[24] Vivre en Périgord n°50 déc 17 à avr 2018
[24] Vivre en Périgord n°50 déc 17 à avr 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°50 de déc 17 à avr 2018

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général de la Dordogne

  • Format : (190 x 238) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 15,7 Mo

  • Dans ce numéro : très haut débit, le déploiement s'accélère.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 26 - 27  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
26 27
Ricochets, qui gère un budget annuel de 800 000 euros, emploie sur l’année une quarantaine de salariés en insertion résidant dans un périmètre d’environ trente kilomètres pour les plus éloignés (contrats d’un an en moyenne, renouvelables jusqu’à deux ans selon les agréments de Pôle Emploi) et de huit permanents. C’est une étape de parcours et la durée du contrat peut paraître courte mais le constat se répète  : l’approche de la fin de contrat motive le salarié dans sa recherche prochaine. « Nous dépendons des politiques de l’emploi de l’Etat et nous avons un agrément de la direction du travail, avec des exigences particulières. De ce fait, nous bénéficions des aides liées à l’insertion » témoigne Aurélia Gil, la directrice de la structure depuis 2001. Le Département, quant à lui, mène une politique volontariste dans ce domaine. Il finance notamment la mission d’accompagnement du bénéficiaire du RSA. « Produire une activité économique avec des salariés qui n’ont pas pour objectif de travailler plus tard dans la structure  : c’est le défi permanent de l’équipe. Redonner 24 de l’enthousiasme et de la rigueur après parfois des années de galère, se former en peu de temps à une activité souvent inconnue, accompagner les salariés dans leur recherche d’un futur emploi, c’est également la mission délicate de l’association ». Aujourd’hui le constat est clair  : 50% des personnes qui sortent de la structure retrouvent un emploi ou une formation qualifiante, voire se lancent dans une création d’entreprise. L’autre moitié reste en démarche de recherche d’emploi ou, pour les plus fragiles, en suivi de santé. « Nous tenons absolument à ce que les postes d’accompagnateurs sociaux et solidaires soient qualifiés, parce qu’il y a une posture et une approche du travail particulières. Il en va de même pour les postes d’encadrants techniques qui sont présents au quotidien avec les équipes » renchérit Aurélia Gil. On l’a compris, pour transmettre les savoir-faire, il faut être suffisamment formé… et il faut juste savoir rajouter dans ce domaine d’activité un sens particulier de l’écoute. Les Bobinettes présentes à la boutique éphémère du collectif CORIDOR (13, Place Francheville à Périgueux)
Les activités de Ricochets, entreprise solidaire Le service Environnement de l’association a pour objectifs de soutenir l’insertion sociale et professionnelle des personnes accueillies et d’agir en faveur du développement local en Vallée de l’Isle. Ce service s’adresse aux demandeurs d’emploi, bénéficiaires du RSA et des minima sociaux, travailleurs handicapés et jeunes de moins de 26 ans non qualifiés. Il intervient auprès des collectivités locales et des associations pour la valorisation des espaces naturels, la restauration et l’entretien des berges de ruisseaux, les travaux forestiers (l’ouverture, l’entretien et la géolocalisation des sentiers de randonnées), le balisage et la pose de mobilier (entretien du petit patrimoine), l’aménagement des espaces verts et le démantèlement en déchèterie. Toutes les activités sont accompagnées sur le plan social et professionnel. Aurélia Gil, Directrice de Ricochets Les bobinettes Quatre activités composent cette entreprise originale et dont la dénomination témoigne de l’histoire de l’association (tout d’abord un vestiaire, un lieu de vente de vêtements…)  : L’atelier de créations textiles  : les bobinettes créent des objets textiles originaux (sous la houlette de designers). Les coutures et les costumes  : les bobinettes retouchent, réparent, créent des costumes (en vente ou en location). Le pressing et la repasserie  : Les bobinettes assurent ces services à prix raisonnables. La boutique  : les bobinettes sélectionnent le meilleur des vêtements et accessoires d’occasion pour tout le monde et à prix très bas. La structure agit pour l’environnement en donnant une seconde vie aux textiles usagés. La production est réalisée par des hommes et des femmes en formation. Renseignements  : 05 53 81 63 06 www.richochets-asso.fr Mail  : contact@ricochets-asso.fr ; lesbobinettes@ricochets-asso.fr Facebook@bobinettesupcycling 25



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :