Univers Interactif n°11 jui/aoû 1996
Univers Interactif n°11 jui/aoû 1996
  • Prix facial : 30 F

  • Parution : n°11 de jui/aoû 1996

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Pressimage

  • Format : (204 x 265) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 77,5 Mo

  • Dans ce numéro : pourquoi nous avons tant de mal à grandir, le Monde des Semi-Adultes.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 66 - 67  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
66 67
une ID. Les inquiétudes à propos de la vie privée ou de l'anonymat sont dépassées. Les cypherpunks pensent qu'ils sont des rebelles défendant une cause, ce sont en fait de vrais sentimentaux. Dans les années 50, les hommes se plaignaient à propos de "l'homme de la masse" et se lamentaient de trop d'anonymat. Et ils avaient raison, ou en tout cas plus raison que les cypherpunks. Usines et corporations ont donné aux hommes des rôles, pas des âmes. La société industrielle était anonyme. Les villes, les usines, les scrutins secrets avec urnes mécaniques : voilà l'anonymat. le Big-Brother croquemitaine de l'âge de la machine utilisait la technologie pour renforcer l'anonymat et empêcher quiconque de s'occuper de ses propres affaires. L'ère des politiques basées sur l'identité personnelle, les individus anonymes et les citoyens indépendants commença avec la Révolution Française et les armées napoléoniennes (produits de la presse populaire) et se termina avec Hitler (produit de la radio). Les cypherpunks marchent aujourd'hui au son des mêmes musiques militaires. Vous pensez que les individus privés et la société industrielle de masse sont opposés ? Ils font partie de la configuration industrielle. La société électronique immédiate donne à chacun une identité -ce que nous souhaitons tous, et ce que nous voulons également tous perdre- tout en mettant une pression presque intolérable sur notre sens de la vie privée. La vie privée disparaît avec la stimulation simultanée de nos schémas de pensée. Alors pourquoi envoyezvous ces messages via un rerouteur anonyme ? Je ne suis pas anonyme, j'ai juste changé mon ID. Pensez à cela comme à une marque. Une vieille marque se flétrit, ou finit par être contrôlée par un concurrent, alors vous en imaginez une nouvelle. Wyndham Lewis m'a appris que le secret du succès est le secret, et je pensais qu'il blaguait. Mais maintenant je réalise et j'essaye de démontrer que ces rerouteurs anonymes sont parmi les meilleures techniques de publicité de tous les temps. Ils fournissent un ID unique très charmant et facile à distinguer d'un nom habituel. Quelles-sont vos opinions sur les rouleauxcompresseurs des médias, comme Microsoft ? Devraientils être autorisés à étrangler le média électronique ? Nous redoutons que les propriétaires du monopole nous écrasent, mais cela n'arrive jamais. En un instant, les produits du monopole paraissent dépassés, et la compétition dans ce secteur de l'industrie devient hors de propos car la base même du business est passée à une nouvelle ère. Alors que le rythme du changement technologique s'accélère, les évolutions du pouvoir économique ressemblent de plus en plus à des soubresauts magiques résultant de la pure chance. La vieille logique de monopole -l'étranglement centralisé- ne marche plus. L'attention des consommateurs peut se détourner instantanément, et rendre obsolètes les investissements les plus importants en quelques années à peine. Ce mouvement va encore s'accélérer : nous verrons des empires économiques >Un produit est simplement une incitation pour le consommateur à acheter la publicité 66 >interactif n°11 Eté 1996 s'effondrer en quelques heures, et d'autres émerger aussi rapidement. La tâche du manager économique est maintenant de tenter de maintenir les monopoles en place suffisamment longtemps pour que des transactions économiques surviennent. Le capitaliste comprend que pour améliorer la compétition, il doit encourager les monopoles. Que feriez-vous à propos de l'inégalité des "technologiquement riches" et des "technologiquement pauvres" ? L'égalité est un idéal industriel, de même que le vote, les horloges et le revenu minimum. Les machines prônent l'égalité ; c'est leur propre piège. L'unité organique des temps pastoraux fut remplacée à l'âge de la machine par des individus fragmentés, qui pouvaient entrer en compétition. Cette compétition inégale a fournit une base à l'idée d'égalité. L'âge
>Les machines sont des dieux, non seulement parce qu'elles sont puissantes, mais surtout parce qu'elles sont les incarnations vivantes de nos ancêtres. industriel transforma des millions de fermiers ruraux en travailleurs et consommateurs de masse. Ce n'est qu'en transformant des millions de fermiers ruraux en travailleurs et en vagabonds urbains que les machines pouvaient réussir à transmettre la doctrine de l'égalité dans le monde entier. Le brouhaha actuel à propos de l'égalité est lié à la nostalgie des machines. Notre environnement a été transformé en un unique réseau omniprésent qui embrasse et englobe des individus de statuts inégaux. Reconnue comme une extension de nous-même et convenablement menée par une classe de prêtres, la technologie inspire les rituels, accomplis comme des actes d'amour. Ce développement restitue aux machines leur fonction totémique originelle. Les machines sont des dieux, non seulement parce qu'elles sont puissantes, mais surtout parce qu'elles sont les incarnations vivantes de nos ancêtres. Les visions chrétiennes et païennes se rejoignent dans une attitude d'amour inconditionnel des machines. Le livre est-il mort ? Le livre n'est pas mort. Quand le livre se sera finalement débarrassé de son aura d'autorité et de son "absence d'âme", il reviendra en tant qu'interface pratique. Tout comme l'avènement de l'imprimé créa un marché pour la culture médiévale, l'avènement du Net créera une audience pour les écrivains. Le corps du livre, pour paraphraser librement un français, sera libéré de l'âme du livre. A l'âge de la communication électronique, investissez dans les livres. Voilà un conseil retentissant pour les gens dont les oreilles ont remplacé les yeux. Sven Birkerts (qui a écrit The Gutenberg Elegies : The Fate cf Reading in an Electronic Age), auteur comique non-intentionnel, s'est soucié du fait que les réseaux pourraient faire baisser le lectorat populaire de James Joyce. La dernière fois que je suis passé à la librairie Barnes & Nobles de Parma, j'ai remarqué que Finnegans Wake se vendait à autant d'exemplaires que d'habitude. Vous avez toujours été fasciné par la publicité. Pensez-vous que le Net changera la publicité ? Laissez-moi vous raconter l'économie de Parma, où je vis. Il y a un système économique secret, un mélange d'entreprises de logiciels et de franchises de jus de fruit naturels, dont les usines sont les symboles d'un style de vie banlieusard qui n'a plus d'intérêt. En fait, ces franchises ne pressent plus de jus, le travail est pris en charge par des amis et des connaissances des franchisés, qui font des deals avec les distributeurs à l'échelon national. La franchise s'occupe uniquement de la campagne de marketing : développement des slogans, design des bouteilles, affichage et spots de publicité. Vous voyez, la publicité est bien plus chère et difficile que la fabrication du jus. Et il en a toujours été ainsi avec la publicité depuis plusieurs décennies : il devrait maintenant être clair qu'un produit est simplement une incitation pour le consommateur à acheter la publicité. Le Net ne fera qu'amplifier ce mouvement. Il me semble tout à fait concevable qu'une franchise de jus arrête de faire payer ses boissons et les offrent tout simplement à ceux qui payent pour recevoir leur publicité. Il semble donc qu'au lieu que la publicité fasse la promotion du produit, le produit fasse la promotion de la publicité. Mais >interactif n°11 Eté 1996 67



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Univers Interactif numéro 11 jui/aoû 1996 Page 1Univers Interactif numéro 11 jui/aoû 1996 Page 2-3Univers Interactif numéro 11 jui/aoû 1996 Page 4-5Univers Interactif numéro 11 jui/aoû 1996 Page 6-7Univers Interactif numéro 11 jui/aoû 1996 Page 8-9Univers Interactif numéro 11 jui/aoû 1996 Page 10-11Univers Interactif numéro 11 jui/aoû 1996 Page 12-13Univers Interactif numéro 11 jui/aoû 1996 Page 14-15Univers Interactif numéro 11 jui/aoû 1996 Page 16-17Univers Interactif numéro 11 jui/aoû 1996 Page 18-19Univers Interactif numéro 11 jui/aoû 1996 Page 20-21Univers Interactif numéro 11 jui/aoû 1996 Page 22-23Univers Interactif numéro 11 jui/aoû 1996 Page 24-25Univers Interactif numéro 11 jui/aoû 1996 Page 26-27Univers Interactif numéro 11 jui/aoû 1996 Page 28-29Univers Interactif numéro 11 jui/aoû 1996 Page 30-31Univers Interactif numéro 11 jui/aoû 1996 Page 32-33Univers Interactif numéro 11 jui/aoû 1996 Page 34-35Univers Interactif numéro 11 jui/aoû 1996 Page 36-37Univers Interactif numéro 11 jui/aoû 1996 Page 38-39Univers Interactif numéro 11 jui/aoû 1996 Page 40-41Univers Interactif numéro 11 jui/aoû 1996 Page 42-43Univers Interactif numéro 11 jui/aoû 1996 Page 44-45Univers Interactif numéro 11 jui/aoû 1996 Page 46-47Univers Interactif numéro 11 jui/aoû 1996 Page 48-49Univers Interactif numéro 11 jui/aoû 1996 Page 50-51Univers Interactif numéro 11 jui/aoû 1996 Page 52-53Univers Interactif numéro 11 jui/aoû 1996 Page 54-55Univers Interactif numéro 11 jui/aoû 1996 Page 56-57Univers Interactif numéro 11 jui/aoû 1996 Page 58-59Univers Interactif numéro 11 jui/aoû 1996 Page 60-61Univers Interactif numéro 11 jui/aoû 1996 Page 62-63Univers Interactif numéro 11 jui/aoû 1996 Page 64-65Univers Interactif numéro 11 jui/aoû 1996 Page 66-67Univers Interactif numéro 11 jui/aoû 1996 Page 68-69Univers Interactif numéro 11 jui/aoû 1996 Page 70-71Univers Interactif numéro 11 jui/aoû 1996 Page 72-73Univers Interactif numéro 11 jui/aoû 1996 Page 74-75Univers Interactif numéro 11 jui/aoû 1996 Page 76-77Univers Interactif numéro 11 jui/aoû 1996 Page 78-79Univers Interactif numéro 11 jui/aoû 1996 Page 80-81Univers Interactif numéro 11 jui/aoû 1996 Page 82-83Univers Interactif numéro 11 jui/aoû 1996 Page 84-85Univers Interactif numéro 11 jui/aoû 1996 Page 86-87Univers Interactif numéro 11 jui/aoû 1996 Page 88-89Univers Interactif numéro 11 jui/aoû 1996 Page 90-91Univers Interactif numéro 11 jui/aoû 1996 Page 92-93Univers Interactif numéro 11 jui/aoû 1996 Page 94-95Univers Interactif numéro 11 jui/aoû 1996 Page 96-97Univers Interactif numéro 11 jui/aoû 1996 Page 98-99Univers Interactif numéro 11 jui/aoû 1996 Page 100