[24] Vivre en Périgord n°1 jan/fev 2006
[24] Vivre en Périgord n°1 jan/fev 2006
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°1 de jan/fev 2006

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général de la Dordogne

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 2,5 Mo

  • Dans ce numéro : « Dordodne - le Périgord en Marche » devient « Vivre en Périgord ».

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
É D I T O R I A L LE DOJO DÉPARTEMENTAL À COULOUNIEIX-CHAMIERS Dernier né des équipements d’intérêt sportif départemental construit par le Conseil général, le dojo a été inauguré en novembre. Il est utilisé par les comités départementaux des arts martiaux : judo, aïkido et karaté. Alliant la puissance massive de la pierre à la finesse et au mouvement suggérés par le bois, le métal et le verre, l’architecte Bernard Chinours (également concepteur du centre médico-social de Boulazac) a conçu un bâtiment dont l’harmonie naît des déséquilibres. Les éclairages extérieurs soulignent cette architecture subtile. Cette réalisation départementale, étudiée avec les fédérations sportives, a été financée avec le concours de la Région, de l’Etat et de l’Europe. Pourquoi un nouveau magazine du Conseil général ? Les outils de communication ont un cycle de vie. A certains moments, ils font plus que leur âge. Le magazine Dordogne, le Périgord en marche, après 10 ans d’existence, méritait un dépoussiérage. Mon souci était de faire correspondre le premier magazine des Périgourdins - tiré à 180 000 exemplaires par numéro - avec l’image moderne qui est désormais celle du Département. J’ai donc décidé d’en revoir le format, le contenu, l’esthétique et d’en augmenter le rythme de parution (6 numéros par an contre 4 auparavant, le tout pour un coût au numéro inférieur à celui de la formule précédente). C’est finalement une transformation complète qui s’est opérée au fil de la réflexion. Dès lors, il m’est apparu indispensable de changer, tant sur la forme que sur le fond. Les lecteurs seront, je l’espère, agréablement surpris. Pourquoi ce titre « Vivre en Périgord » ? Parce que c’est ce que nous faisons tous, ce que nous avons de commun ! Parce que c’est ce à quoi nous aspirons tous et le plus longtemps possible ! Nous avons le Périgord en partage. C’est aussi la raison d’être du Conseil général : permettre à nos concitoyens de vivre en Périgord. Mon souhait le plus cher est qu’en Dordogne, on puisse naître, grandir, travailler, se loger, se soigner, être protégé des aléas de la vie...bien vivre en somme. Vivre en Périgord n’est pas un slogan anodin, c’est l’expression de la volonté qui anime le Conseil général. Nous avons la volonté d’épanouir les jeunes générations comme les anciennes, de peupler et de moderniser le territoire, de défendre notre qualité de vie et de faire prospérer les entreprises et les hommes. Si je devais résumer l’action du Conseil général d’une formule, je dirais qu’il demande à chacun pour donner à tous.
Où en est justement le Conseil général en ce début d’année 2006 ? Ses priorités sont connues : conjuguer le développement de l’économie et la solidarité. Par penchant naturel, notre priorité va au social, car une société ne marche jamais aussi bien que lorsque personne n’est laissé au bord du chemin. Le Conseil général joue pleinement cette partition puisqu’entre 2002 et 2006, ses dépenses sociales auront augmenté de 57 millions d’ € passant de 100 à 157 millions d’ € par an. A notre mesure, dans toutes nos actions, nous essayons de donner vie à un Périgord solidaire et dynamique. La politique que nous conduisons porte ses fruits et améliore la vie quotidienne. Elle est toutefois handicapée par les coûts de la décentralisation et des désengagements de l’Etat qui s’occupe de moins en moins des Départements, en augmentant leurs charges plus vite que leurs ressources. Nous nous battons pour contrer cette fâcheuse tendance. Un dernier mot ? Je ne voudrais pas manquer à la tradition : bonne année à toutes et tous ! Tous mes vœux de réussite, d’excellente santé, de bonheur et de paix pour vous et les vôtres. VIVRE EN PÉRIGORD le magazine du Conseil général Directeur de la publication : Bernard Cazeau Rédaction : Service communication du Département Directeur de la Communication : Nicolas Platon. Sophie Cabanel, Vianney Le Vacon, Matthieu Druillole, Valérie Chamouton et Jacques Bonnet Photos : Denis Nidos (hors mention) tél. 05 53 02 20 78 – 2 rue Paul-Louis Courier 24019 Périgueux Conception, réalisation : Comevents - 05 55 881 992 Impression : Imaye graphic Dépôt légal : 1er trimestre 2006 1er NUMÉRO DE VIVRE EN PÉRIGORD "Bonne année 2006" Bernard Cazeau Sénateur de la Dordogne Président du Conseil général



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :