Univers Interactif n°2 avr/mai 1995
Univers Interactif n°2 avr/mai 1995
  • Prix facial : 35 F

  • Parution : n°2 de avr/mai 1995

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Pressimage

  • Format : (204 x 266) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 86,9 Mo

  • Dans ce numéro : vers un monde sans papier.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 36 - 37  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
36 37
"UNE AGORA la plus incroyable de tous les temps, où chaque individu a valeur de média." de l'humanité fin de siècle. Et d'abord la plus répandue de toutes : le mercantilisme. Allégorie : en avril dernier, quelques instants et un programme appelé Masspost suffisent à Lawrence Canter et Martha Siegel, avocats à Scotsdale, Arizona, pour inonder les 5500 BBs du Net de messages d'auto-promotion. A cette offensive de "Spam" (littéralement balancer le contenu d'une boîte de corned-beef dans les pales d'un ventilateur) ont répondu derechef quelques milliers de "flamers", écologistes du Net. La boîte aux lettres des coupables se retrouve le jour-même remplie de milliers de messages infamants. La suite se passe hors du Net : les deux insignifiants juristes font bientôt le tour des "talkshows" télévisés, où ils donnent à qui veut l'entendre une sorte de version "yuppie" de l'anarchisme tacite du réseau. C'est l'autre face d'Internet. Celle où anciens et nouveaux-venus se font la guerre, où les fondamentalismes et les ambitions trouvent de magnifiques terrains de conquête, où l'on croise des nouveaux MIMER IES, DES CONSPIRATION sur le rôle des grandes agences entreprises, des initiés du politique : le monde tel que le voit l'esprit en alerte d'illuminés de tous bords est disponible sur le Net. Des ennemis de la Vérité, quelle qu'elle soit, des manipulateurs, des "on nous cache", des "on nous ment", des "les grands êtres de lumière sont venus", des OVNIs, du Grand Ordonnateur, du paranormal... l'Internet est le plus grand déversoir à paranoïa de l'Histoire. L'informatio y étant libre et invérifiable, la haine et l'adulation peuvent s'y exprimer sans la modération qui convient habituellement aux grands médias. On s'y déchaîne. Pour certaikestAquestion de survie. De soi, d'une idée, lailialeplanète. Aser. Mea t Perret rem•... ON.. St.. 0.1.1 t on, net.. feeoi•ne Ste e foo ton• Ote KM ri 34• int taragee ito pues,. dmie.. lm. of• aineed.elveoe 1.11.egoobeora en.. If net. is Us. le.. aut U. aura me.•ntoneo. of sire re sbeff af. Ir in.. tut eou. 111. te ne. ete Mie.. lit.. In. Mt•. Mo.N. tut H., si. Ut e tel t Mme on... en *rit s• on% eut r• 1 «. « eu ne. inoon... vI on• mot. Po..m.. en., fele.. te Minet es.. o rara trac. mura.. tiro. oie oint ! ro «...n1 tlielioritif mana.eller or Crame or/ce.. Il es. lee te.1 epet■•% os.1.10 litt osso ose.. lb. Imm. of 1.1. un. t1— eue., net MM effet.. Pm• nie M..• 0 oei• « lo...Il. Vu Idiot. of• Te Mb., -..i.et wo one.* - - One. 3..e. -IBO't Mine noni•nt* F..2 os. ereureeIrmarnaJeood•5° etllettee ettell lm embraierai nes neii..I rat et.iee..in.s• tteete.est te i,., ee e ■• eSn•fe wen,1 t I.mal « IO » m... en Nu. liennetro.1ie er ponte. of y. ion ruts re. to one nart bora bobo 61.5. «.. Mi inf. of.5. et. et r re.yo mea mlo tel oe•o. nad, ho bra erra of ixe neleiMnt lit for te.. a. ! net fun., 1•10i lie se.1 « rt eo. ly mol, rat 51. intt..torr œuroi unie the erese mamie..11 eu. trie eu.. ■■■ 011 teo « t 6tM.itt de if...ne. pet, le ta.• =deale.I. seu muret.ei...in. Sena ne tact « n neigeait «.1.• *I I elbutetup the oies. monenoot inni.1•■• tio a lul [et.. 11111*-11JRISTIIIOL UMM LAIhee.eheet,-5-• s-s>1„1 OS —el.111 p I e I s nottrie oe. jOffl.e• J in Int Dru.,/b Mem@ ra• proraral byte tala ter PC0114'EXTRA-TERRESTRIAL EXPOSURE LAW Abner Passer/hr Congress Oa Crorar 5, : @92. x. In » T Clame of t• Pttniell IMMUN 111 épi. mem. (lb At/ire, VGA. Or 5 19.32) tra came bora*. 9 rabot rai erraleatera « lek rage, t sooty Mette Accordiag to• la. armero. the bec*. (nge ta, sea nu. al ce Cote el Prase niera », @gerbe ce MO., 159...e. Aloi, =Ce Ae0), mer gagera (rarkeberamemaraltelseene• raira =me.bt bied T:rra erae hera 15,000. MAZAabirameoth meublera o rames rat a alt. ssi anifié de Georges..activism pou La'. reuses sources d'informatons sur ess. n y découvre entre autres une oi vote par le congrès américain interdisant tout contact avec des formes de vie extraterrestres. http://www.bgsu.edui-jzawodn/ufo/A ne pas rater : alt.alien.visitors ArchiveX, Paranormal Phenomena est une collection de phénomènes paranormaux, allant des apparitions fantomatiques aux OVNIs. http://www.declab.usu.edu:8080/X/Sur alt.hackers la menace est électronique. Tous les conseils pour contourner l'ordre électronique établi. Même chose sur alt.2600. Phrack et autres magazines électroniques interdits, destinés à tous ceux qui ne supportent pas l'idée de voir une porte (électronique) fermée peuvent aussi être facilement localisés. 36 >interactif n°2 Avril/Mai 1995 barbares cupides et des vieux autochtones peu tolérants. Un marché, l'un des plus fabuleux jamais ouverts, pour ceux qui souhaitent le voir ainsi, mais aussi une agora, la plus incroyable de tous les temps, où chaque individu a valeur de média et peut créer en peu de temps un groupe Usenet voué à ses passions et à ses obsessions. Ainsi, ceux qui révérent les lémuriens et voient en ces citoyens malgaches les sauveurs de l'humanité ont-ils désormais une tribune, tout comme les partisans de l'ouverture du troisième oeil par auto-trépanation. On trouve toutes les religions sur le Net, mais aussi toutes les sectes. On peut écrire à Bill Clinton, mais aussi trouver au réveil dans sa boîte aux lettres une version peu orthodoxe de l'holocauste. >IL EST TRES DIFFICILE de savoir aujourd'hui où et comment la censure agit sur le Net. Très difficile d'évaluer à quel point le Net ne s'est pas "balkanisé". Les territoires sont mouvants, flous, avec tous les jours de nouveaux outils, de nouvelles armes : en deçà même de la oip•, fameuse délinquance informatique dont le Net peut être le véhicule, on trouve sur le réseau de très bons moyens de harceler son contemporain : de la "mailbomb", qui fait exploser les boîtes aux lettres, aux programmes permettant à un individu d'envoyer systématiquement un messagetype dès qu'un mot-clé est tapé où que ce soit dans le réseau (ex : Serdar Argic, un négationiste turc du génocide arménien, qui envoyait automatiquement il y a encore peu de temps, sa version de l'Histoire à toute personne tapant les mots "arménien" ou "turc"). Dans le monde cruel des réseaux, beaucoup de vrais problèmes surgissent chaque jour. Ils sont politiques au sens strict du terme. La régulation par les réseaux de télécoms, le problème du droit au cryptage, celui de la censure, celui des futurs exclus de l'information, l'hyperchoix, le droit à la pub, la pornographie... autant de bombes à retardement, dont les enjeux sociaux et financiers ne font que grossir avec le Net. Après l'anarchie... quoi ? Big Brother le sait peut-être. S'il existe. < the NUI Nutum Lehrere lestera I. Peoenermd retombera » L.e.onlio Kim » Nueseine Moro., Omo. « net $■ Archive X Paranormal Phenomena'et. n-o• eten 0.• yeeksts. ; I : terra tu• eueel. or ont... titi• a. —. si. nen P.•11 oper-•-..r.elt.01 (et 1•20)ein neafieellf onfilnall• 3.131.11111111.
>SI UN EXTRATERRESTR SE I soi.pprécier l'état d'avancement de l'humanité, il serait sans - doute surpris d'y voir les spécimens les plus cultivés se plonger avec délectation dans les délices du mauvais goût, dans les déviances fétichistes, et dans les formes d'adulation les plus tribales (sous couvert de "postmodernisme"). Il y découvrirait des sectes comme celle du Sub Genius, uniquement vouée à son propre culte et à celui de la glande (Slack), celle des militants de la vie "pieds nus", il y verrait se développer, à la suite de la vogue du piercing, toute une néo-science des fluides Dirty Sole Society MOI » Page.â I waj I.J 41 o » I erbe I Fln■ I Jbd...Sb.11 tblea MW, Ne,./.1, CM., Px* Search Met Or wo ; lm : ire ege,mb ; Oit 29%0.0% egg, *du gdo, swr•ahe% de'de% dr te'sa Lava gain bardera ? Joie na. 11011 : Mg of telenmera mer met terel bien mena Maman loue In insuo. maso loba savate VMe Ormet tua don not sumo lm ose «. moka Siete Mosta Z Oalateatileilaire Steen* lemme men al of asti aocumens Mate. eleaerwebeaneUr*.elbej"Le Illea a• CicaP People noue le USA ocil vola vie vocal Mu It rote exea. oaect vtio lite. I irearyetwo imite merl te ho.) arichanic0N.M boulot MeV, b m comte. ut ht.-G.lab Sot bue.• Pax ents•Infonutato, » rd ammulb club,obaelnanthb no.da CULTES >NOUVEL ESPACE, nouveaux dieux, le réseau fourmille d'idolâtries. On y invente des cyberdieux, tel Kibo, entité d'abord vide et abstraite, mais dont les abonnés des news enrichissent peu à peu la science, appelée kibologie. On y construit des croyances, des mythologies, des fondamentalismes, on y divinise des êtres mortels et faillibles (en tous cas du point de vue du bon goût capillaire) comme Bill Gates ou le hacker Phiber Optik. Les religions communes et toutes leurs déviances et chapelles sont également présentes, du bouddhisme tibétain jusqu'au judaïsme ougandais qui a -si ! - son site sur le Web.< etakel corporels, sur lesquels le groupe alt.tasteless est une mine I LJ -maman. tantôt inutiles, tantôt repoussantes.•.. Sur Internet, l'obsession d'un seul peut parler à tous. alt.tasteless est un groupe Usenet dédié au mauvais goût sous toutes ses formes. De l'humour le plus scabreux aux images insoutenables. Quant à alt.folklore et ses sous-groupes, on y trouve tous les ragots sur tous les sujets. Images, sons, poèmes, données scientifiques, fables, films... Tout ce qui a trait aux grenouilles se trouve sur la Froggy Page. http://www.cs.yale.edu/HTMLJYALE/CS/HyPlans/loosemore-sandra/froggy.html Même les fans d'ambient ont leur fanzine électronique. http://hyperreal.com:70/1/zines/ambientm/Marcher pieds nus est leur seule préoccupation. Rejoignez-les à la Dirty Sole Society, http://eec psu.edu/-scott/dss/c harter. htm I eei e ktbe 41e, neurtl "blet'g,• olVaun aga(• fivAlata.• Car Web mi:, Peu top ruer. have Olt OSMIUM : p.., Web set be gedlebbatt piaillai au. ruban. Cg, Loa, boat blet na caraco mec cor vol « les occarrintnceo froid ea rbirnbeed for comptaettion or bey sel a d'informations tantôt improbables, 41 iffleetet Scola ta foi toctettri tete of KM:. —usea-Intutel 11.1•11,1r• errer f krr Zbeabb•Abe fele 1 Ctal• sedage• stem emmt.F:7 ! -111mzelF:Er‘iezeierie one « ce ce. C tett. al• Is• ē 1 » fm n eto t -f, b41.- abbb qyzr (1 0o Y ae1l Pabbte.ÛN Sm(t'v'0.del tisatelilte21.1i (S, 0.1., fl, tut", lx. et Bed0hitt 1.1.11,t tto, e1,bPa SL■jc, 1,:...1, 1..:.'.'.'..=.„ 1 : ". -... -...,, —..C.1,, •41,...jC.t.■ ne banc ■• e l N.• synchronous School of Buddhist Dialectics Budeltial Neper-Toms PInse ables YI brunetnt tWwmMerls et p ooe "'eet e 4i « u edbr M.pI. 001074010 bue HITtl. e In/pattus...na tom.'raterabtbel Oeta « ca trdettel telle. HTML mort. ln Proyreu• Hm an 10 » » WIli, (len) tbstocnboot vo tre vetleio. tact la e » tees ebbe., abb Ott met...111TM. boute. lievs•ket Te Ileum lettle Milon teausauata_ftenv...m.2.11111einy.:Zus.m.aeteLLoostailie,.-...-.,..-.-...-..- http://faraday.clas.Virginia.EDU:80/-wam7c/3pa/pour tout savoir sur les Trois Aspects Principaux de la Voie de Dzong-ka-ba. Mais il ne s'agit que d'une fa ble partie de l'Asynchronous School of Buddhist qui contient les traductions de la plupart des grands textes tibétains. http://faraday.clas.Virginia.EDU:80/-wam7c/Spirit-WWW offre une chance d'atteindre la véritable conscience spirituelle à tous ses adeptes. http://www.protree.com/Spirit.html Ragnarok : the Asatru Home Page est bien sûr le site des adorateurs contemporains (très actif au Canada) de Freya, Thor et tous leurs camarades. http://io.com/user/mimir/asatru >interactif n°2 Avril/Mai 1995 37



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Univers Interactif numéro 2 avr/mai 1995 Page 1Univers Interactif numéro 2 avr/mai 1995 Page 2-3Univers Interactif numéro 2 avr/mai 1995 Page 4-5Univers Interactif numéro 2 avr/mai 1995 Page 6-7Univers Interactif numéro 2 avr/mai 1995 Page 8-9Univers Interactif numéro 2 avr/mai 1995 Page 10-11Univers Interactif numéro 2 avr/mai 1995 Page 12-13Univers Interactif numéro 2 avr/mai 1995 Page 14-15Univers Interactif numéro 2 avr/mai 1995 Page 16-17Univers Interactif numéro 2 avr/mai 1995 Page 18-19Univers Interactif numéro 2 avr/mai 1995 Page 20-21Univers Interactif numéro 2 avr/mai 1995 Page 22-23Univers Interactif numéro 2 avr/mai 1995 Page 24-25Univers Interactif numéro 2 avr/mai 1995 Page 26-27Univers Interactif numéro 2 avr/mai 1995 Page 28-29Univers Interactif numéro 2 avr/mai 1995 Page 30-31Univers Interactif numéro 2 avr/mai 1995 Page 32-33Univers Interactif numéro 2 avr/mai 1995 Page 34-35Univers Interactif numéro 2 avr/mai 1995 Page 36-37Univers Interactif numéro 2 avr/mai 1995 Page 38-39Univers Interactif numéro 2 avr/mai 1995 Page 40-41Univers Interactif numéro 2 avr/mai 1995 Page 42-43Univers Interactif numéro 2 avr/mai 1995 Page 44-45Univers Interactif numéro 2 avr/mai 1995 Page 46-47Univers Interactif numéro 2 avr/mai 1995 Page 48-49Univers Interactif numéro 2 avr/mai 1995 Page 50-51Univers Interactif numéro 2 avr/mai 1995 Page 52-53Univers Interactif numéro 2 avr/mai 1995 Page 54-55Univers Interactif numéro 2 avr/mai 1995 Page 56-57Univers Interactif numéro 2 avr/mai 1995 Page 58-59Univers Interactif numéro 2 avr/mai 1995 Page 60-61Univers Interactif numéro 2 avr/mai 1995 Page 62-63Univers Interactif numéro 2 avr/mai 1995 Page 64-65Univers Interactif numéro 2 avr/mai 1995 Page 66-67Univers Interactif numéro 2 avr/mai 1995 Page 68-69Univers Interactif numéro 2 avr/mai 1995 Page 70-71Univers Interactif numéro 2 avr/mai 1995 Page 72-73Univers Interactif numéro 2 avr/mai 1995 Page 74-75Univers Interactif numéro 2 avr/mai 1995 Page 76-77Univers Interactif numéro 2 avr/mai 1995 Page 78-79Univers Interactif numéro 2 avr/mai 1995 Page 80-81Univers Interactif numéro 2 avr/mai 1995 Page 82-83Univers Interactif numéro 2 avr/mai 1995 Page 84-85Univers Interactif numéro 2 avr/mai 1995 Page 86-87Univers Interactif numéro 2 avr/mai 1995 Page 88-89Univers Interactif numéro 2 avr/mai 1995 Page 90-91Univers Interactif numéro 2 avr/mai 1995 Page 92-93Univers Interactif numéro 2 avr/mai 1995 Page 94-95Univers Interactif numéro 2 avr/mai 1995 Page 96-97Univers Interactif numéro 2 avr/mai 1995 Page 98-99Univers Interactif numéro 2 avr/mai 1995 Page 100