Tél  : 05 53 02 20 20 www.dordogne.fr LE NOUVEAU CONSEIL DÉPARTEMENTAL JUNIOR Les nouveaux Conseillers départementaux juniors se réuniront pour leur première assemblée plénière le 19 décembre. Issus de tous les collèges de Dordogne – publics et privés – ils sont élus, comme leurs aînés, par binômes paritaires. Le mandat 2018/2020 sera placé sous la thématique commune "Je m’approprie mon territoire". Ils travailleront pendant ces deux années, à raison d’une rencontre tous les deux mois, autour des cinq commissions suivantes  : Éducation à l’image, Ma cité et moi, Rivières de Dordogne, Des racines et des jeunes et Abeilles et Insectes. SALON DU LIVRE GOURMAND DE PÉRIGUEUX  : POUR UNE RESTAURATION COLLECTIVE BIO, LOCALE ET ÉQUITABLE Le Conseil départemental de la Dordogne était présent au Salon du Livre Gourmand de Périgueux qui se déroulait les 23, 24 et 25 novembre derniers. À cette occasion, était présentée sur le stand du Département la plateforme Manger Bio Périgord, une interface logistique entre les producteurs de Dordogne et la restauration collective. Grâce à son maillage territorial, cette association d’agriculteurs Bio assure l’approvisionnement des petites écoles rurales jusqu’aux cuisines centrales, collèges et lycées. Petits et grands ont également pu profiter d’un espace lecture avec de nombreux livres mis à disposition par la Bibliothèque départementale de Prêt, des ateliers dessins et des dégustations de produits bio. Le Département est particulièrement impliqué et actif en faveur de l’introduction de produits bios et locaux dans les menus des collèges et écoles de Dordogne pour que nos enfants bénéficient des meilleurs produits du Périgord et d’une alimentation saine et respectueuse de notre environnement. Dépôt légal à parution N°ISSN  : 17790700 Directeur de publication Germinal Peiro Co-directeur de publication Jeannik Nadal SESSION DE NOVEMBRE  : DES CRÉDITS D’INVESTISSEMENT REDÉPLOYÉS VERS LES COMMUNES Directeur de la communication  : Nicolas Platon Secrétaire de rédaction  : Sophie Cabanel Création, mise en page  : Jérome Riboulet L'ACTUALITÉ EN PÉRIGORD La Décision Modificative n°2, ultime ajustement budgétaire de l’année, fut marquée par le vote d’un complément de crédits de 1,45 million d’euros en direction des communes. Les délais de paiement de leurs subventions, qui étaient de l’ordre de trois ans en début de mandature, ont été ramenés à dix-huit mois. Le Président Peiro a indiqué qu’ils seraient réduits à moins d’un an d’ici 2020. Cette session fut aussi l’occasion de valider la création du centre départemental de santé, avec une première expérimentation à Excideuil dès 2019, et de voter un soutien financier supplémentaire en direction des Restaurants du Cœur et du Secours Populaire Français, afin de les aider à moderniser leur matériel. Quatre motions ont également été votées visant à mettre en garde contre la fragilisation du monde sportif au regard du désengagement financier et humain de l’Etat, à préserver le statut des sapeurs-pompiers volontaires, à refuser le projet de fusion des Missions locales avec Pôle Emploi et à soutenir les dirigeants et les salariés des Papeteries de Condat. LE RÉSEAU CARP ACCUEILLI À LASCAUX Dans le cadre du Protocole de Coopération en Matière de Patrimoine Archéologique Rupestre (Dordogne-Cantabrie-Castille y Leon et Fondation Foz Côa) le Département a adhéré à l’Association Chemins de l’Art Rupestre Préhistorique (CARP) porteuse du plus grand réseau européen de destinations culturelles et touristiques chargées de présenter au public l’art des premières communautés établies en Europe. Le 29 novembre dernier, les représentants de ce réseau étaient accueillis par Germinal Peiro, Président du Conseil départemental de la Dordogne, et Vice-Président de l’Association (CARP). Reconnu Itinéraire Culturel Européen par le Conseil de l’Europe depuis 2010, le réseau CARP regroupe près de 200 sites d’art rupestre ouverts au public. 11 pays sont représentés au sein de cette structure dont la Norvège, la Suède, l’Irlande, le Royaume- Uni, l‘Italie, la France, l‘Espagne, le Portugal et même l’Azerbaïdjan en Asie centrale. Autant de pays soucieux d’allier fréquentation touristique durable, préservation et conservation de ce patrimoine millénaire fragile. Photos (sauf mention)  : Denis Nidos Rédaction  : Direction de la communication, Matthieu Druillole, Nicolas Platon, Sophie Cabanel, Jérome Riboulet, Vianney Le Vacon LA DORDOGNE A ACCUEILLI LES CYCLOTOURISTES DE FRANCE Les 1er et 2 décembre, l’assemblée générale de la Fédération Française de Cyclotourisme se tenait pour la première fois en Dordogne, à Boulazac. Près de 400 personnes sont venues de toute la France pour cet événement. Le Conseil départemental, très impliqué en faveur du cyclotourisme, était présent pour expliquer notamment sa politique de développement des véloroutes voies vertes et itinérances cyclo en lien avec les EPCI et les comités départementaux, afin de permettre à la Dordogne d’être une destination vélo incontournable, avec des itinéraires sécurisés, pour toutes les pratiques. PREMIÈRE JOURNÉE ARCHÉO'ACTU EN DORDOGNE Samedi 17 novembre dernier a eu lieu pour la première fois en Dordogne une journée de présentation de l’état des lieux des recherches archéologiques en cours dans le département. Cette journée, organisée par le service de l’archéologie du Conseil départemental, le Pôle International de la Préhistoire et le service régional de l’archéologie de la DRAC Nouvelle-Aquitaine a été un véritable succès. Toute la journée, archéologues, chercheurs et historiens ont dévoilé au grand public les dernières découvertes. Du site gaulois de la Pérouse à Saint-Félix-de-Villadeix, en passant par la ville gallo-romaine des Olivoux à Montignac, le château de Miremont à Mauzens-et-Miremont, ou le logis de l’abbé de l’abbaye de Chancelade, chaque communication fut riche et passionnante et a permis de mesurer la diversité et les multiples richesses archéologiques de notre département. Rendez-vous est d’ores et déjà pris pour les prochaines rencontres qui se dérouleront en 2019 au Pôle International de la Préhistoire et qui permettront de révéler les dernières découvertes préhistoriques. Impression  : Agir Graphic Imprimé sur papier Condat CAUE
UN PÉRIGORD PLUS ATTRACTIF CONTOURNEMENT OUEST DE MUSSIDAN  : L'ACHÈVEMENT D'UN AXE STRUCTURANT EN DORDOGNE La seconde section du contournement ouest de Mussidan a été inaugurée vendredi 16 novembre. Un tronçon de 2,5 kilomètres qui marque l'achèvement de l'aménagement de la route départementale 709 entre Ribérac et Bergerac amorcé il y a vingt ans. Avec un trafic attendu de 4 000 véhicules par jour, ce nouvel axe va tout d'abord délester l'agglomération de Mussidan d'un important trafic de transit, notamment de poids lourds, entre l'autoroute A89 et la route de Ribérac. Une respiration fortement attendue par les habitants, qui facilitera et sécurisera leurs déplacements. Il symbolise également l’action du Département en faveur de la mobilité des Périgourdins et témoigne de son important investissement en faveur des routes. Les deux phases de travaux de cette déviation par l'ouest de Mussidan auront coûté 14,4 millions d'euros, intégralement financés par le Conseil départemental. La première phase, mise en service fin 2014, raccordait le giratoire de Chauzeys-Manieux sur la RD 6089 au giratoire de la route du Fleix sur la RD 20. La seconde section, ouverte le 16 novembre 2018, prolonge le tronçon jusqu'à la zone d'activité des Lèches, à proximité de l'échangeur autoroutier, où une nouvelle aire de covoiturage propose aujourd'hui 41 places de stationnement. Les enjeux environnementaux ont été intégrés à toutes les phases du projet  : des aménagements de substitution de la zone humide de la fontaine de Courtaise ont été réalisés en rive de la nouvelle infrastructure routière et plus de 57 000 végétaux seront plantés dans le cadre des mesures compensatoires. UN CHANTIER MARQUÉ PAR DE NOMBREUX DÉFIS TECHNIQUES Quatre années séparent l'ouverture des deux premières sections, en raison notamment des particularités techniques de ce chantier. Les terrassements dans des sols hétérogènes de qualité parfois médiocre ont conduit les techniciens de la Direction des Routes du Département à imaginer des solutions techniques innovantes pour gérer 195 000 m³ de déblais et 150 000 m³ de remblais et stabiliser les talus. Le Département a ainsi sollicité le CEREMA pour une étude de stabilité et a L'ACTUALITÉ DE VOTRE DÉPARTEMENT EN TEMPS RÉEL  : @cddordogne.fr imaginé un système de drains obliques – un procédé unique en France – pour capter les eaux internes. La nature du terrain a également nécessité la création d'un deuxième giratoire, une option finalement plus économique que le raccordement de la voie au giratoire existant aux Lèches. L'ABOUTISSEMENT D'UN CHANTIER ENTAMÉ IL Y A VINGT ANS L'ouverture à la circulation de cette nouvelle voie constitue avant tout l'aboutissement d'un chantier entamé en 1998 ! Après la réalisation de dix tranches de travaux entre Ribérac et Mussidan de 1998 à 2003, puis le recalibrage de la RD 709 entre Bergerac et Les Lèches de 2003 à 2009 et enfin, l'achèvement de la déviation de Bergerac en juin 2013, le contournement de Mussidan marque la dernière étape de l'aménagement d'un axe structurant nord-sud à l'ouest de notre département, entre Angoulême et Agen. Le Département de la Dordogne a consacré plus de 74 millions d'euros aux routes départementales entre 2015 et 2018. Parallèlement aux opérations d’entretien du réseau, des projets ambitieux destinés à faciliter les déplacements sont en cours ou en projet  : voie de la Vallée, contournements de Bourdeilles, Saint-Aulaye, Nontron ou Ribérac, déviation de Sarlat... mais également la réalisation d’itinéraires alternatifs pour la communauté d’agglomération du Grand Périgueux. SUCCÈS DES PREMIÈRES RENCONTRES CITOYENNES  : DES ÉCHANGES CONSTRUCTIFS ET CONVIVIAUX CONTOURNEMENT ROUTIER DE BEYNAC Cette photo, prise courant octobre 2018 depuis le calvaire de Beynac, témoigne de l’absence d’atteinte à l’environnement alors que les travaux sont en cours... 3 Les Rencontres citoyennes, ouvertes à tous et lancées à l’initiative de Germinal Peiro pour rendre compte aux Périgourdins des actions menées par la majorité départementale depuis 2015 en matière de solidarité, d’excellence environnementale et d’attractivité économique, constituent un exercice de démocratie participative inédit en Dordogne. Une dizaine de rendez-vous cantonaux ont déjà eu lieu, rassemblant en moyenne plus d’une centaine de personnes, citoyens, élus, responsables associatifs, chefs d’entreprise... L’objectif, qui vise avant tout à donner la parole aux Périgourdins, est à chaque fois atteint  : pendant plus d’une heure, les interventions se succèdent sur des thématiques extrêmement diverses, souvent en lien direct avec les compétences du Conseil départemental (solidarité humaine, modernisation du réseau routier, déploiement du Très Haut Débit...), parfois sur des sujets d’actualité plus généraux (avenir des lignes ferroviaires, ferroutage, valorisation des énergies renouvelables, avenir de l’agriculture, promotion touristique...). A chaque fois, le Président s’attache à répondre concrètement aux interrogations en insistant sur sa volonté d’agir pour que chacun-e puisse trouver en Dordogne les moyens de s’épanouir, de travailler et pour permettre à de jeunes familles de venir s’y installer. "Notre département possède de nombreux atouts et c’est un paradis à condition que l'on ait les moyens d’y vivre" rappelait-il notamment à l’issue de la rencontre de Lalinde, estimant qu’il fallait, pour relever ce défi de l’attractivité, soutenir le développement économique, privilégier le travail collectif et garantir la présence des services publics de proximité. Après les rendez-vous de Boulazac (canton Isle-Manoire) le mardi 18 décembre et de Mussidan (canton Vallée de l’Isle) le jeudi 20 décembre, un second cycle de dix réunions sera organisé en mars, avril et mai 2019.

1 2-3 4-5 6-7 8


Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :