[24] Vivre en Périgord n°47 jan/fév 2016
[24] Vivre en Périgord n°47 jan/fév 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°47 de jan/fév 2016

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général de la Dordogne

  • Format : (190 x 238) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 9,7 Mo

  • Dans ce numéro : la Dordogne telle que vous la voyez aux assises départementales.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE, EMPLOI Si l’attractivité du territoire est diversement jugée (satisfaisante pour 31,6%, insatisfaisante pour 42,9%), c’est une insatisfaction globale qui est ressentie pour le dynamisme de l’économie (62,3%), pour les dispositifs devant favoriser l’emploi des jeunes et des séniors (62,4%), pour la place accordée à l’innovation et à la recherche (63,8%). Seul, le développement des activités de services suscite une meilleure appréciation (38,4% de satisfaits). ASSISES DÉPARTEMENTALES La Dordogne telle que vous la voyez Les 3945 réponses analysées par l’IUT de Périgueux présentent la Dordogne telle que vous la voyez. Vous retrouverez dans les pages suivantes les propositions qui se dégagent pour l’avenir. JEUNESSE ET ÉDUCATION Quelle que soit la nature des établissements (crèches, écoles, collèges, lycées), la qualité des équipements et de la restauration est nettement soulignée. Mais c'est le devenir des jeunes qui inquiète le plus  : offre de formation post-bac insuffisante à 58,9% ; seuls 16,7% considèrent que la préparation des jeunes à l'âge adulte est satisfaisante. Ce thème a donné lieu à un très fort taux d'aveu d'ignorance sur la situation actuelle (de 20 à 40%). ACTION SOCIALE ET SANTÉ La santé apparaît comme une priorité (54,8%), loin devant l’action sociale (19,7%). Il faut y voir autant la légitime inquiétude face aux risques de déserts médicaux que la traduction d’une véritable satisfaction quant au maillage du territoire par les services sociaux (compétence essentielle du Département). Dans le détail, sont jugés satisfaisants l’accès au sport et à la culture pour tous (56%), l’action en faveur de la petite enfance (50,1%) et l’action en faveur des personnes âgées (48,3%), même si le prix de journée des maisons de retraite - quoique inférieur à la moyenne nationale - est considéré insatisfaisant (à 63,8%). L’action en faveur des publics plus vulnérables, des personnes en situation de précarité sociale et de handicap est jugée insatisfaisante. Il faut souligner cependant que le nombre de répondants ne se prononçant pas est important (souvent plus de 20%). 10 * tet 6es C t 840 n ibi
r ASSISES DÉPARTEMENTALES La Dordogne telle que vous la voyez « Bravo pour cette première consultation citoyenne même si certaines questions méritent des précisions. » L’analyse par les enseignants chercheurs de l’IUT, apportera les éclaircissements nécessaires. TOURISME La qualité des sites et la place occupée par la préhistoire dans l’offre touristique cumulent le plus d’appréciations positives (presque 90% d’opinions positives). L’accueil et l’information, ainsi que l’attractivité de la destination Dordogne-Périgord, ou encore la capacité et la qualité des hébergements touristiques suscitent un niveau de satisfaction dépassant les deux tiers des répondants. L’insatisfaction des enquêtés porte sur l’accessibilité des infrastructures touristiques pour les personnes en situation de handicap (36,2%), même si les progrès récents sont notables, ainsi que sur le prix des activités (51,8%). AGRICULTURE Ce n’est pas une surprise  : la qualité des produits du Périgord (86,5%), des filières de production agroalimentaire (57,9%) et des filières de transformation (51,1%) est largement reconnue, même si la place de l’agriculture dans l’économie est jugée de façon plus partagée. Les conditions de travail des agriculteurs sont considérées insatisfaisantes par 58,2% des répondants. Tout comme les efforts du monde agricole pour préserver l’environnement (60,3%). Les jugements sont partagés sur l’exploitation de la forêt (39,6% d’insatisfaits). Sur la formation agricole et sur le niveau des aides à l’agriculture, un tiers des répondants ne se prononce pas. ENVIRONNEMENT ET DÉVELOPPEMENT DURABLE Ce thème est jugé plutôt insatisfaisant ou très insatisfaisant (41,2% contre 26,2% de réponses positives). Cela provient particulièrement du non-respect de l'environnement par les citoyens comme par les entreprises et administrations (respectivement 56,7% et 48,5%), d’un développement jugé insatisfaisant des énergies renouvelables (52%). À l’inverse de la qualité de la gestion des déchets et la qualité des eaux. INFRASTRUCTURES ET TRANSPORTS 11 III L’enquête montre nettement une situation assez critique concernant les transports lourds  : la desserte ferroviaire est très clairement jugée insuffisante (82%), les transports publics (65,6%) et l’entretien des routes (61,7%). Seule satisfaction affichée (51,36%), les transports scolaires. La perception des nouvelles technologies est mitigée  : 41,2% jugent l'accès à internet satisfaisant, mais 51,3% l’estiment globalement insatisfaisant (voire très insatisfaisant). Constat similaire pour la téléphonie mobile  : 49,6% de réponses négatives et 47,2% de réponses positives. Cela témoigne des disparités qui subsistent en matière de couverture de nos territoires.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :