Univers Interactif n°11 jui/aoû 1996
Univers Interactif n°11 jui/aoû 1996
  • Prix facial : 30 F

  • Parution : n°11 de jui/aoû 1996

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Pressimage

  • Format : (204 x 265) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 77,5 Mo

  • Dans ce numéro : pourquoi nous avons tant de mal à grandir, le Monde des Semi-Adultes.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 54 - 55  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
54 55
image Superstock vite. Pendant que les "pros" travaillent en entreprise sur des projets qui seront vite dépassés, ils n'ont pas le temps de se former aux derniers logiciels. Il y aura donc toujours du travail pour celui qui potasse le dernier logiciel chez lui en amateur. Lors de la sortie de Windows NT, j'ai pu devenir chef de projet chez Digital (alors que j'étais encore étudiant), simplement parce que j'avais lu le manuel avant les autres. >Aujourd'hui, quels-sont les créneaux pour faire fortune ? Il y a beaucoup de gens qui tournent autour d'Internet. Tout le monde veut se lancer dans la création de serveurs web, la concurrence existe avant même que le marché soit réellement né. Par contre, il y a des choses à faire sur des secteurs pointus autour d'Internet comme la sécurité. Il est clair qu'aujourd'hui n'importe quel bidouilleur sait pénétrer dans n'importe quel réseau qui utilise TCP/IP. Les intranets représentent également un filon prometteur. Pour un jeune qui se lance à l'heure actuelle, la combinaison gagnante = Intranet + sécurité des réseaux. Pour ce qui est du CD-ROM, c'est 54 >interactif n°11 Eté 1996 "Je suis le plombier du XXlème siècle", déclare Chris Benson, gourou des dépannages Mac et PC à domicile. "En fait mon père a été le premier en Californie à monter un service de dépannage plomberie 24 heures sur 24, 7 jours sur 7. J'ai compris très jeune que le service était la voie à suivre. La demande est là. En fait, tout le monde s'achète un micro parce que c'est à la mode, mais peu de gens s'embêtent à lire le manuel d'utilisation". Encore faut-il se les farcir, les manuels : "Gamin, je préférais lire le manuel d'installation de la chaîne stéréo plutôt que les romans", confie Chris. Mais selon lui, pas besoin d'être un as des équations différentielles pour développer des compétences hightech très demandées : "La seule compétence requise est de savoir lire. J'étais nul en maths, mais j'ai potassé quelques manuels Mac et PC chez moi, et aujourd'hui me voilà Docteur ès A l'heure actuelle, pour la combinaison gagnante comme les webs : trop médiatisé, trop au vu et au su de tout le monde. En plus, un logiciel comme Macromedia Director est grand public et peut s'apprendre en une semaine. La cryptographie, au contraire, a de grandes chances de rester longtemps un marché ouvert parce que c'est franchement chiant à apprendre. On peut y arriver en étant bidouilleur, mais il faut s'accrocher. C'est pas comme le multimédia, où on peut épater tout le monde tout de suite avec des animations spectaculaires. Au contraire : lorsqu'un réseau est sécurisé, il ne se passe rien. Dans ce créneau-là, c'est pas évident de trouver les clients, il faut ruser afin de gagner leur confiance. Ne pas faire le coup du hacker qui pénètre le réseau de la boîte pour poster un message du genre "engagez-moi, je vais vous sécuriser tout ça". >UN SOURIRE ET UNE POIGNEE DE MAIN... - Chris Benson (28 ans) One man show : une entreprise à lui tout seul, basée dans son studio du Sème arrondissement à Paris. Intranet sécurité, des réseaux. Interrupt Request". >D'accord vous savez lire, mais qu'est-ce qui fait la réussite d'une entreprise individuelle ? Service, toujours service, et encore service ! Tout reposera désormais sur cette notion. Le marché est tellement saturé que ce n'est plus le produit qui compte, mais le service offert et la chaleur des rapports humains. Les jours du "hard
sell", de la vente forcée, sont morts et clients déjà conquis, je les appelle enterrés. Les gens sont plus malins régulièrement juste pour dire "bonjour" et aujourd'hui. prendre des nouvelles. En discutant avec Les entreprises traditionnelles eux, ils se rendent compte tout à coup pensent qu'il faut à tout prix acquérir de qu'ils ont à nouveau besoin de mes nouveaux clients en permanence. Ils services pour autre chose. Il suffit de oublient que démarcher de nouveaux savoir créer le besoin... clients coûte plus cher que de fidéliser les anciens. Un client satisfait vous >ADMINISTRATION, rapporte davantage d'argent à long terme, PIEGE AC..S mais en plus il vous envoie des nouveaux - Frank Delmar (28 ans). Sa boîte, clients, prêts à vous écouter. DSI (Delmar Service Informatique), Il faut absolument se mettre dans la installe les ordinateurs chez des tête cette idée que le client est Roi, et particuliers ou des PME. A seulement que le client à toujours raison. C'est un trois personnes, ils ont réalisé un chiffre concept très américain, mais il y a une d'affaires de 1,9 million fr. cette année. grande opportunité à l'exploiter en France (où ce n'est pas vraiment rentré dans les Quiconque a déjà essayé de monter moeurs). Je dépanne beaucoup de gens sa propre entreprise en France et aux gratuitement au téléphone dans l'espoir Etats-Unis sait que ici cela prend de suffisamment impressionner mes plusieurs mois, et là-bas un après-midi. interlocuteurs pour qu'ils se décident un Alors pourquoi cet américain a-t-il eu jour à devenir mes clients. Quant aux l'impulsion saugrenue de venir monter sa un jeune qui se lance, boîte à Paris ? "En fait, lorsque j'ai emménagé à Paris, je ne savais même pas que la France était en crise" confiet-il. Qu'à cela ne tienne : comme tous les américains, il exporte sa culture là où il se rend. Il refuse de se soumettre aux us et coutumes de l'administration, au supplice de la paperasserie à la française. C'est ainsi qu'il découvre un moyen habile pour monter sa société sans débourser les 50000 fr. que coûte une SARL. Pour assurer son activité commerciale de vendeur d'ordinateurs, Frank achète une licence de revendeur pour 500 fr. auprès de la Chambre de Commerce et de l'Industrie. Ensuite, pour ses activités d'aide à l'installation du matériel à domicile, Frank s'inscrit en tant que "conseil" auprès de l'URSSAF, le régime des professions libérales, pareil qu'astrologue ou avocat (l'inscription à l'URSSAF est gratuite). Finalement, côté maintenance, le technicien de DSI s'octroie une licence de dépanneur auprès de la Chambre des Métiers (environ 500 fr.). Avec trois licences obtenues assez facilement, et un investissement de seulement 1000 fr., il est paré pour créer sa propre entreprise. Pas besoin non plus de chercher un siège social tout de suite, puisque Frank peut domicilier sa société chez lui pendant les deux premières années. >Quel avenir y a-t-il pour le petit entrepreneur intermédiaire ? Penses-tu, comme certains, que les ordinateurs vont éradiquer les intermédiaires (puisque désormais le client pourra accéder directement à l'information) ? Au contraire ! Tous les jours beaucoup d'emplois nouveaux se créent grâce à l'évolution permanente de la technologie. Nous, les petits intermédiaires, demeurons fermement implantés dans l'industrie. Nous préservons notre place naturelle dans la chaîne alimentaire. C'est une pyramide : en haut il y a les créateurs-développeurs, et en bas il y a les intermédiaires comme moi qui déploient les nouvelles technologies vers les utilisateurs. Une PME, qui achète quelques PC, se rend vite compte qu'elle a acquis beaucoup de high-tech dont elle ne sait pas quoi faire. Ils ont besoin de conseils face à l'immensité des possibilités. Nous on connaît déjà les réponses, et même si on ne sait pas, au moins on sait comment trouver rapidement quelqu'un qui sait... >interactif n°11 Eté 1996 55



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Univers Interactif numéro 11 jui/aoû 1996 Page 1Univers Interactif numéro 11 jui/aoû 1996 Page 2-3Univers Interactif numéro 11 jui/aoû 1996 Page 4-5Univers Interactif numéro 11 jui/aoû 1996 Page 6-7Univers Interactif numéro 11 jui/aoû 1996 Page 8-9Univers Interactif numéro 11 jui/aoû 1996 Page 10-11Univers Interactif numéro 11 jui/aoû 1996 Page 12-13Univers Interactif numéro 11 jui/aoû 1996 Page 14-15Univers Interactif numéro 11 jui/aoû 1996 Page 16-17Univers Interactif numéro 11 jui/aoû 1996 Page 18-19Univers Interactif numéro 11 jui/aoû 1996 Page 20-21Univers Interactif numéro 11 jui/aoû 1996 Page 22-23Univers Interactif numéro 11 jui/aoû 1996 Page 24-25Univers Interactif numéro 11 jui/aoû 1996 Page 26-27Univers Interactif numéro 11 jui/aoû 1996 Page 28-29Univers Interactif numéro 11 jui/aoû 1996 Page 30-31Univers Interactif numéro 11 jui/aoû 1996 Page 32-33Univers Interactif numéro 11 jui/aoû 1996 Page 34-35Univers Interactif numéro 11 jui/aoû 1996 Page 36-37Univers Interactif numéro 11 jui/aoû 1996 Page 38-39Univers Interactif numéro 11 jui/aoû 1996 Page 40-41Univers Interactif numéro 11 jui/aoû 1996 Page 42-43Univers Interactif numéro 11 jui/aoû 1996 Page 44-45Univers Interactif numéro 11 jui/aoû 1996 Page 46-47Univers Interactif numéro 11 jui/aoû 1996 Page 48-49Univers Interactif numéro 11 jui/aoû 1996 Page 50-51Univers Interactif numéro 11 jui/aoû 1996 Page 52-53Univers Interactif numéro 11 jui/aoû 1996 Page 54-55Univers Interactif numéro 11 jui/aoû 1996 Page 56-57Univers Interactif numéro 11 jui/aoû 1996 Page 58-59Univers Interactif numéro 11 jui/aoû 1996 Page 60-61Univers Interactif numéro 11 jui/aoû 1996 Page 62-63Univers Interactif numéro 11 jui/aoû 1996 Page 64-65Univers Interactif numéro 11 jui/aoû 1996 Page 66-67Univers Interactif numéro 11 jui/aoû 1996 Page 68-69Univers Interactif numéro 11 jui/aoû 1996 Page 70-71Univers Interactif numéro 11 jui/aoû 1996 Page 72-73Univers Interactif numéro 11 jui/aoû 1996 Page 74-75Univers Interactif numéro 11 jui/aoû 1996 Page 76-77Univers Interactif numéro 11 jui/aoû 1996 Page 78-79Univers Interactif numéro 11 jui/aoû 1996 Page 80-81Univers Interactif numéro 11 jui/aoû 1996 Page 82-83Univers Interactif numéro 11 jui/aoû 1996 Page 84-85Univers Interactif numéro 11 jui/aoû 1996 Page 86-87Univers Interactif numéro 11 jui/aoû 1996 Page 88-89Univers Interactif numéro 11 jui/aoû 1996 Page 90-91Univers Interactif numéro 11 jui/aoû 1996 Page 92-93Univers Interactif numéro 11 jui/aoû 1996 Page 94-95Univers Interactif numéro 11 jui/aoû 1996 Page 96-97Univers Interactif numéro 11 jui/aoû 1996 Page 98-99Univers Interactif numéro 11 jui/aoû 1996 Page 100