Univers Interactif n°1 fév/mar 1995
Univers Interactif n°1 fév/mar 1995
  • Prix facial : 28 F

  • Parution : n°1 de fév/mar 1995

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Pressimage

  • Format : (204 x 266) mm

  • Nombre de pages : 116

  • Taille du fichier PDF : 102 Mo

  • Dans ce numéro : 20 médias (qui ne sont pas TF1), les étranges enfants du Japon techno et l'Académie français de l'interactivité.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 60 - 61  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
60 61
Cette année, le Goncourt se dope au Marcel Proust urroughs 60 >interactif n°1 Février 1995 Il McLuha Queneau James Joyce Georges Perec Tristan Tzara UE Rabelais Douglas Adams Apollinaire
Sans titrel Chicago lj 12 a ENS• gr ; Fichier Edition Affiche Insère Format Polices Outils Ecron Normal 011111EEI CUIT] r—t <11 t IIIIE0101• A T..p.. 17.1. 18.. 1.19.1.11:1 111 1.1 113 1.14 15 Aie Jean Bonnefoy, écrivain et traducteur de Gibson et Sterling, s'interroge sur le divorce imminent entre littérature et papier. On connaît le DAO (Dessin assisté par ordinateur), la CAO (Conception...), la PAO (Publication...), et leur prolifique progéniture (PcDAo...). Voici venir le temps du RAO, le Roman assisté par ordinateur. Mais est-ce si nouveau ? Pas sûr...• J'ai une théorie, qui vaut ce qu'elle vaut : au temps de la plume d'oie, on écrivait concis, en phrases serrées - réglées en quelque sorte par le débit et l'autonomie d'écriture du, médium : la plume trempée dans l'encre à 110111.11118111• intervalle régulier - et c'est grâce (ou à cause ?) de l'avènement de la plume métallique, puis du styloréservoir, que nous avons connu les longues périodes d'un Marcel Proust ou d'un James Joyce. L'arrivée de la machine à écrire portative, puis de la légendaire "IBM à boule", et enfin l'avènement du traitement de texte ont à leur tour influé, sans doute durablement, sur la façon de composer un texte, tout comme le synthétiseur, le studio multipiste, les séquenceurs et échantillonneurs ont bouleversé l'art de la composition musicale. On peut s'en attrister et regretter le temps où l'écrivain, tel un artisan vosgien ou un horloger comtois, polissait les mots et balançait ses phrases. Les faits sont là : aujourd'hui, l'écrivain coupe, colle, clique. Et même si les plus suaves découvrent les délices du glisser-déplacer, la tendance générale de la stylistique contemporaine est nettement orientée techno-transe... De même qu'avec un oeil modérément exercé, on remarque si un article de journal a été composé par un typographe ou bâclé par un paaste de salon, de même le traqueur de souris et le chercheurremplaceur distraits sont parfois trahis par leurs pataquès sémantiquesl. Mais tout cela n'est qu'anecdote, quoique l'on puisse s'interroger sur le devenir de l'écriture littéraire, dès lors que l'apprenti écrivain n'utilise plus ni stylo, ni clavier, mais se contente de cliquer à tout-va et de manipuler des blocs de mots et de paragraphes, comme un jeu de construction... Il est vrai que l'on n'a pas attendu les machines pour ça : de tout temps, les auteurs ont cherché à "expérimenter" sur les textes, sortir du carcan de l'écriture linéaire et des canons du bon goût. Sans remonter au XVIIIe siècle, avec le Tristram Shandy de Laurence Sterne, faut-il citer Apollinaire, Tristan Tzara ou les surréalistes ? Sans parler de Borges, Cortazar ou Burroughs et sa "machine molle". Même si on laisse de côté les délires lettristes ou les tentatives souvent aléatoires des chantres du Nouveau Roman, la période contemporaine est riche d'exemples passionnants d'écrivains qui n'ont pas hésité à faire copuler l'art et la science, le texte et la combinatoire, l'inspiration et l'informatique. Ce sont bien entendu les Exercices de style et les Cent mille milliards de poèmes de Raymond Queneau : ce dernier ouvrage, avec ses vers imprimés sur des petites languettes tournantes, comme dans ces livres d'images pour enfant, est sans doute 1'un des premiers exemples concrets d'hypertexte. Le père de Zazie était un poète et un mathématicien passionné de combinatoire. Au sein de l'OuliPo, OUvroir de Littérature POtentielle, lui et ses complices se sont consacrés d'une manière quasiment exhaustive à l'étude des structures littéraires afin de les manipuler, les permuter, les combiner de toutes les façons possibles. On retrouve dans leur démarche (analyse combinatoire, construction d'organigrammes et d'arbres de décision, opérations booléennes, etc.), l'ensemble des procédés utilisés en informatique pour élaborer un programmez. Mais dans ce groupe, c'est sans doute Georges Perec3 qui aura poussé le plus loin - d'aucuns diront jusqu'à l'obsession - l'art de faire exploser l'écrit pour stimuler l'imagination et l'initiative de son lecteur, auditeur, spectateur ou joueur. Deux exemples dont un roman connu, La vie mode d'emploi, et une pièce de théâtre moins connue, L'Augmentation. Dans La Vie mode d'emploi, "romans" foisonnant de près de mille pages, Perec visite pièce par pièce un immeuble parisien vu en coupe et se livre à une description croisée de la vie de ses occupants. Le roman est interactif, dans la mesure où le lecteur choisi sa lecture : linéaire (chapitre par chapitre), séquentielle (par étage, par appartement, par occupant...) ou, plus finement, en adoptant plusieurs grilles de lecture, après avoit pris connaissance des diverses contraintes adoptées par l'auteur pour composer son texte. Car Perec s'est imposé un Cahier des charges complexe, dont il ne livre que quelques clés (la plus évidente : l'enchaînement des chapitres suit la "polygraphie du cavalier" : la coupe de l'immeuble représente un échiquier de 10x10, le but du jeu étant de parcourir toutes les cases comme un cavalier d'échecs sans repasser deux fois sur la même). Des contraintes de cet ordre, il y en a des dizaines, que Perec a regroupées en tableaux : chapitre >interactif n°1 Février 1995 61



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 1Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 2-3Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 4-5Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 6-7Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 8-9Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 10-11Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 12-13Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 14-15Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 16-17Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 18-19Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 20-21Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 22-23Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 24-25Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 26-27Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 28-29Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 30-31Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 32-33Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 34-35Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 36-37Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 38-39Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 40-41Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 42-43Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 44-45Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 46-47Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 48-49Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 50-51Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 52-53Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 54-55Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 56-57Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 58-59Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 60-61Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 62-63Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 64-65Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 66-67Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 68-69Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 70-71Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 72-73Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 74-75Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 76-77Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 78-79Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 80-81Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 82-83Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 84-85Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 86-87Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 88-89Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 90-91Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 92-93Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 94-95Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 96-97Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 98-99Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 100-101Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 102-103Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 104-105Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 106-107Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 108-109Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 110-111Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 112-113Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 114-115Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 116