[24] Vivre en Périgord n°22 nov/déc 2009
[24] Vivre en Périgord n°22 nov/déc 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°22 de nov/déc 2009

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général de la Dordogne

  • Format : (211 x 298) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 4,2 Mo

  • Dans ce numéro : l’action du Conseil général au service des personnes âgées.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
La passerelle du pont du Bugue Inaugurée début octobre, cette passerelle permet à la fois de sécuriser le passage des piétons et d’améliorer la circulation automobile entre les deux rives de la Vézère tout en s’intégrant parfaitement dans le paysage. Cet ouvrage correspond à un investissement de 1,2 Million d’euros totalement pris en charge par le Conseil général.
BERNARD CAZEAU Président du Conseil général Sénateur de la Dordogne ACTUALITÉS EN PÉRIGORD.p.4 DÉVELOPPER LE PÉRIGORD.p.8 n Les « moments nature » des vins de Bergeracp.8 n Routes : les Opérations Locales de Sécurité...p.9 n Un vol quotidien Bergerac – Périgueux - Paris...p.10 DOSSIER...p.11 n La Dordogne et ses personnes âgées LE PÉRIGORD EN PRATIQUE..p.19 n L’Allocation Personnalisée d’Autonomie : questions et réponses « Vous avez dit Solidarité ? ÉDITORIAL Une agriculture qui croit en son futur Les derniers mois ont été marqués par le combat des agriculteurs pour des prix décents et rémunérateurs. Le Conseil général a apporté son soutien à de nombreuses filières en crise (bovin lait, tabaculture, fruits et légumes…). Mais la vraie question est ailleurs : veut-on un monde et une France où la concurrence et les variations de prix écrasent tout sur leur passage ? Ne serait-il pas souhaitable qu'une action des pouvoirs publics garantisse plus de stabilité en période de crise ? Une véritable protection dépendance En 2001, avec la création de l'Allocation Personnalisée à l'Autonomie, un grand pas a été franchi pour la protection des personnes âgées dépendantes. Il reste cependant beaucoup à faire : le faible niveau des retraites, les coûts élevés en maison de retraite, les difficultés des familles pour assumer, tout cela mérite un regain de solidarité nationale au profit des personnes âgées. Le Conseil général, pour sa part, y consacre près de 60 millions d'euros par an, son premier budget (c’est le dossier de ce magazine). Priorité : emploi Dans le cadre du Revenu de Solidarité Active (RSA), le Conseil général met en place une nouvelle procédure d'accompagnement des personnes en recherche d'emploi, l'Aide Personnalisée pour le Retour à l'Emploi. Il s'agit de lever une partie des obstacles financiers à la recherche d'emploi, pour éviter que la reprise du travail ne coûte plus cher qu'elle ne rapporte comme cela arrive parfois malheureusement. Devant la hausse vertigineuse du chômage en France depuis un an et demi, il importe de mobiliser tous les moyens disponibles. Pour des territoires solidaires Vivre en Périgord consacre un supplément spécial à la réforme des collectivités bientôt discutée au Parlement. Nous ne comprenons pas pourquoi les communes, les Départements et les Régions sont soudainement devenus les bouc-émissaires des difficultés du pays, alors que les services publics qu'ils gèrent fonctionnent bien et que la démocratie locale a fait ses preuves. Dans ce combat pour le respect de la décentralisation, nous comptons sur votre soutien. Bonne lecture. » SOMMAIRE LE PÉRIGORD SOLIDAIRE..p.20 n Le Département met en place l’aide personnalisée de retour à l’emploi...p.20 PLANÈTE PÉRIGORDp.22 n Avec EPIDOR, la Dordogne devient la rivière solidaire.p.22 EXPRESSION EN PÉRIGORD..p.24 n Groupes politiques du Conseil général AU RYTHME DU PÉRIGORD...p.25 n http//archives.cg24.fr...p.25 n Le nouveau « Cartouche » a été tourné en Dordogne.p.26 3



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :