[24] Vivre en Périgord n°37 avr/mai/jun 2013
[24] Vivre en Périgord n°37 avr/mai/jun 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°37 de avr/mai/jun 2013

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général de la Dordogne

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2,1 Mo

  • Dans ce numéro : l'eau, une ressouce à préserver et valoriser.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 24 - 25  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
24 25
EXPRESSIONS EN PÉRIGORD Un budget pour l’emploi Nous évoquions dans une précédente tribune notre volonté d’agir et d’être au cœur de l’activité économique du département. Chaque année les Départements de France injectent plus de 13 milliards d’euros dans l’économie nationale. Dans la crise que nous vivons, le rôle des collectivités territoriales demeure essentiel en matière de développement et le budget que nous venons de voter confirme ce choix. Nous avons une priorité absolue : l’emploi. Dans ce budget, qui s’élève à plus de 501 millions d’euros, nous préservons notre capacité à mobiliser des crédits pour l’économie, en portant à plus de 91,6 millions d’euros nos dépenses d’investissement (3 millions de plus que nos N’acceptons pas ! prévisions budgétaires). Citons les 34 millions d’euros mobilisés pour la modernisation du réseau routier départemental, les 6,5 millions d’euros pour l’aménagement et la modernisation des nos sites touristiques et historiques, les 25 millions consacrés à l’aide aux communes (1 euro de subvention aux communes permet d’investir 3 euros en faveur de l’activité des entreprises locales). Cette mobilisation pour l’emploi ne se fait pas au détriment de nos missions à caractère social. Nous préservons nos actions en faveur de nos concitoyens en difficultés, personnes âgées ou handicapées, jeunes majeurs, personnes en cours de réinsertion. 51 % de nos dépenses de fonctionnement sont consacrées à ces Groupe Socialiste et Apparentés Contact : 05 53 02 59 07 e-mail : p.bel@dordogne.fr populations. Aider, soutenir, accompagner : tel est notre rôle. Promouvoir le vivre-ensemble reste pour nous une préoccupation constante. Ce budget 2013 est conforme à nos choix politiques et donne du sens à notre action : nous concrétisons notre engagement pour l’économie, nous confirmons notre présence essentielle en matière de solidarité et vis-à-vis de la jeunesse et de l’éducation. L’acte III de la décentralisation clarifiera le rôle des différentes collectivités territoriales et confirmera la place des Départements. n Groupe communiste Contact : 05 53 02 20 31 e-mail : jpsalon1@wanadoo.fr Dans les collectivités locales, fortement touchées par les contraintes budgétaires, il est devenu difficile de répondre à des besoins sociaux croissants liés à la baisse générale des revenus et au développement massif du chômage; à cause de la récession, du recul des dotations de l’Etat, de la rareté des crédits bancaires. il devenu difficile de soutenir l’activité économique. Pourtant c’est une nouvelle réduction des moyens des collectivités que se propose de mettre en œuvre le gouvernement pour les deux années à venir. Alors comment mettre en œuvre des politiques de progrès social quand ce que font les élus est défait systématiquement par la politique d’austérité du gouvernement ? Comment agir contre les perspectives néfastes proposées par le gouvernement? Comment construire, avec les citoyens, la riposte des peuples à cette logique libérale et redonner espoir et confiance ? Dans ce contexte d’austérité généralisée une dégradation considérable des conditions de vie est en train de se pérenniser. Des milliers d’élus ne l’acceptent pas et sont fortement impliqués dans des mouvements sociaux pour l’emploi, pour l’Education nationale, pour l’aménagement harmonieux des territoires, qui ne demandent qu’à converger. Les élus communistes et leur association veulent y contribuer. Ils sont à l’origine de plusieurs rencontres des élus de Dordogne, de syndicalistes et de militants associatifs. Elles sont incontournables pour échanger des informations, mieux comprendre les situations respectives, construire des actions convergentes, faire connaître des pratiques innovantes et progressistes, construire des alternatives à l’austérité. C’est ensemble que nous détenons ces réponses et que nous pouvons les construire. n La réduction historique des dotations de l’État Jamais les collectivités locales n’ont été autant mises à mal qu’elles le sont ces derniers mois par François Hollande, par Jean-Marc Ayrault, par le Gouvernement et la majorité parlementaire. La dernière attaque en date consiste en la baisse sans précédent des dotations aux collectivités locales, une baisse deux fois plus importante en 2014 et 2015 que celle initialement annoncée : elle représentera un manque à gagner de 4.5 milliards d’euros entre 2013 et 2015 pour les collectivités. Lorsque la majorité départementale au Conseil général se félicitait précipitamment, il y a juste quelques semaines, de l’instauration de nouvelles relations de confiance entre l’Etat et les collectivités, elle n’imaginait pas que ce coup de poignard dans le dos allait survenir si vite et si fort. Il était pourtant prévisible : après les entreprises, les retraités, les artisans, les commerçants, les salariés, le Gouvernement entend désormais faire payer aux collectivités locales le prix d’une politique économique, budgétaire et sociale calamiteuse dont nous vivons tous les jours les effets dévastateurs sur nos emplois, sur notre pouvoir d’achat et nos investissements. En Dordogne nous serons, en plus, très certainement condamnés à la double peine. La chute historique des dotations de l’Etat qui vient, rappelons-le, après des désengagements spectaculaires depuis 6 mois, aura inéluctablement des répercussions rapides et profondes sur les budgets des collectivités. Les hausses d’impôts et le recours à un endettement déjà pénalisant pourraient être alors les seules voies de secours. Groupe de l’Union des Démocrates de la Dordogne Contact : 05 53 02 20 30 e-mail :p.favard@dordogne.fr En s’entêtant dans une politique qui ne fonctionne manifestement pas, le Gouvernement veut maintenant entraîner dans sa chute les collectivités dont les investissements représentent pourtant 70 % des investissements publics en France. Déjà lors du vote du dernier budget au Conseil général, l’investissement était en recul de près de 3 millions d’euros par rapport au même budget de 2012. Ce recul, fort mal venu pour le tissu économique de Dordogne, n’est que la première conséquence d’une politique nationale totalement inadaptée. Il y en aura malheureusement d’autres. n 24
AU RYTHME DU PÉRIGORD 3 collectifs d’artistes en création Espace culturel François Mitterrand à Périgueux du 8 avril au 29 juin Onde(s) de choc est un dispositif mis en place en 2011 par l’Agence culturelle départementale Dordogne-Périgord en vue de promouvoir les collectifs d’artistes et de soutenir les formes parmi les plus innovantes de la création régionale. Chaque printemps, trois équipes artistiques qui ont pour habitude de travailler en transdisciplinarité, se succèdent dans les locaux de l’Espace culturel François Mitterrand à Périgueux pour mener un travail de recherche autour d’un projet de leur choix. Cette année, trois nouveaux collectifs sont accueillis : • Le Collectif Abrascia travaillera sur son projet « Hypomnemata », une création artistique mêlant art génératif et interactivité. En résidence du 8 au 20 avril / Restitution publique : Samedi 20 avril à 18h30. • Le Collectif Sylex, avec son projet « Larynx », associera danse, musique et image autour de la thématique du langage. En résidence : du 21 mai au 1 er juin / Restitution publique : Samedi 1 er juin à 18h30 • Le Collectif Ouïe/Dire, toujours soucieux d’inscrire ses créations dans un véritable échange avec ceux qui l’accueillent, proposera à travers son projet « Carcasses » une nouvelle expérience concrète de l’écoute du monde réel et du quotidien. En résidence du 17 au 29 juin / Restitution publique : Samedi 29 juin à 18h30. n Renseignements 05 53 06 40 00 - (Agence culturelle Dordogne- Périgord) - www.culturedordogne.fr Une politique volontariste en faveur de la langue et de la culture occitanes La langue et la culture occitanes ont toujours été une réalité prise en compte par le Conseil général de la Dordogne. Cette politique volontariste du Département s’est concrétisée par la création d'une Délégation à la langue et à la culture occitanes, attribuée à Jean Ganiayre, et par l’adoption à l’Assemblée départementale d’un schéma de développement de la langue et de la culture occitanes. De nombreuses actions ont ainsi pu voir le jour, portées par le Département et de nombreux acteurs du territoire. Une réunion publique fin février a permis de présenter un premier bilan des ces actions qui s’articulent autour de 3 axes : • L’axe Transmission concerne plus particulièrement l’enseignement. En milieu scolaire : soutien à l’enseignement en immersion, développement de l’enseignement bilingue et optionnel, projets scolaires en lien avec l’occitan… Pour les adultes, un programme de formation a permis aux animateurs d’ateliers linguistiques de parfaire leurs connaissances et leurs méthodes pédagogiques. Par ailleurs, la valorisation du fonds occitan de la Bibliothèque Départementale de Prêt offre à chaque commune adhérente l’opportunité de mettre à disposition du public des ressources documentaires et d’enrichir des ateliers linguistiques. • L’axe Socialisation, qui vise à favoriser la présence de la langue dans la vie publique, se concrétise à travers des actions dans le domaine de l’urbanisme (développement de la double signalétique), du tourisme (création d’audio-guide en occitan), des médias (création de rubriques dans la presse quotidienne) et du secteur médicosocial (création de temps de rencontres et d’échanges entre personnes âgées dépendantes parlant occitan). • L’axe Arts et Culture est un enjeu stratégique qui conditionne la réussite de la politique entreprise en faveur de la langue et de la culture occitanes. Grâce au dispositif de création « Scènes d’Aqui », la collecte occitane devient source d’inspiration pour des artistes aquitains. Dans le domaine de la diffusion de manifestations artistiques occitanes, l’Agence culturelle s’engage à travers sa programmation et le soutien qu’elle apporte aux initiatives des partenaires culturels mais aussi par la coordination de l’événement emblématique « Paratge » à Bourdeilles. Enfin, le travail de sauvegarde et de valorisation du patrimoine oral, baptisé “Mémoire(s) de demain”, permet de recueillir auprès de locuteurs des témoignages précieux sur les traditions, les modes de vie et les légendes. À ce jour 37 cantons sur 47 ont été enquêtés. n Renseignements 05 53 06 40 38 - f.lagorce@culturedordogne.fr. Retrouvez toute l’actualité occitane sur facebook (Périgord occitan). Balade en terre d’artistes Portes ouvertes d’ateliers d’artistes en Dordogne - 18, 19 & 20 mai Pour la troisième année consécutive, Balade en terre d’artistes nous propose d’aller à la rencontre des artistes plasticiens du département. Cette manifestation invite à découvrir les œuvres, mais aussi les démarches créatrices et le cadre de travail des artistes qui, le temps d’un week-end, ouvrent les portes de leurs ateliers. Peintres, sculpteurs, photographes, graveurs… nous invitent à entrer dans les coulisses de la création. Les 18, 19 et 20 mai, selon un itinéraire préparé ou au gré d’une promenade improvisée, nous allons partager avec eux un moment de contemplation et d’échanges… Programme détaillé sur le www.culturedordogne.fr Renseignement : 05 53 06 40 00 (Agence culturelle Dordogne-Périgord) 25



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :