[24] Vivre en Périgord n°48 avr 16 à avr 2017
[24] Vivre en Périgord n°48 avr 16 à avr 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°48 de avr 16 à avr 2017

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général de la Dordogne

  • Format : (238 x 190) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 9 Mo

  • Dans ce numéro : priorité à la solidarité et à l'emploi.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
EDITO Germinal PEIRO Député de la Dordogne Président du Conseil départemental Début février, les Conseillers départementaux ont voté le Budget Primitif 2016, le premier de la mandature. J’ai souhaité que ce budget se fonde sur la transparence, l’équité, le sérieux et l’efficacité, les quatre points cardinaux de la boussole qui guidera nos choix tout au long de ce mandat. J’ai souhaité aussi qu’il traduise clairement les actions et priorités que la majorité départementale de gauche a définies pour les cinq années à venir  : - solidarité en direction des Périgourdins en difficulté, - développement des réseaux Très Haut Débit et des outils numériques, - valorisation de nos richesses agricoles et touristiques, - maintien d’un niveau d’investissement élevé pour soutenir l’activité des entreprises et développer la Dordogne, - modernisation des collèges, - accompagnement des projets d’aménagement des communes… Avec l’entrée en vigueur de la loi NOTRe (Nouvelle Organisation Territoriale de la République) et en dépit des contraintes budgétaires qui s’imposent à lui, le Département conserve un rôle essentiel dans de nombreux domaines qui touchent le quotidien de chacun. C’est ce que vous constaterez à la lecture de ce numéro. Dans ce monde fragile et bouleversé, je crois plus que jamais aux vertus du dialogue citoyen, de l’intelligence collective et d’une action politique locale responsable. C’est en ce sens que j’ai tenu à organiser les Assises du Département, qui se sont déroulées l’automne dernier et qui ont d’ores et déjà éclairé nos décisions budgétaires. C’est en ce sens, aussi, que je veux réaffirmer avec conviction qu’au sein d’une société qui vit désormais sous le joug permanent de l’urgence, qu’au moment où les repères de notre vie collective se trouvent de plus en plus brouillés et artificiels, la richesse de notre vie associative 3 « LE PARI DE L’INTELLIGENCE COLLECTIVE « demeure le meilleur rempart contre le repli sur soi et l’intolérance. Le Département continuera donc tout au long de ce mandat à soutenir activement la vie culturelle, les festivals, les clubs et les événements sportifs. C’est en ce sens, enfin, que nous avons construit ce budget 2016, à travers des mesures justes et équilibrées  : un ajustement modéré de la taxe sur le foncier bâti, une reconfiguration de la dette, des efforts d’économies importants sur le fonctionnement du Conseil départemental et sur celui de nombreux organismes partenaires. Après un an de mandat, je puis vous assurer que toutes nos forces et tous nos choix sont tournés vers ce seul objectif  : assurer à la Dordogne et à ses habitants le meilleur et le plus serein des avenirs.
V I V R E E N P É R I G O R D ACTUALITÉS Lascaux 4 présenté à la presse Le Centre International de l’Art Pariétal Montignac-Lascaux (Lascaux 4) ouvrira le jeudi 15 décembre. Les actions de communication autour de cet équipement culturel et touristique de référence sont déjà bien engagées. Début mars, une cinquantaine de journalistes ont été accueillis sur le chantier par Germinal Peiro, président du Conseil départemental, Alain Rousset, président du Conseil régional ainsi que par les préfets de Dordogne et de Région. Ils ont assisté au transfert spectaculaire des premières parois monumentales qui, une fois assemblées, recréeront avec une fidélité impressionnante l’ensemble de la grotte ornée de Lascaux. Ces reconstitutions (suivant un procédé protégé par un brevet) ont été réalisées par l’Atelier des Fac-Similés du Périgord (AFSP) à Montignac. Depuis, de nombreux médias, chaînes de télévision et journaux nationaux et internationaux, ont consacré des reportages à Lascaux 4, suscitant l’intérêt du public. 4 Lascaux 4 a nécessité un investissement de 57 M € dont environ 20 M € à la charge du Département (10,54 M € cette année). Les coûts  : 36,8 M € pour l’architecture et le fac-similé ; 10,1 M € pour la scénographie ; 1,4 M € pour les fouilles et les réseaux ; environ 10 M € pour les travaux connexes (parking, voirie, chaufferie bois…). LASCAUX 3 EN CORÉE Ambassadrice du Périgord et de Lascaux 4, « Lascaux, l’Exposition Internationale » (Lascaux 3) a quitté Genève et l’Europe pour prendre le chemin de l’Asie avec pour commencer la Corée du Sud. Depuis le 16 avril et jusqu’au 4 septembre, elle est présentée au centre culturel de Gwangmyeong (350 000 habitants, près de Séoul) et devrait accueillir plusieurs centaines de milliers de visiteurs.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :