[24] Vivre en Périgord n°37 avr/mai/jun 2013
[24] Vivre en Périgord n°37 avr/mai/jun 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°37 de avr/mai/jun 2013

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général de la Dordogne

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2,1 Mo

  • Dans ce numéro : l'eau, une ressouce à préserver et valoriser.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
DÉVELOPPER LE PÉRIGORD Lascaux - Exposition Internationale : un lancement réussi 105 000 visiteurs en moins de 3 mois à Bordeaux : Lascaux - Exposition Internationale a été un succès et a marqué les esprits. De bon augure pour l’aventure américaine qui commence à Chicago… Le site scientifique choisi pour présenter pour la première fois l’exposition, avant qu’elle ne parte à la conquête du monde, n’avait jamais connu une telle affluence. Pendant deux mois et demi, l’engouement du public ne s’est jamais démenti. Les chiffres sont éloquents : 105 000 visiteurs, dont 15 % hors Aquitaine et 3 % d’étrangers : « On ne peut qu’être satisfait de cette opération à la fois culturelle et scientifique. L’œuvre est belle, l’accompagnement et la médiation ont permis d’en faire un moment fort pour chaque visiteur », souligne Bernard Alaux, directeur de Cap Sciences. La culture : valeur ajoutée de notre territoire Satisfaction aussi dans les coulisses de l’établissement : « Il y a une certaine fierté. Nous avons été capables d’accueillir une exposition internationale et cela nous a permis d’attirer un nouveau public. Pour les 40 animateurs recrutés, c’est une belle expérience. Certains ont posé leur candidature pour l’exposition de Chicago. » Le directeur de Cap Sciences y voit aussi un autre enseignement : « On se bat tous les jours pour montrer que la culture peut créer de la valeur ajoutée sur un territoire. Nous venons d’en avoir un bel exemple. La Dordogne a été bien « vendue ». Beaucoup de visiteurs nous ont dit que cela leur avait donné envie d’aller sur les lieux de Préhistoire en Dordogne. » Les retombées presse sont excellentes également. D’une part, le nombre d’articles et de reportages est considérable — la presse parisienne n’a pas boudé, loin de là, cette exposition lancée en province. D’autre part, le principe même de l’exposition et le recours aux fac-similés pour valoriser Lascaux et la Vallée de l’Homme ont été bien compris. La stratégie choisie par le Département de la Dordogne est ainsi approuvée à la fois par le public, les médias, les préhistoriens et les musées. Chicago, Houston, Montréal, Denver... « L’ambition est bien de montrer les facsimilés, pas de faire croire que l’on est 8
dans la grotte originelle. Cela a été bien compris. Et cette technique des fac-similés qui bluffe les publics élève la reproduction au rang d’œuvre d’art », commente Olivier Retout, spécialiste des expositions internationales, recruté par le Département pour que l’exposition soit présentée dans les plus grands musées scientifiques du monde. Pour cela, il n’a pas manqué d’exploiter les commentaires autour de l’exposition, l’engouement du public français et l’image forte des files d’attente de Cap Sciences : « Le mouvement d’entraînement était déjà donné dès lors que nous avions été choisis par Chicago, dont les représentants sont venus à Bordeaux. Mais la présentation bordelaise, dont le nombre de visiteurs est fabuleux, a été une grande campagne de communication. Le lendemain de l’inauguration, Denver nous envoyait sa lettre d’intention. L’écho de l’exposition a relancé des discussions avec le Japon, des liens forts sont établis avec l’Australie, le Brésil et quelques européens... » Du 15 mars au 15 septembre, Lascaux - Exposition Internationale est présentée au Field Museum de Chicago. Elle se rendra ensuite - les lettres d’intention sont signées - à Houston, de novembre 2013 à mars 2014, au Centre des Sciences de Montréal du 14 avril au 15 septembre 2014, à Denver de novembre 2014 à avril 2015 : « À Chicago, l’espace donné à l’exposition lui permettra d’être présentée dans les meilleures conditions. À Montréal, le lieu est idéal également. » De quoi séduire encore et esquisser de nouvelles destinations pour l’exposition globe-trotter. Pendant ce temps, se prépare le projet du Centre international de l’art pariétal de Montignac-Lascaux (lire encadré). n Une promotion parisienne Au moment où Lascaux arrive sur le continent américain, une promotion de l’exposition sera visible à l’aéroport Roissy-Charles de Gaulle. Elle incitera un public de décideurs à visiter l’exposition au Field Museum de Chicago mais sensibilisera aussi ce même public au patrimoine du Périgord. Dans le même temps, la Maison d’Aquitaine à Paris dédiera son hall d’exposition et ses écrans vidéos à Lascaux- Exposition Internationale et au projet de Centre International de l’Art Pariétal de Montignac-Lascaux. Maison d’Aquitaine 21 rue des Pyramides - 75001 Paris métro Pyramides Le Centre international de l’art pariétal et le développement de la Dordogne Alors que l’exposition entame son tour du monde par les États-Unis, la création du Centre international de l’art Pariétal de Montignac-Lascaux entre dans une phase décisive qui doit aboutir au lancement des travaux début 2014. Après le choix de l’équipe d’architectes, l’agence Snøhetta, le projet sera finalisé dans les mois à venir. Dès 2013, 10 millions d’euros de crédits sont inscrits en investissement pour la réalisation de ce projet de 50 millions d’euros (Département, Région, État, Europe), très important pour l’économie locale, comme le rappelle Bernard Cazeau : « En renforçant ainsi l’attractivité de la Dordogne, en valorisant une richesse constitutive de son identité, son patrimoine préhistorique, nous agissons durablement pour l’emploi : à court terme, pendant la phase de mise en œuvre et de construction, en engendrant de l’activité pour les entreprises locales ; à moyen terme, par la création d’environ 60 emplois qui accompagneront l’ouverture du centre au public ; à long terme enfin, par les effets induits de l’attractivité du site sur la fréquentation touristique, les activités d’hôtellerie, de restauration, de loisirs… » 9



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :