[24] Vivre en Périgord n°30 jui/aoû 2011
[24] Vivre en Périgord n°30 jui/aoû 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°30 de jui/aoû 2011

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général de la Dordogne

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 5,7 Mo

  • Dans ce numéro : un été plein de nature en Dordogne.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
Des dizaines de milliers de personnes ont apprécié les talents et le savoir-faire des producteurs périgourdins présents à Montmartre à l’invitation du Conseil général lors de la 5 e édition de la manifestation. À l’initiative de cette opération, le Département profite également de cette occasion pour promouvoir le patrimoine de la Dordogne ainsi que les structures d’accueil. Malgré une météo capricieuse, 2011 est un bon cru, selon les premières réactions des participants.
BERNARD CAZEAU Président du Conseil général Sénateur de la Dordogne ACTUALITÉS EN PÉRIGORD...p.4 DÉVELOPPER LE PÉRIGORD...p.8 n Routes : objectif 2012p.8 n Le pont de Lalinde élargi...p.9 n Aéroport départemental, le Conseil général pilote...p.10 DOSSIER...p.11 n La Dordogne, destination nature LE PÉRIGORD EN PRATIQUEp.19 n Des animations sportives et de loisirs pour tous « ÉDITORIAL Tracer les sillons d’un territoire moderne et vivant Département aux caractéristiques rurales, la Dordogne est aussi l’un des plus vastes de France. A ce titre, l’aménagement de notre réseau routier constitue à mes yeux une préoccupation de tous les instants. Réduire les temps de trajet entre les différents secteurs et villes du département, tout en améliorant les conditions de sécurité, nécessite des investissements majeurs. Les travaux sur les routes du département se poursuivent ainsi à un rythme dense, comme en témoigne ce numéro, avec l’achèvement du pont de la déviation de Bergerac, l’inauguration de celui de Lalinde et la mise en œuvre du chantier de suppression du passage à niveau de Charpenet à Terrasson. L’aménagement du territoire, c’est aussi le désenclavement aérien, synonyme d’ouverture sur l’Europe et le monde. Dans ce domaine aussi, l’action du Conseil général contribue au dynamisme économique et à l’attractivité du Périgord. Valoriser notre cadre de vie Moderniser les réseaux de communication, terrestres, aériens ou numériques, c’est aussi rendre plus proches les richesses de notre environnement et de notre patrimoine. Nous sommes tous très attachés à notre qualité de vie, que beaucoup nous envient. Qu’il s’agisse de nos productions agricoles, à l’instar de la fraise, ou de nos produits artisanaux, dont la réputation n’est plus à faire et qui rencontrent chaque année un succès croissant à Paris dans le cadre de notre opération « Le Périgord à Montmartre », cette qualité reste au cœur de nos préoccupations. L’écologie n’est pas une posture ou une simple estampille pour nous. La préservation de l’environnement bénéficie d’efforts concrets et innovants de la part du Conseil général : soutien aux apiculteurs et charte « zéro herbicide » en faveur de la biodiversité, soutien aux agriculteurs engagés dans les productions bio, actions d’information dans le cadre de l’Agenda 21 départemental… Un été pour tous, entre nature et culture… Cette mise en valeur de notre environnement naturel ne se traduit pas par sa mise sous cloche, mais par son ouverture à tous les publics, afin de faire découvrir au plus grand nombre les joyaux naturels tels que l’étang de Saint-Estèphe, site départemental gratuit. Il en va de même en matière culturelle : le Conseil général soutient activement les festivals de l’été en veillant à ce qu’un maximum de publics puisse en profiter. …et sur les traces de l’Histoire Dans ce Périgord estival aux accents festifs, vous croiserez, au détour des routes et des chemins, d’importants emblèmes de notre patrimoine collectif, pas toujours connus comme ils le mériteraient. Je vous invite notamment à visiter le château de Fénelon à Sainte-Mondane, le Château et la Tour de Montaigne à Saint-Michel-de-Montaigne, ou encore à emprunter les routes du Périgord Vert, riche en sites alliant nature et patrimoine. Le Périgord, cette terre d’Histoire qui semble avoir tous les dons, est décidément intarissable de découvertes. Cet été, sillonnez votre Dordogne, elle vous tend les bras ! » LE PÉRIGORD SOLIDAIREp.20 n Accueillir des personnes âgées ou handicapées...p.20 n Sida, IST, hépatites : une campagne d’information.p.21 PLANÈTE PÉRIGORDp.22 n Combattre les ennemis des abeilles...p.22 n La fraise trop tôt au rendez-vous...p.23 EXPRESSION EN PÉRIGORD..p.24 n Groupes politiques du Conseil général SOMMAIRE AU RYTHME DU PÉRIGORDp.25 n Château de Fénelon, « l’oublié » de la vallée..p.25 n Périgord, terre de Montaigne...p.26 n Expositions...p.27 3



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :