[24] Vivre en Périgord n°37 avr/mai/jun 2013
[24] Vivre en Périgord n°37 avr/mai/jun 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°37 de avr/mai/jun 2013

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général de la Dordogne

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2,1 Mo

  • Dans ce numéro : l'eau, une ressouce à préserver et valoriser.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
DÉVELOPPER LE PÉRIGORD Faire venir un million de touristes en plus Comment renforcer l’attractivité touristique de la destination Dordogne- Périgord pour passer de 3 à 4 millions de touristes chaque année ? Premiers éléments de réponse. Plus de 350 professionnels, acteurs du tourisme et élus ont assisté à la 1 ère conférence départementale du tourisme. Ils ont été accueillis par Bernard Cazeau, président du Conseil général, Germinal Peiro, vice-président du Conseil général chargé du Tourisme et Jean-Fred Droin, président du Comité Départemental du Tourisme. Augmenter de 25 % la fréquentation touristique, l’enjeu est majeur à bien des égards : avec 1,4 milliard d’euros de chiffre d’affaires, le tourisme pèse plus de 20 % Un enjeu économique majeur ! de l’activité économique de la Dordogne et, dans le contexte de mondialisation, repose sur des activités et des emplois qui ne sont pas délocalisables. Cette conférence avait pour objet de mettre le tourisme périgourdin en ordre de bataille avec une feuille de route à construire collectivement pour « gagner » ce million. Ce sera l’enjeu majeur du 2 e schéma départemental de développement touristique dont la réflexion se poursuit jusqu’à l’automne (avec une prochaine conférence avant la saison estivale pour le bilan du schéma 2007-2013). Ce n’est pas sur la période 14 juillet/15 août, saturée, que l’on agira mais sur la capacité à attirer au printemps ou en automne des clientèles spécifiques, tels les « préhistoriens », les amateurs de villes et villages de caractère, de gastronomie... Pour mener la bataille, le tourisme périgourdin s’est doté d’armes nouvelles. Il dispose maintenant d’une connaissance affinée des multiples clientèles touristiques du Périgord : profil, attentes, provenances, comportements, degré de satisfaction, dépenses, etc. Les participants à la conférence de janvier ont eu la primeur des enquêtes qualitatives et quantitatives menées par la société TNS-Sofres et des résultats des « Focus Groupes » consommateurs (et non consommateurs) réalisés en 2012 par la société Promotourisme * . Dans le même temps, le tourisme de Dordogne doit aussi entreprendre de grandes manœuvres pour que ses actions de promotion, la conception de ses produits et la pertinence de son accueil soient en phase avec ces clientèles. Parmi les thèmes majeurs qui seront au cœur du prochain schéma touristique : • Les structures : principalement attachés aux communautés de communes, les offices de tourisme devront s’adapter à l’évolution de la carte intercommunale. Si l’intégration du tourisme au sein de la compétence économique de chaque communauté de communes peut sembler l’idéal, la réalité du terrain est encore très différente. Le nerf de la guerre n’est pas oublié : une nouvelle logique de territoires doit apporter de la cohérence à l’application de la taxe de séjour. • Le « pôle d’excellence » tourisme ou cluster : ce projet, auquel collabore l’IUT de tourisme, est ambitieux. Il vise à améliorer les collaborations et la mise en réseaux des structures touristiques (sites, hébergements, institutions) qui sont à la fois complémentaires et concurrentes. Ce qui se traduira par une montée en gamme des prestations, davantage de formations, etc. n * Pour retrouver la synthèse des enquêtes réalisées, consulter le site www.cg24.fr/ choisissez Economie dans le menu, puis Tourisme, puis Accompagnement territorial. Le premier manuel des ventes Un nouvel atout pour le tourisme périgourdin, le Comité Départemental du Tourisme a édité un manuel des ventes bilingue (CD- DVD-ROM) destiné aux agents de voyages et tours opérateurs français et internationaux. Un document de 284 pages interactives a été conçu par une agence périgourdine. C’est la première fois que la Dordogne se dote d’un tel outil le plus souvent utilisé à l’échelle des Régions. Par ailleurs, le CDT a participé en février au salon Mahana de Lyon en tant qu’invité d’honneur ainsi qu’aux Roadshow touristiques (tournées professionnelles) de Londres, Munich, Amsterdam et Bruxelles. 10
DOSSIER Eaux & milieux naturels Le Conseil général contribue à leur protection L’eau est notre bien le plus précieux, un bien commun à sauvegarder par la préservation des milieux naturels, une utilisation plus rationnelle et plus économe, des efforts permanents pour améliorer et conforter la qualité. Au fil des années, le Conseil général a élaboré une ambitieuse politique de l’eau pour connaître et surveiller la ressource, conseiller et accompagner les acteurs de l’eau, réduire les risques de pollution, équiper le département... La labellisation du bassin de la Dordogne en Réserve mondiale de biosphère et l’adoption du schéma départemental des rivières pour coordonner les actions à l’échelle de chaque bassin versant viennent encore souligner l’implication du Département dont l’Agenda 21, au croisement de toutes les politiques publiques, privilégie un développement respectueux des atouts naturels. 11



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :