[24] Vivre en Périgord n°24 mar/avr 2010
[24] Vivre en Périgord n°24 mar/avr 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°24 de mar/avr 2010

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général de la Dordogne

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 5,3 Mo

  • Dans ce numéro : le budget 2010 du Conseil Général.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
Le Périgord au Salon International de l’Agriculture.. toujours le même engouement du public ! Foie gras, noix, pommes, truffes, vins de Bergerac, poulet fermier du Périgord, cabécou...ces produits et saveurs du terroir ont fait plus que jamais recette. En coordination avec le Conseil général et la Chambre d’Agriculture, des dégustations et présentations de produits du Périgord étaient proposées sur le stand Aquitaine pendant les 2 jours dédiés à la Dordogne les 3 et 4 mars. Une belle promotion de notre département saluée par les élus du Département lors de leur visite du Salon le mercredi 3 mars.
BERNARD CAZEAU Président du Conseil général Sénateur de la Dordogne ACTUALITÉS EN PÉRIGORD.p.4 DÉVELOPPER LE PÉRIGORD.p.8 n La déviation de Calviac-en-Périgord inaugurée..p.8 DOSSIER.p.9 n Crise, réformes : un budget pour faire front LE PÉRIGORD EN PRATIQUE..p.19 n L’Épicerie 24, proche de la terre, proche du cœur LE PÉRIGORD SOLIDAIRE..p.20 n Le logement social et durable avec Dordogne Habitatp.20 n Des aides départementales pour rénover les logements dégradés...p.21 ÉDITORIAL « Voté ! Le budget 2010 du Conseil général a été approuvé par 40 élus sur 50 en février dernier. Vous en trouverez les grandes lignes et les principales mesures dans le dossier de ce magazine. Difficile à construire en raison de la crise et des changements qui affectent les collectivités territoriales, il n’en reste pas moins un budget ambitieux, tourné vers l’avenir et soucieux de solidarité. Vivre et produire Vivre en Périgord revient sur deux filières agricoles alors que de profondes difficultés affectent la profession dans son ensemble. Il y a en Dordogne deux fois plus d’agriculteurs dans la population qu’en moyenne nationale. C’est dire que la chute des cours, les ventes à perte et la sous rémunération des productions affectent durement nos campagnes. Il est impensable que ce déséquilibre économique perdure, car une Dordogne et une France sans agriculteurs ne seraient plus totalement elles-mêmes. Adieu Bata Après 30 ans de déclin économique, de luttes sociales et de controverses juridiques, l’entreprise Bata a mis en œuvre son dernier plan social sur le sol périgourdin avec le licenciement brutal des 80 derniers salariés. Monument de l’histoire industrielle de la Vallée de l’Isle, le nom de Marbot-Bata résonnera encore longtemps dans les mémoires de milliers d’ouvriers. La musique adoucit les mœurs Le Conseil général est fier de consacrer une part significative de son budget à l’action en faveur de la culture et des arts. Près du tiers de notre action culturelle consiste en la présence d’un enseignement musical de qualité sur l’ensemble du territoire, à des prix inférieurs à ce qu’ils seraient sans les subventions de la collectivité. Ce numéro de Vivre en Périgord fait le point sur l’activité du Conservatoire départemental de musique, outil associant les communes et le Département pour le développement de la pratique musicale. » SOMMAIRE PLANÈTE PÉRIGORDp.22 n Gros coup de tabac sur l’agriculture.p.22 n Produire bio et vendre ici..p.23 EXPRESSION EN PÉRIGORD.p.24 n Groupes politiques du Conseil général AU RYTHME DU PÉRIGORD..p.25 n L’équipe de France de Judo au dojo départementalp.25 n Musique : le conservatoire départemental rayonne.p.26 3



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :