Univers Interactif n°1 fév/mar 1995
Univers Interactif n°1 fév/mar 1995
  • Prix facial : 28 F

  • Parution : n°1 de fév/mar 1995

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Pressimage

  • Format : (204 x 266) mm

  • Nombre de pages : 116

  • Taille du fichier PDF : 102 Mo

  • Dans ce numéro : 20 médias (qui ne sont pas TF1), les étranges enfants du Japon techno et l'Académie français de l'interactivité.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 66 - 67  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
66 67
QUOI ? Tu étouffes dans ce monde trop policé ? Coincé, sclérosé, hypra-confomiiste ? Ah, ouais, tu as un problème man. Chausse ton modem, viens sur le Réseau ! 11 est temps d'aller faire un tour sur Internet, dude... Cékoi ? Un monde nouveau ! Où souffle encore un vent de liberté ! Ouais, respire, ici le karma est encore cool. Plein le cortex... Le grand air... le Réseau !... Enjoy life... 66 >interactif n°1 Février 1995 Illustrations : Corentin Seguin de Broin.
L'Info-Archipel tw ‘ t Internet est composé de -l'interconnexion de millions d'ordinateurs répartis dans le monde entier. En fait, Internet ressemble à la Belle Epoque : un gigantesque revival communautaire. Un archipel dont les îles sont les ordinateurs, connectés un peu partout sur la planète. Ces machines sont très variées : ordinateurs géants de grandes institutions (zzz) mais aussi stations de travail et ordinateurs personnels (des futurs copains !). Internet est souvent dépeint comme un "Réseau de réseaux". Ce n'est pas une mauvaise description (il n'y en a pas de mauvaise, man, ne juge pas), car beaucoup de ces ordinateurs sont situés sur des réseaux locaux, par exemple dans des entreprises ou des facultés. C'est pourquoi on l'appelle souvent "Le Réseau" (avec une majuscule). Où se trouve Intemet ?.. Hein ? Où ? Internet est partout et nulle part... Pour qu'une machine soit sur Internet, il suffit qu'elle soit branchée sur une autre machine qui y est déjà reliée. Internet est un maillage diffus qui couvre la quasi-totalité de la planète (qui est belle et qu'on fout en l'air). De même, personne ne possède ni ne contrôle Internet (heureusement). Le régime est de type féodal primitif à tendance anarchiste. Le seigneur local est l'administrateur du système sur lequel tu te branches, et l'autorité lointaine du roi est représentée par l'Internet Society, une des associations qui normalisent les méthodes de communication utilisées sur le Réseau. Le propriétaire terrien est le possesseur de la machine... toi et ton micro dans un esprit peaceful, bien sûr... 4,. at..6 - X L'archipel, ses indigènes, Internet est apparu aux Etats-Unis,•Fn 1969 sous le nom d'ARPAnet. Conçu sous l'égide de l'Armée américaine, c'était d'abord quatre machines (ou sites). Comme tu l'auras remarqué, la Communauté a vite branché tout le voisinage. De grands organismes de recherche, des universités, des centres de calculs se sont connectés à Internet. Par ailleurs, en 1985, toujours aux Etats-Unis, la National Science Foundation a créé son réseau pour aider les universités à interconnecter leurs machines. Ce réseau est devenu un point de connexion universel. Des firmes commerciales (beuh) et des machines hors des Etats-Unis s'y sont connectés en nombre croissant. Pendant longtemps, c'était surtout un outil d'enseignement, de recherches, et de communion d'esprit. Tout usage commercial était prohibé. Ces restrictions ont bien sûr été supprimées. Big Brother et Internet ont désormais un maître com- a s mun : le and Commerce. D'où explosion. el., ourtant, les premiers après les militaires, c'était nous, lesrroutards : universitaires en shetland, bidouilleurs à queue de cheval et T-shirt, et étudiants accroc au café sans sucre. Cools mais bons techniciens. Utilisant sans difficultés des programmes d'aspect rébarbatif, aux commandesésotériques, qui constituaient l'unique moyen de parcourir Internet. Corrigeant même, si besoin était, les éventuelles erreurs dans les dits programmes. Mais la population de l'archipel a bien changé. Toute firme commerciale, même minuscule, se doit maintenant d'avoir une liaison à Internet. "T'as un E-mail ? " se disent des types qui n'ont rien à se dire mais qui aiment échanger des cartes de visite (j'en ai vu !). Bref les costards-cravates ont débarqué dans le paysage académique et décontracté du Réseau. Et surprise ! On ne s'entend pas si mal !... Puis y a les touristes, des centaines de milliers, puis des millions. Welcome les abonnés des services télématiques américains : CompuServe, America On-Line, Delphi, BIX, etc. Les équivalents de nos serveurs Télétel 3615, à ceci près qu'on s'y connecte " non pas par un Minitel, mais avec un micro-ordinateur muni d'un modem. L'un après l'autre, ces serveurs ont ouvert des liaisons Internet, et leurs millions de novices complets ont déferlé sur le Réseau. Intéréssés, quoi, toujours avec leur café sans sucre. Et les vendeurs d'accès à Internet se sont mit à fleurir un peu partout dans le monde (y compris en France). Ça a encore fait des costards-cravates. Mais hey ! C'est la culture universelle, ou on continue à se faire des petits ghettos mentaux ! ? Open, man... Open !!!... Free access. e- erteMot pmts‘je Choc culturel réciproque. Nous, les pionniers d'Internet, scientifiques et bidouilleurs, on n'était plus seuls : confrontés à dés gens normalement constitués, qui, parfois même ignoraient Unix, avaient leur permis et un costume Armani... des mecs qui voulaient se promener... quoi de plus normal ? Pour eux, les "véhicules" (les programmes d'accès) se sont simplifiés, dotés d'interfaces graphiques. Bref, la jungle pour routard aguerri a presque partout cédé la place à un jardin bien entretenu. La population actuelle d'Internet est estimée, selon les sources, à 10, 20, voire 30 millions de connectés, engendrant une circulation de données de 35000 gigaoctets par mois (soit 35000 milliards d'octets !). Le nombre de connectés augmenterait au rythme d'un million par mois. La France est au quatrième rang mondial pour son trafic Internet. Les Plans pour y aller Internet n'est pas sectaire. Les machines de toutes marques peuvent s'y connecter. Y compris la tienne. Plusieurs pourvoyeurs d'accès proposent des points d'accès à Internet, souvent en connectant le micro-ordinateur à une grosse machine (un hôte) via modem. La machine en question dispose d'un accès rapide à Internet, limité par le débit de ton modem. Certains pourvoyeurs d'accès vendent un logiciel de connexion prêt à l'usage. D'autres se contentent d'un émulateur de terminal. Les plus grands noms sont désormais dans la partie. IBM propose OS/2 version 3 (surnommé Warp), dont le BonusPak contient un kit d'accès à Internet très complet, intégré à l'environnement graphique d'OS/2. eWorld, l'équivalent Apple offre pour le Mac un accès adapté à Internet. Le pourvoyeur taxe au temps de connexion, au volume de données transféré, ou aux deux. De plus, la connexion téléphonique vers l'hôte est bien sûr facturée, comme tout appel, par France Télécom. Fais toujours tes comptes, compare. Un abonnement, c'est important, dude. Circule, y a tout à voir., ,,ce mot ? S Pour circuler sur Internet, on emploie des protocoles, des'méthodes de communication. Obligé. Selon le but recherché, on emploie divers protocoles, qui correspondent à divers programmes. Par exemple, pour transférer des fichiers, Pendant on emploie FTP (File longtemps, c'était Transfer Protocol). Pour se surtout un outil connecter à une machine distante, on utilise Telnet, d'enseignement, qui est un émulateur de terminal. Pour éviter d'avoir à de recherches, e de communion taper trop de commandes textes, il existe un programme qui présente les res- d'esprit. Tout usage commercial sources d'un serveur sous était prohibé. forme de menu, Gopher. C>1 >interactif n°1 Février 1995 67



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 1Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 2-3Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 4-5Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 6-7Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 8-9Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 10-11Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 12-13Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 14-15Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 16-17Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 18-19Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 20-21Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 22-23Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 24-25Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 26-27Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 28-29Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 30-31Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 32-33Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 34-35Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 36-37Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 38-39Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 40-41Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 42-43Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 44-45Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 46-47Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 48-49Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 50-51Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 52-53Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 54-55Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 56-57Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 58-59Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 60-61Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 62-63Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 64-65Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 66-67Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 68-69Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 70-71Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 72-73Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 74-75Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 76-77Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 78-79Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 80-81Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 82-83Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 84-85Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 86-87Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 88-89Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 90-91Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 92-93Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 94-95Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 96-97Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 98-99Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 100-101Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 102-103Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 104-105Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 106-107Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 108-109Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 110-111Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 112-113Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 114-115Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 116