VoX n°5 jun/jui/aoû 2013
VoX n°5 jun/jui/aoû 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°5 de jun/jui/aoû 2013

  • Périodicité : irrégulier

  • Editeur : voxlemag.wordpress.com

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 56

  • Taille du fichier PDF : 12 Mo

  • Dans ce numéro : dossier sur les netocrates.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
vogi 20 Vom DOSSIER Les netocrates Les structures de pouvoir uAu zénith de la hiérarchie capitaliste, il y avait la représentation de l’Homme (qui remplace le monarque, le représentant de la fiction religieuse)  : l’Etat, le parlement. Si le monarque était à l’époque féodale un individu faiseur de lois représentant une fiction collective, le parlement quant à lui était un collectif faiseur de lois représentant une fiction individuelle. Les auteurs à ce sujet, parlent d’étatisme, qui est une croyance fondamentale dans le projet Homme et dans la tâche historique de son accomplissement par l’État. Cet étatisme était une idée de la politique fondamentale à la bourgeoisie  : qu’importe les partis, tous voulaient un État fort, aucun ne remettait en cause l’étatisme. Le monopole des étatistes est maintenu en gonflant les moindres différences entre les programmes pour maintenir le monopole des étatistes au pouvoir. Les bourgeois, classe supérieure, recherchaient ce que recherche toute élite  : la stabilité sociale, l’exercice du pouvoir paisible, un climat social violemment hostile à l’idée d’un pouvoir alternatif. La classe inférieure était les travailleurs. ; u étatisme (selon les auteurs, dans les netocrates 2)  : idéologie politique souveraine du paradigme capitaliste dont le conservatisme, le libéralisme et le socialisme sont des variantes proches. L’ensemble de ces pensées politiques prend sa source dans le concept d’État-nation comme principe d’organisation institutionnelle de et centre de pouvoir (jacobinisme).
DOSSIER Les netocrates Comment les structures de pouvoir s’imposaient ? IIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII uLes auteurs traduisent ainsi le message que nous renvoyait l’ère capitaliste  : les structures de l’Etat sont les meilleures qui soient et cela pour toujours, on ne peut pas les remettre en question. Le changement politique et les alternatives risquaient de faire perdre un niveau de vie, il engendrerait le chaos et le possible règne de la populasse (évidemment à craindre). Mais comment faire passer ce message ? « Les journaux ont créé les conversations publiques coordonnées où il est possible de préprogrammer les bonnes opinions » Jean-Gabriel Tarde (1843 – 1904) L’opinion publique devait donc être constamment entretenue par l’information. Une des stratégies a été d’utiliser des experts en relation publique, dirigeant l’opinion publique. Ils ne déformaient pas les reportages, mais s’assuraient que la réalité soit pré déformée pour le reportage, par exemple. 21



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :