[24] Vivre en Périgord n°40 jan/fév 2014
[24] Vivre en Périgord n°40 jan/fév 2014
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°40 de jan/fév 2014

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général de la Dordogne

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2 Mo

  • Dans ce numéro : meilleurs voeux 2014.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
Le Département a sa Maison à Bergerac Le 16 novembre dernier était inaugurée la nouvelle Maison du Département de Bergerac. En rassemblant les services territorialisés du Conseil général sur un même site (services sociaux et médico-sociaux, Unité d’aménagement routier, conseiller de développement, conseiller culturel…), la Maison du Département permet aux habitants, aux élus et aux acteurs locaux de bénéficier au mieux des conseils et des aides délivrés par le Conseil général. (Maison du Département – 16 boulevard Maine-de-Biran – 24100 Bergerac – 05 53 02 02 00)
SOMMAIRE ÉDITORIAL ACTUALITÉS EN PÉRIGORD..p.4 DÉVELOPPER LE PÉRIGORD...p.7 n La circulation en mode hivernal : le Conseil général vous guide.p.7 n Le Très Haut Débit : pourquoi, comment ?p.8 n Budget 2014 : investir et assumer p.10 DOSSIER.p.11 En 2015, le Conseil général deviendra le Conseil départemental LE PÉRIGORD EN PRATIQUEp.19 n Personnes âgées : suivre sur internet son dossier APA LE PÉRIGORD SOLIDAIRE.p.20 n Des aides renforcées pour la rénovation énergétique de votre logement PLANÈTE PÉRIGORD.p.22 n Après les orages la réussite du fonds « main d’œuvre »..p.22 n Les bons comptes du Laboratoire départemental..p.23 EXPRESSION EN PÉRIGORD..p.24 n Groupes politiques du Conseil général AU RYTHME DU PÉRIGORD...p.25 n Les animateurs sportifs sur le terrainp.25 n Susciter la créativité des personnes en perte d’autonomiep.26 n L’Occitanie vivante !...p.27 2014 : le Conseil général reste mobilisé pour l’emploi L’année qui débute sera une nouvelle fois placée sous le signe de la lutte contre le chômage et de la solidarité envers celles et ceux d’entre nous qui sont dans la difficulté. Le Conseil général y prendra toute sa part, que ce soit à travers son action sociale, avec notamment une augmentation substantielle des crédits affectés au Revenu de Solidarité Active (RSA), ou bien à travers ses aides aux entreprises et son effort d’investissement, indispensable à l’activité économique locale. L’État enfin à l’écoute des Départements Disons les choses clairement : sans le pacte de confiance signé entre le gouvernement de Jean-Marc Ayrault et les Départements, qui se traduit concrètement pour la Dordogne, dès 2014, par plus de 6 millions d’euros de recettes supplémentaires, nous ne pourrions à la fois : - maintenir nos crédits d’investissement au même niveau que les années passées, à hauteur de 100 millions d’euros sur l’exercice budgétaire, en faveur des routes, des collèges, du patrimoine et des communes, ainsi que pour le projet Lascaux 4, - assumer l’ensemble de nos compétences sociales, - reconduire nos aides financières à l’agriculture, aux associations et aux clubs sportifs… - ne pas augmenter le taux de la taxe sur le foncier bâti. C’est la première fois depuis plus de 10 ans que l’Etat prend des mesures significatives de péréquation financière en faveur des Départements, essentiellement fondées sur la compensation des allocations (APA - PCH - RSA) au niveau national. Cela méritait d’être ici souligné. 2015 : vers un nouveau Département Le département est, avec la commune, la plus ancienne division administrative de notre pays. Il date de la Révolution Française. Pour cette raison, mais aussi parce que la collectivité départementale exerce de nombreuses compétences en lien direct avec notre vie quotidienne, il reste un repère majeur pour chacune et chacun d’entre nous. C’est pour conforter ses missions de proximité et instaurer la parité intégrale au sein de la représentation élue du Conseil général que le gouvernement a souhaité en réformer le mode de scrutin. Dès 2015, nous élirons ainsi, tous les 6 ans, sur 25 nouveaux cantons, plus homogènes d’un point de vue démographique, 25 conseillères départementales et 25 conseillers départementaux. Le dossier de ce numéro vous explique dans le détail tous ces changements. Permettez-moi enfin, au nom de l’ensemble des élus et agents départementaux, de vous souhaiter, à toutes et à tous, une excellente année 2014. Le Président du Conseil général de la Dordogne 3



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :