Univers Interactif n°1 fév/mar 1995
Univers Interactif n°1 fév/mar 1995
  • Prix facial : 28 F

  • Parution : n°1 de fév/mar 1995

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Pressimage

  • Format : (204 x 266) mm

  • Nombre de pages : 116

  • Taille du fichier PDF : 102 Mo

  • Dans ce numéro : 20 médias (qui ne sont pas TF1), les étranges enfants du Japon techno et l'Académie français de l'interactivité.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
Best of e-mail Regards croisés Mix Accélérations Hurnan Koala Free Info Services VISi0PhOn AUX ALENTOURS DE 1985, le téléphone gagne yeux avec l'apparition du ne. un hone vidéo, complet avec teur et mini-caméra intégrée, ransmettant en plus du son une image toute les 10 secondes. Et._.tout ça sur une ligne de téléphone tandard. Prix : environ 10 000 frs. paire. Puis soudain, en 1988, es principaux fabricants comme anasonic, NEC, Sony ou itsubishi n'y croient plus et stop- L) e• u 90, MATTEL CRÉAIT LE POWER GLOVE, gant dont l'articulation des doigts commande la console, comme un joystick. Bonne idée mais beaucoup moins fiable que le joystick classique, les gamins 14 >interactif n°1 Février 1995 T E C n I pent net la fabricat t vrai que cet appareil vient avec un inconvénient de base : il faut être deux à posséder le même équipement. Et puis était-on près à laisser s'introduire chez soi cet oeil vidéo et laisser tomber le masque que représente le téléphone ? Aujourd'hui, les cybernautes utilisent le visiophone comme moyen de se voir et s'entendre pour pas cher, sans matériel compliqué. On se bat pour les derniers visophones oubliés sur n'accroche pas vraiment au Power Glove et Mattel laisse rapidement tomber sa commercialisation. 1992 : on ne parle que de réalité virtuelle et des programmeurs amateurs s'émerveillent devant le "data glove" de chez VPL. Le virtuel, c'est beau, mais inabordable. C'est alors que l'on redécouvre le l'étagère d'un petit magasin d'électronique. Le modèle le plus prisé est le Panasonic SW1 car il a une entrée/sortie vidéo permettant de faire passer des images préenregistrées. Et il s'en passe des choses sur le visiophone. Les Virtualistes français ont expérimenté avec le Visiophone Rose en plein bon chic d'Imagina ; l'Electronic Café de Santa Monica, Californieffleectait une fois par semaine avec Biosphere II en Arizona, établissant ainsi la seule liaison régulière avec le monde extérieur ; ou des lectures de poésie entre un café à Vancouver et l'autre à San Francisco. Le visiophone, c'est ce qui se fait de mieux en TV interactive pirate maison.< utilisent le visiophone comme moyen de se voir et s'entendre pour pas cher, sans matériel compliqué. Power Glove, laissé pour compte dans un placard à jouets, bradé à 50 francs aux puces : le "data glove" du pauvre est arrivé. Facilement connectable, presque fiable, les utilisations sont nombreuses : piloter un instrument de A LA FIN DES ANNÉES 80, le fabricant de jouet Fischer- Price lance une caméra vidéo destinée aux enfants, la PXL 2000. Technologie fabuleuse : elle enregistre sur une cassette audio standard. L'objet est rouge, en plastique, avec une grosse poignée en dessous pour la tenir, et ne coûte que 500 francs. L'image est noir et blanc granuleuse et le micro donne au son un traitement très boîte de conserve. Question : pourquoi un gamin irait-il utiliser un caméscope aussi néolithique alors qu'il est si facile d'emprunter l'Handycam de papa ? Donc, flop immédiat, et adieu la PXL 2000. Jusqu'au jour où des réalisateurs de clip découvrent son unique grain noir et blanc. Depuis, les caméras se rachètent d'occasion à 10 fois leur prix d'origine, la PXL à ses clubs La PXL 2 her-Prœe aux Etats-Unis et son festival, le "PXL This", qui couronne ses meilleurs courts-métrage, clip, ou film expérimental.< P.F. musique en déplaçant sa main devant un faisceau palpeur, commander un Mac, bouger son doigt dans l'espace et s'en servir de pinceau, etc... Nintendo crée la première souris virtuelle. P.F.
1)01.1 des CO 1.1 PUTS écf cafain_ies, 171 n S TOUS Tecomma o s TOS11111a, *Les couleurs de vos applications sont délicates. Elles peuvent être altérées par des écrans de faible luminosité et peu contrastés. Afin d'obtenir des couleurs éclatantes, Toshiba, un des premiers constructeurs mondiaux d'écrans plats couleur, vous recommande l'utilisation de ses notebooks couleur. Leur accélérateur graphique et leur bus local vidéo stimulent leur vitesse d'affichage. Leur formule enrichie vous offre 45 fois plus de couleurs qu'un écran classique. Résultat : un meilleur contraste et un rendu plus franc des couleurs. Tout cela à un prix éblouissant I Avec plus de 4 millions d'utilisateurs dans le monde, Toshiba est claire- ment la référence en informatique portable. Vous souhaitez en savoir plus ? Contactez-le (1) 47 28 29 29 ou tapez 3615 Toshiba. TO S H I BA Le logo Intel Inside est une marque déposée de Intel Corporation.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 1Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 2-3Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 4-5Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 6-7Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 8-9Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 10-11Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 12-13Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 14-15Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 16-17Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 18-19Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 20-21Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 22-23Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 24-25Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 26-27Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 28-29Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 30-31Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 32-33Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 34-35Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 36-37Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 38-39Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 40-41Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 42-43Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 44-45Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 46-47Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 48-49Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 50-51Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 52-53Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 54-55Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 56-57Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 58-59Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 60-61Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 62-63Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 64-65Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 66-67Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 68-69Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 70-71Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 72-73Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 74-75Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 76-77Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 78-79Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 80-81Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 82-83Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 84-85Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 86-87Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 88-89Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 90-91Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 92-93Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 94-95Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 96-97Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 98-99Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 100-101Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 102-103Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 104-105Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 106-107Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 108-109Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 110-111Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 112-113Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 114-115Univers Interactif numéro 1 fév/mar 1995 Page 116