[24] Vivre en Périgord n°34 jui/aoû 2012
[24] Vivre en Périgord n°34 jui/aoû 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°34 de jui/aoû 2012

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général de la Dordogne

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2,9 Mo

  • Dans ce numéro : le patrimoine de la Dordogne est un atout pour le développement du département.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
DOSSIER Le CAUE a réalisé en 2011, avec l’Agence culturelle, la Conservation du patrimoine, les services culturels du Département et le Pôle International de la Préhistoire, l’exposition « patrimoine(s) en action », présentée à Périgueux et aux Eyzies (centre d’accueil de la préhistoire) *. Montrant la diversité des actions composant la politique départementale du patrimoine, cette exposition met en perspective les trois dimensions du patrimoine. Étudier Les sources (sites, monuments, objets, écrits, témoignages) ainsi que leur gestion doivent faire l’objet d’une reconnaissance, d’une analyse, d’un inventaire ou d’une collection. Sauvegarder De l’objet à l’écrin : biens d’un patrimoine commun, ces objets doivent être préservés ou conservés pour être transmis, montrés, expliqués. La création Contrats d’objectifs, aide aux communes Les édifices locaux, le petit patrimoine font partie de l’identité d’une commune ou d’un territoire où ils jouent un rôle : itinéraire de découverte, lieu culturel, de mémoire... Dans le cadre des contrats d’objectifs cantonaux, le Département subventionne leur restauration. Les trois dimensions du patrimoine d’espaces de conservation ou de consultation inscrit cette transmission dans la modernité. Valoriser Du génie du lieu à l’usage culturel : les patrimoines naturels ou historiques appartiennent à un imaginaire collectif. Leur génie intemporel peut inspirer des fonctions nouvelles et des résonances culturelles. n * Cette exposition et ses supports vidéos peuvent être mis à disposition des collectivités et des associations. Des programmes d’aides et de valorisation 12 « Soutien à la restauration des monuments historiques Le Département et la Région subventionnent suivant des critères précis les interventions engagées par l’État, ou à sa demande, sur les monuments classés ou inscrits. Fondation du patrimoine Le Département a confié à cette fondation l’aide aux interventions sur le Pôle patrimoine L’action du Conseil général s’appuie principalement sur trois services : • la Conservation du Patrimoine,• le Service de l'Archéologie,• les Archives départementales. Depuis le 1er janvier, ils constituent un pôle patrimoine au sein de la Direction de l’éducation et de la culture. Ce pôle coordonne les missions spécifiques de ces services en partenariat avec l’Agence culturelle départementale, le CAUE (Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et l’Environnement) et la Semitour Périgord. « Mieux coordonner les missions » Serge Eymard, vice-président chargé de la culture : Parce que toutes les expressions du patrimoine s’épanouissent en Dordogne et en font la richesse, le Conseil général a créé des services ou inspiré des organismes qui travaillent à la protection et à la valorisation de ce patrimoine. Pour mieux coordonner les missions, développer les coopérations existantes entre les services et les structures associées, améliorer l’offre d’animation et d’information, le Conseil général a créé un pôle patrimoine. Cela traduit la volonté des élus de faire émerger une identité forte et de faire mieux partager la politique patrimoniale départementale. En outre, nous continuerons d’apporter une assistance aux collectivités locales dans leurs projets et nous ferons en sorte de rendre toujours plus accessible ce patrimoine au grand public. » Repères• Équipements et projets préhistoire en vallée Vézère (2008 – 2015) : 73 M € *• Politique régionale Sites Majeurs Dordogne (financement pluriannuel global) : 12 M € *• Monuments historiques Dordogne (budget annuel moyen) : 10 M € *• Aides au patrimoine communal (contrats d’objectifs, FEC) : 483 650 € **• Aides à la valorisation du patrimoine (projets et associations) : 147 550 € **• Activités et fonctionnement des services : 346 550 € ** *Ensemble des financements publics : État/Région/Département/communes et Europe **Conseil général budget 2011 patrimoine non protégé. Elle soutient financièrement, sous conditions, les projets publics ou privés Projets État-Région successifs depuis 1994 Ces contrats engagent État, Régions et Départements dans la programmation et le financement de projets majeurs. (ex : Pôle International de la Préhistoire).
Préhistoire et vallée de la Vézère : le grand projet Fac-similés des parois ornées de Lascaux, dispositifs numériques, visite virtuelle en 3D : à l’automne, sera présentée à Bordeaux (Cap Science) « Lascaux, l’Exposition Internationale » qui circulera dans les musées les plus prestigieux pour faire connaître Lascaux dans le monde entier et annoncer l’ouverture (2015) du Centre International de l’Art Pariétal de Montignac-Lascaux dont les architectes seront désignés à la fin de l’année. Ce centre international de l’art pariétal, équipement culturel et touristique, au pied de la colline de Lascaux proposera un facsimilé complet de la grotte avec un discours scientifique rigoureux, une expérience ludique ouverte à tous les Convention (Région) pour l’inventaire général du patrimoine culturel Deux chargés de mission de la conservation du patrimoine y travaillent à temps plein, commune par commune. Après le Val de Dronne, c’est aujourd’hui le patrimoine de la vallée de la Vézère qui est inventorié. http://inventaire.aquitaine.fr Mise en valeur du patrimoine préhistorique local publics et le recours aux technologies interactives multimédia les plus innovantes. Cette valorisation d’envergure de Lascaux, fleuron mondial de l’art pariétal, relève du programme de reconnaissance du patrimoine préhistorique de la vallée de la Vézère. La mise en cohérence d’un tel ensemble est au service d’un essor culturel, touristique et économique de la Vallée. C’est l’objet du Pôle International de la Préhistoire (PIP), qui réunit depuis 2002 le Département, la Région et l’État. Le PIP anime le centre d’accueil de la préhistoire ouvert en 2010 aux Eyzies : 3000 m ² voués à l’initiation à la préhistoire et à la découverte Banque numérique du savoir d’Aquitaine La Dordogne est sans doute le département le plus avancé dans ce programme. Coordonnés par les Archives départementales, les projets de valorisation numérique (recherche, collecte, in dexation) sont multiples (lire page 18). Fonds structurels européens Lorsque des projets départementaux correspondent à des orientations européennes, ils peuvent s’inscrire dans les programmes correspondants et bénéficier de subventions. « La préhistoire, patrimoine universel » Gérard Labrousse, conseiller général délégué à l’archéologie et à la préhistoire : « Avec l’entrée en phase opérationnelle du Pôle International de la Préhistoire, qui doit beaucoup au volontarisme de Bernard Cazeau, on a véritablement changé de dimension dans la valorisation de la vallée de la Vézère, berceau de l’humanité. Cette richesse est unique au monde et nous en sommes les dépositaires. Il nous revient de la transmettre, de la rendre plus accessible tout en la protégeant, d’inciter le plus grand nombre à venir rencontrer les plus anciennes cultures humaines d’Europe. La préhistoire, c’est plus difficile à aborder qu’un simple paysage. Faciliter cette compréhension, faire de la vallée de la Vézère une destination mondiale pour la préhistoire, c’est le sens des grands projets en cours. » des sites de la vallée de la Vézère. Le château de Campagne est l’autre point d’ancrage de ce grand projet préhistoire. Les communs sont affectés à la recherche archéologique. Le château, en cours de restauration, deviendra un lieu de vulgarisation de la recherche scientifique et de l’art pariétal (expositions, conférences). n Grand Site de la Vallée Vézère La Vallée de la Vézère répond à tous les critères d’une labellisation « Grand Site ». Ce projet est porté par l’État. Aide aux opérations de recherches archéologiques Le Département subventionne ces interventions dès lors qu’elles sont autorisées par l’État et inscrites dans un programme pluriannuel régional. n 13



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :