Tricot Journal n°29 1er aoû 1935
Tricot Journal n°29 1er aoû 1935
  • Prix facial : 1,50 F

  • Parution : n°29 de 1er aoû 1935

  • Périodicité : bimensuel

  • Editeur : R. Vial

  • Format : (220 x 300) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 33,9 Mo

  • Dans ce numéro : fleurs et garnitures au crochet.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
TRICOT-JOURN AL PARAIT LE ET LE 15 DE CHAQUE MOIS ADMINISTRATION  : 14, RUE DUPHOT, PARIS Téléph.  : OPÉRA 55-34 (2 lignes groupées). — Chèques Postaux  : 935-15 PRIX DE L'ABONNEMENT  : 6 mois, France. 17 fr. ; 1 an 32 fr. Étranger, Pays ayant adhéré à l'A. d. S. 42 fr. n'ayant pas adhéré à l'A. d. S. 46 fr. POINTS DE LA COUVERTURE (Voir page précédente).7176,7-Cee./71e 17c7torz e Ccrot I. TIERCE. — 1" rang  : 2m. end., 1m. env., 1 jeté, 2m. ens. env.,' ; 2° rang  : 1m. end., 1m. env., 1m. end., 2m. env Répéter ces deux rangs. II. QUINTE. — Mêmes explications que le précédent. L'envers du travail fait l'end. de l'ouvrage. III. QUATORZE. rang  : 2m. env., glis. 1m., 2m. end. rabattre lam. glis, sur ces 2m. en la tricotant à l'end., 2m. env., 1 jeté, 2m. end., 1 jet:\2m. end. et terminer par 2 in. env. glis., 1m., 2m. end., rabattre la ni. glis. sur ces 2m., la tricoter à l'end., 2m. env. 20 rang  : 2m. end., 3m. env., 2m. end., glis. le jeté, 2m. env., glis. le jeté, 2m. env., et terminer par 2 ni. end., 3m. env., 2m. end. 3. rang  : 2m. env., glis. Im., 2m. end., rabattre lam. glis. en la tricotant, 2m. env., glis. le jeté, 2 ni. end., rabattre le jeté sur ces 2m., glis. le jeté, 2m. end., rabattre le jeté, et finir par 2m. env., glis. 1m., 2m. end., rabattre lam. glis., la tricoter, 2m. env. e rang  : 2m. end., 3m. env., 2m. end., 4m. env., finir par 2 ni. end., 3 in. env., 2m. end. Reprendre au 1" rang. IV. CAPOT. — l'r rang  : 3 ni. env., 1m. end., 3m. env., 1 jeté, 1m., 1 jeté, * terminer par 1m. env. 2. rang  : 1m. end., * 3m. env., ni. end., 1m. env., 3 In. end 3" rang  : 2m. env., 3m. end., 2m. env., 1 jeté, 3m. ens. end. prises par derrière, 1 jeté, terminer par 1m. env. e rang  : 1 ni. end., 3m. env., 2 ni. end.. 3m. env.. 2 in. end., 5° rang 1m. env., 5m. end., 1m. env., 1 jeté, 3m. uns. end. prises par derrière, 1 jeté, finir par 1m. env. 6° rang  : Im. end, 3m. env., 1 ni. end., 5 ni. CCT., 1m. end. *. 7'rang  : comme le 3', il'rang  : comme le 4'. 9'rang  : comme le 1". 10'rang  : comme le 2'. Reprendre au 1" rang. CE QUI SE PORTE I est une des applications les plus intéressantes du tricot dont je ne vous ai pas parlé encore  : celle des guimpes tricotées accompagnant des robes à bretelles, elles-mêmes tricotées, ou bien en lainage. Faites en matières légères l'été  : en fil de lin, en bolduc de coton, en paille de soie, en chanvre, ces guimpes ajourées, favorisant l'aération du corps, sont extrêmement agréables à porter. Pour les jours plus frais, elles se font en laine fine et souple, en angora, et sont non moins douces à porter. C'est une formule qui, en outre, plaît toujours à la femme  : un jeu de guimpes est d'un usage pratique, il permet de donner à une seule jupe à bretelles de multiples aspects. Avec une jupe en laine écossais ou rayé, une guimp unie, rappelant un des tons de l'écossais ou tranchant résolument avec lui est à conseiller. Prenons comme exemple une jupe en lainage écossais dans les tons camaïeux de gris clair et gris foncé il y aura avantage à réveiller l'ensemble par une guimpe de ton vif et opposé qui pourra être bleu outremer, coq de roche ou chartreuse foncé. Si la robe à bretelles est en lainage moucheté multicolore, sable brun, noisette et orange, la guimpe sera de préférence dans l'un des tons foncés du tissu  : orange ou brun. Avec une robe à bretelles en lainage uni, toutes les fantaisies de tricot vous sont permises  : guimpes écossaises, guimpes à pois, guimpes à rayures. Rappelez-vous qu'une robe très claire appelle une blouse sombre et rien n'est plus charmant pour ce mois d'août qu'une robe blanche complétée par une guimpe rouge, marron-roux ou marine. Avec une robe à bretelles en crêpe de soie noir, peu décolletée, une guimpe crochetée en étroit bolduc blanc, ou tricotée en albène, en rayonne, en celtamate, fait aussi habillé que distingué et peut se porter même l'après-midi. Je vous parlerai aussi aujourd'hui d'un des accessoires de la toilette qui connaît une vogue inouïe cette saison  : les fleurs en tricot. Elles sont très jolies, tricotées en albène, parce que cette matière a le velouté et la douceur même des pétales de fleurs naturelles. J'en ai vu combinées à du cuir, à du feutre ou à de la toile cirée, ce qui est d'un amusant effet. Dans ce cas, la fleur est tricotée et les feuilles qui l'entourent sont en feutre, en cuir, ou en toile cirée découpée. Les fleurs en angora sont amusantes par leur aspect duveteux ; les fleurs en « Cellophane » jolies par leurs reflets luisants. FRANCELINF.. POUR LES JEUNES FILLES -i9 -10 3 0 ROBE AVEC GRAND COL (Voir page précédente) Mesures  : Elles sont données, pour une taille 40 (84 cm. de tour de poitrine, 116 cm. de haut). Pour toutes autres tailles, ajouter ou diminuer 8 points sur le devant et 8 points sur le dos par taille. Fournitures  : 750 gr. de bouclette de lin bleu-turquoise, 2 aig. de 3 mm. de diamètre, 2 aig. de 2 mm. 5. POINTS EMPLOYES Simplicité  : 4 aig. jersey (une aig. end., une aig. env.) ; aig.  : 4m. end., 1 jeté, 2m. ens. 6^ aig.  : env. en tricotant les jetés comme desm.. 4 aig. jersey. 6 aig. grain (le riz (1m. end., 1m. env., contrariées à chaque aig.). Côtes une et une  : 1 ni. end., 1m. env. CONDUITE DU TRAVAIL Devant  : Se commence par la jupe. Monter sur les aig. de 3 mm. 60 cm. dem., les travailler au point Simplicité, sur 70 cm. de haut., en dim. unem. de place en place toutes les 10 aig. pour avoir 40 cm. dé larg. dem. ; prendre les aig. de 2 mm. 5 et faire 2 cm. de côtes une et une, reprendre les aig. de 3 mm. et continuer le point Simplicité sur 22 cm. de haut. en aug. d'unem. de chaque côté toutes les 10 aig. Faire les crans d'emmanchures en fermant 3m. à l'aig. end., 3m. à l'aig. env., puis 4 fois 1m. aux aig. end. A 36 cm. des petites côtes, fermer les 14m. du milieu du devant et ensuite unem. à chaque aig., jusqu'à l'épaule. Quand l'emmanchure a 19 cm., fermer les 11 cm. dem. des épaules en 4 fois, aux aig. env. pour l'épaule droite, et aux aig. end. pour l'épaule gauche. Dos  : Monter 60 cm. dem., les travailler au point Simplicité sur 70 cm. de haut. en dim. 1m. de place en place, toutes les 10 aig., pour avoir 38 cm. de larg. dem. ; prendre les aig. de 2 mm. 5 et faire 2 cm. de côtes une et une, reprendre les aig. de 3 mm. et continuer le point Simplicité sur 22 cm. de haut., en aug. d'unem. de chaque côté toutes les 10 aig., pour avoir 40 cm. de larg. dem. Faire les crans d'emmanchure, en fermant 3m., puis 3 fois unem. aux aig. end. Quand l'emmanchure a 18 cm., fermer les 11 cm. de ni. des épaules en 4 fois, aux aig. end. pour l'épaule droite et aux aig. env. pour l'épaule gauche. Fermer en une seule fois lesm. restantes du cou. Manches  : Monter sur les aig. de 2 mm. 5 26 cm. dem. et faire 1 cm. de côtes une et une, ensuite, avec les aig. de 3 mm., faire le point Simplicité. sur 15 cm. de haut., en aug. d'unem. de chaque côté toutes les 6 aig., pour avoir 32 cm. de larg. dem. Faire les dim. en fermant à chaque extrémité une fois 4m., puis toujours 1m., jusqu'à 16m. fermées en une seule fois. Le col et la poche sont faits en tissu,eitriqfP e'peitR.vel e -40 te'.e b..'4 be-teo. eeee4eeebk'eziteeeeeseetrie tori de *0.q9 plepet t ; 1 ret` M.ekeefe eetetef eeeteeMtOle feefe Seftett% « e « ellOit'AYSYM. I soit en piqué, en organdi, en velours, en crêpe satin, ou encore, si on fait la robe,ti tricot de soie en lacet d'argent ou d'or. Les mesures étant données au schéma, s'en rapporter à ces dimensions pour les patrons. On peut aussi les faire au tricot, ‘l'un ton plus foncé, ou plus pâle, ils seront exécutés en grain de riz, toujours en se servant d'un patron, pour bien oh-',cuver les dimensions et la forme. Conduite du col  : Monter 12 cm. dem. au grain de riz. Tricoter 8 cm. dem.,rvenir sur ces 8 cm.. faire 2 rangs complet sur 12 cm., tricoter ensuite sur 8 cm. dem., revenir sur ces 8 cm., faire ensuite 2 rangs complets, etc.. mesdrer l'encolure et faire le col à la grandeur nécessaire., On casse les coins et on les replie lors- qu'on fixe le col et la poche. a -/9 22.ea\lt‘ie/e p 171.5- 4.- -1-2 - Pb/7 de à raie alejellize idée
POUR APPRENDRE ET SE PERFECTIONNER 3. Les fronces sont une suite de points devant très réguliers exécutés en lignes droites. Dans la lingerie et les étoffes légères on prend 3 ou 4 fils de tissu, on en laisse autant au-dessous et au lieu de tendre l'étoffe de la main gauche, on la pousse sur l'aiguille, ce qui produit des ponces. Pour régulariser les fronces prendre une aiguille un peu grosse, la faire passer verticalement entre chaque pli pour les fixer. Si l'on veut des fronces vraiment bien faites, il est préférable de passer un deuxième pli à une petite distance du premier (fig. 1). Pour plier les fronces (poignet, encolure, etc.) monter les fronces. Poser une bande d'étoffe à hauteur du 2° rang de fronces, et la maintenir par un point d'ourlet (fig. 2). LES FRONCES NIDS D'ABEILLES Ces fronces qu'on utilise dans la lingerie, dans les toilettes de Bébé et qui formant des motifs divers tous très appréciés des mamans pour orner toutes les robes de plumetis, les tabliers de fin linon, etc., etc., ne sont pas connus de toutes, voici une façon pratique et simple de les exécuter. Ce travail se fait au coton perlé, en soie ou en toute autre matière un peu grosse pour donner du relief. Il faut plus ou moins de rangs de fronces suivant le motif que l'on désire exécuter. Les fronces de préparation se font au fil ordinaire. Ces premiers rangs de fronces seront enlevés lorsque les points en coton ou en soie seront terminés. Leur rôle est seulement de guider les points de broderie. Faire un premier rang de points arrières pour former la tête. Dans la fig. 3 l'aiguille montre la marche du travail qui se fait sur 2 rangs à la fois, et en prenant toutefois 2 fronces à la fois. Allant de bas en haut, l'aiguille passe sous deux fronces déjà maintenus par le point arrière du rang précédent on redescend à la première ligne et on prend deux fronces, dont l'une est déjà maintenue par le rang précédent, l'autre est encore libre. L'aiguille fixe ces deux fronces dans un point arrière, puis recommence allant de bas en haut, elle passe sous deux fronces déjà fixées. La fig. 4 montre une utilisation de fronce en pointe qui est fort souvent utilisée pour monter des empiècements, des poignets, etc., etc... Lorgne les points de broderie sont terminés, enlever les fils de fronces qui ne sont plus utiles désormais. Fig. 5. — Dans cette figure on voit une autre façon de disposer les points. Ce sont des croisillons en forme de losange. L'aig. montre très clairement la marche à suivre pour obtenir ce dispositif. La fig. 6 montre la façon de faire les points de la figure 4 mais avec la disposition de la fig. 5. — 419 —, ffe



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :