Travail n°74 mai 2012
Travail n°74 mai 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°74 de mai 2012

  • Périodicité : semestriel

  • Editeur : Bureau international du Travail

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 48

  • Taille du fichier PDF : 4,2 Mo

  • Dans ce numéro : un meilleur départ pour les jeunes.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
A. Mirza/OIT 18 L’emploi des jeunes érigé en priorité nationale En 2004, le « Plan d’action indonésien pour l’emploi des jeunes » a été élaboré en vue de relever le défi de l’emploi des jeunes. Aujourd’hui, c’est une priorité du Plan national de développement qui est mis en œuvre par un groupe de jeunes gens désignés par le ministère de la Planification et qui s’engagent à renforcer la coordination et l’action conjointe parmi les divers partenaires. Au niveau national, le programme « Offres d’emploi pour les jeunes » a renforcé les capacités du gouvernement à formuler et mettre en œuvre des politiques et des programmes pour l’emploi des jeunes. Par exemple, des bureaux d’emploi ont été ouverts pour donner aux jeunes demandeurs d’emploi des informations pratiques sur les carrières et les compétences de recherche d’emploi. Des salons de l’emploi ont été organisés afin d’aider les employeurs à rencontrer les jeunes demandeurs d’emploi. Dans les provinces rurales de Java-Est, où les chômeurs sont bien plus nombreux que les emplois disponibles et les entrepreneurs rares, l’OIT et ses partenaires ont décidé que former les jeunes aux compétences d’autoentrepreneurs pourrait être une approche viable. L’idée a été reprise par le gouverneur provincial et chaque district scolaire a reçu pour instruction de l’appliquer. Plus de 2000 enseignants et médiateurs ont été formés aux méthodes d’enseignement des
compétences d’entrepreneur et de lancement d’entreprises dans les écoles professionnelles et les organismes de formation. Les enseignants ne sont pas seulement devenus de meilleurs professeurs d’entrepreneuriat mais aussi de meilleurs enseignants en général grâce à leurs compétences nouvellement acquises. Le programme d’éducation et de formation qualifiante pour l’emploi des jeunes (EAST en anglais) est axé sur l’amélioration de la transition de l’école à la vie active dans six provinces ; il vise des groupes spécifiques de jeunes démunis et leur procure une panoplie de services d’éducation et d’emploi, regroupant des programmes de « deuxième chance » pour les jeunes qui ont quitté l’école et d’orientation de carrière, des formations qualifiantes et d’entrepreneuriat et d’autres services. Mai 2012, n o 74 | En couverture | 19 Ainsi, plus de 4000 enfants sortis de l’école et confrontés au risque du travail des enfants ont été scolarisés ou ont reçu une éducation informelle ; plus de 76 000 étudiants ont bénéficié de sessions régulières d’accompagnement. Environ 13 000 jeunes, qu’ils aillent à l’école ou non, ont été formés à l’entrepreneuriat et aux compétences professionnelles, grâce aux programmes « Démarrez votre entreprise » et « Découvrir l’entreprise ». Plus de 40 pour cent d’entre eux ont créé des microentreprises dans les six mois qui ont suivi la fin de leurs cours. Des initiatives pionnières en faveur de l’emploi des jeunes Plusieurs initiatives en faveur de l’emploi des jeunes ont été développées et pilotées en Indonésie. Par exemple, l’OIT a procédé à la mise au point d’une approche intégrée qui inclut l’identification des compétences demandées, puis à la mise en œuvre de programmes de formation fondés sur les compétences qui comprennent l’évaluation et la certification des compétences, ainsi qu’un soutien aux jeunes dans leur recherche d’emploi et leur placement. Après le succès de l’initiative pilote, cette approche a été adoptée par le ministère de l’Education et appliquée au niveau national. De la même manière, le module de formation sur les droits au travail pour les jeunes a été révisé par les syndicats indonésiens afin de répondre au mieux aux réalités du pays. L’association des jeunes entrepreneurs s’est intéressée au climat commercial afin de soutenir les jeunes qui sont désireux de monter leur propre entreprise. « Les vastes partenariats pour l’emploi des jeunes mis en place en Indonésie ont prouvé combien il peut être efficace d’agir conjointement pour relever le défi de l’emploi des jeunes. Ils prévoient une collaboration entre les écoles et les organismes de formation, les ministres du gouvernement, les partenaires sociaux et les organisations de jeunesse aux plans national et local. De la même manière, la coopération entre les diverses organisations internationales peut améliorer la cohérence politique et la coordination sur l’emploi des jeunes dans un pays », conclut Gianni Rosas, coordinateur du Programme de l’OIT pour l’emploi des jeunes.•



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :