[24] Vivre en Périgord n°50 déc 17 à avr 2018
[24] Vivre en Périgord n°50 déc 17 à avr 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°50 de déc 17 à avr 2018

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général de la Dordogne

  • Format : (190 x 238) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 15,7 Mo

  • Dans ce numéro : très haut débit, le déploiement s'accélère.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 34 - 35  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
34 35
MENSIGNAC Un nouveau gymnase pour tous Un équipement remarquable ! Voilà le sentiment général qui dominait lors de l’inauguration officielle du gymnase de Mensignac, une commune proche de Périgueux, également membre de la communauté d’agglomération. Le bâtiment de facture moderne est un écrin parfait pour la pratique du sport. D’une surface de 1500 mètres carrés, il comprend une grande salle de 1100 mètres carrés, une salle de gym et différents locaux usuels dont les vestiaires. Mensignac est ainsi la première des quatre communes du Grand Périgueux dotée d’un équipement particulièrement attractif pour Canoë kayak et aviron CHAMPIONS LES PÉRIGOURDINS ! Les kayakistes félicités par le président Peiro et Christelle Boucaud, vice-présidente chargée des sports lors d’une chaleureuse réception. 32 les habitants du secteur, les scolaires et le monde associatif. Une grande satisfaction pour l’ensemble des élus présents. De fait, la démarche de construire ces ouvrages est originale à plus d’un titre. En premier lieu, ce sont 4 gymnases qui vont être réalisés dans les communes rurales du Grand Périgueux. Outre Mensignac, il y aura Saint-Pierre-de-Chignac, Agonac et Sarliac-sur-l’Isle. La réalisation de ces structures a fait l’objet d’un concours d’architecte unique avec un projet de construction sur 3 ans. Dans le même temps, les sites sont gérés à la fois par la commune d’accueil et les communes e nvironnantes qui le souhaitent, rendant ces équipements accessibles à tous. Ainsi dans le cas de Mensignac, les communes d’Annesse-et-Beaulieu et La Chapelle- Gonaguet gèrent de concert avec le soutien de l’agglomération pour le gros entretien. Le Département de la Dordogne est bien sûr partie prenante de ce projet qui correspond parfaitement à sa philosophie du sport pour tous et dans tous les territoires, comme l’a souligné le président Peiro présent à l’inauguration. Sur un budget total de 1 760 000 euros pour ce gymnase de Mensignac, les partenaires financiers sont l’Etat et le Département, ce dernier apportant une participation à hauteur de 250 000 euros. L'élite mondiale du Canoë-Kayak s’est retrouvée au Stade d'Eaux Vives de Pau en fin d’été lors des Championnats du Monde de Slalom et Descente. A cette occasion, les Périgourdins ont particulièrement brillé en descente. Ils ont ainsi conquis quatre titres mondiaux, une médaille d’argent et une de bronze. Avec Damien Mareau, Pierre Troubady, Manon Hostens, le jeune Ancelin Gourjault et Stéphane Santamaria, la Marseillaise a eu souvent une petite consonance périgourdine sur les podiums. Mention spéciale au vétéran Stéphane Santamaria qui, à 40 ans, termine sa brillante carrière en or après avoir été cette année champion d’Europe. Le même week-end, c’est Stany Delayre, le rameur bergeracois qui a décroché un deuxième titre mondial en quatre de couple. Les Français gagnent de peu devant des Anglais qui leur avaient ravi la médaille aux JO de 2012. Belle revanche !
POUR UNE HISTOIRE TOTALE DE LA DORDOGNE PENDANT LA SECONDE GUERRE MONDIALE  : Des objectifs, une méthode, une équipe Avec la disparition des dernier(e)s résistant(e)s et déporté(e)s, la question de la mémoire de la Résistance et de la transmission est plus que jamais d’actualité, pour que les valeurs qui ont forgé l’engagement résistant puissent servir de guide aux générations actuelles et à venir. Un Conseil scientifique sur la seconde guerre mondiale en Dordogne, auquel une quinzaine de chercheurs, (experts et historiens) ont accepté de participer, a été officiellement installé l’an dernier, à l’occasion d’une conférence publique. Le Centre Départemental de la Mémoire de la Résistance et de la Déportation est à l’origine de la constitution de ce conseil. Les contours du projet ont été dessinés par Anne-Marie Cocula, historienne et professeure émérite, ancienne présidente de l’université de Bordeaux-Montaigne et Bernard Lachaise, professeur émérite d’histoire contemporaine à l’Université de Bordeaux-Montaigne. Le Département de la Dordogne a apporté son soutien au Conseil scientifique dès son origine et s’est également engagé à accompagner le projet de création d’un espace dédié au Centre Départemental de la Mémoire de la Résistance et de la Déportation sur Périgueux. Entretien avec Bernard LACHAISE, Professeur émérite d’histoire contemporaine Université Bordeaux Montaigne Quelle est l’origine du projet ? L’Association « Centre départemental de la Mémoire Résistance et Déportation de la Dordogne » nous a sollicités au printemps 2016, Anne-Marie Cocula et moi afin de mettre en place un conseil scientifique. Elle souhaitait une expertise d’historiens pour l’aider dans l’immense travail qu’elle mène pour lutter contre les dangers de l’oubli, en entretenant le souvenir et la mémoire de celles et ceux qui se sont battus pour la liberté et qui ont parfois péri pour elle. Tous deux universitaires, professeurs émérites à l’Université Bordeaux Montaigne et Périgourdins, très attachés à notre département, nous avons accepté avec plaisir. La confiance du Centre Départemental de la Mémoire (CDM) nous honorait mais nous étions conscients de la responsabilité qui allait être la nôtre. Le conseil scientifique formé à la fin de l’année 2016 constitue une véritable équipe apportant, à nos yeux, toutes les garanties de sérieux car il est composé, autour d’Anne-Marie Cocula et moimême, d’une équipe de chercheurs aux compétences complémentaires sur la Seconde Guerre mondiale (Michel Chaumet, Sébastien Durand, Odile Girardin- 33



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :