Travail n°58 décembre 2006
Travail n°58 décembre 2006
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°58 de décembre 2006

  • Périodicité : semestriel

  • Editeur : Bureau international du Travail

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 44

  • Taille du fichier PDF : 1,8 Mo

  • Dans ce numéro : s'affranchir ensemble de la pauvreté par le travail.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 36 - 37  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
36 37
36 RUBRIQUES LES NOUVELLES Pour plus de renseignements, utiliser le lien suivant pour visionner le film et comprendre pourquoi des millions d’enfants ont besoin de l’aide de tous, y compris de la vôtre : www.ilo.org/public/english/bureau/inf/wdacl/index.htm Partenariat entre l’OIT et la République de Corée ■ Le 2 août 2006, le gouvernement de la République de Corée et l’OIT ont signé un accord de coopération technique pour la région Asie et Pacifique pour un montant de 800 000 dollars des Etats-Unis. Ces fonds serviront à financer pendant une année les projets de coopération technique mis en œuvre dans la région dans des domaines tels que la création d’emplois, la qualité des emplois, l’employabilité et les qualifications, l’emploi des jeunes, les accidents du travail, la sécurité et la santé au travail, et le règlement des différends. Huit organisations coréennes partenaires soutiendront la mise en œuvre du programme, avec un apport en nature d’une valeur de 288 000 dollars. Grâce à la contribution du gouvernement coréen, qui augmente chaque année depuis 2002, le montant total dépasse les 2 millions de dollars. Le partenariat entre la République de Corée et l’OIT dans le domaine de la coopération technique a été officiellement instauré en 2004. Pour plus de renseignements, s’adresser au Bureau régional de l’OIT pour l’Asie et le Pacifique à Bangkok : Tél. : +662.288.1234 ; fax : +662.288.173 ; courriel : bangkok@ilo.org. Protection sociale et insertion sociale ■ Les 2 et 3 octobre 2006, le ministère du Travail et de la Solidarité sociale du Portugal, la Commission européenne et l’OIT ont organisé conjointement une importante réunion internationale à CHAMPS D’ACTION MÉDIATHÈQUE Lisbonne afin de promouvoir la protection sociale et la lutte contre l’exclusion partout dans le monde. L’objectif de la Conférence mondiale, organisée autour du thème « Protection sociale et insertion sociale : des efforts convergents dans une perspective mondiale », était de renforcer les synergies entre la protection sociale, le développement humain et les politiques de création d’emplois. Cette manifestation a également permis de prendre connaissance de diverses expériences novatrices réalisées dans différentes régions du monde et témoignant des importants progrès accomplis dans ce domaine. Pour plus de renseignements, consulter le site web de la Conférence : http://www.psiconflisboa.com/portal/index.p hp ? option=com_frontpage&Itemid=1&lang =EN Valoriser la diversité ■ Des dirigeants de puissantes multinationales, des ministres du Royaume-Uni, des experts internationaux du travail et des ONG se sont réunis à Londres du 5 au 7 octobre dernier pour une table ronde de haut niveau sur la discrimination sur le lieu de travail organisée par le maire de la ville, Ken Livingston. La manifestation, intitulée « Combattre la discrimination et promouvoir l’égalité pour le travail décent » a réuni plus de 200 représentants de haut niveau de multinationales et des experts de l’OIT. Pendant deux jours, les débats ont porté sur des thèmes tels que la discrimination raciale, le vieillissement démographique, l’inégalité liée au handicap ou au sexisme, ainsi que sur les solutions concrètes susceptibles d’être appliquées dans tous les domaines des relations de travail, notamment le recrutement, la promotion, le maintien dans l’emploi, la rémunération, les mesures visant à concilier vie professionnelle et vie privée et la performance. Les conclusions et les orientations en matière de bonnes pratiques feront l’objet d’une publication conjointe OIT/Pacte mondial intitulée « Valoriser la diversité ». Institué en juillet 2000, le Pacte mondial rassemble les entreprises et les organismes TRAVAIL, N°58, DÉCEMBRE 2006 des Nations Unies, le monde du travail et la société civile autour de principes universels en matière d’environnement et de questions sociales. Pour plus de renseignements, se rendre sur les sites suivants : www.policydialogue2006.org et www.unglobalcompact.org Visite du Président italien Giorgio Napolitano ■ A l’occasion des Journées internationales des Nations Unies pour l’abolition du travail forcé organisées au Centre de formation de l’OIT à Turin, le Président italien, Giorgio Napolitano, a prononcé un discours devant quelque 600 personnes, parmi lesquelles étaient présentes les autorités locales, l’ensemble du personnel du Centre de Turin, ainsi que ses participants. Le Président fut accueilli par François Eyraud, Directeur exécutif de l’Organisation internationale du Travail, et par Sergio Chiamparino, Maire de Turin. Au nom des 150 000 personnes qui, de par le monde, ont participé aux programmes de formation du Centre de Turin, Rixi Romana Moncada Godoy, ministre du Travail du Honduras, a tenu à remercier le Président italien pour le soutien ininterrompu apporté par son pays au Centre depuis sa création il y a près de quarante ans.
C’est avec grand plaisir que j’ai accepté votre invitation à participer aux Journées internationales des Nations Unies, consacrées cette année à l’abolition du travail forcé, de l’exploitation et du travail informel, formes de travail parmi lesquelles le trafic de personnes m’apparaît comme la plus vicieuse, et à laquelle je ne pensais pas que nous aurions encore affaire en ce XXI e siècle. – Extrait du discours du Président Giorgio Napolitano prononcé devant le personnel du Centre de formation de l’OIT à Turin. Grâce à la volonté politique et à un engagement mondial, nous croyons qu’il est possible de reléguer le travail forcé dans l’histoire ancienne. Le BIT a appelé à la constitution d’une alliance mondiale contre le travail forcé. Le Centre international de formation de l’OIT à Turin est fier de faire partie de cette alliance mondiale et a mis sur pied un programme spécifique de formation pour favoriser une prise de conscience du phénomène. – Extrait de l’allocution adressée par François Eyraud, Directeur du Centre de Turin, au Président Giorgio Napolitano. L’PRIX POUR LA RECHERCHE SUR LE TRAVAIL DÉCENT : APPEL À CANDIDATURES Institut international d'études sociales de l'OIT a créé un "Prix de l'OIT pour la recherche sur le travail décent", qui sera décerné chaque année à la personnalité qui aura le plus fait progresser les connaissances dans le domaine du travail décent pour tous, objectif central de l'OIT. Le prix sera attribué pour la première fois lors de la prochaine session de la Conférence internationale du Travail, en juin 2007. Le lauréat sera invité à prendre la parole devant un public composé de représentants de gouvernements, d'employeurs et de travailleurs du monde entier. Le montant du prix est de 10 000 dollars. Le prix pourra être décerné pour récompenser une publication de premier ordre sur les fondements du travail décent, au sens où l'entend l'OIT, ou une vie professionnelle consacrée à l'étude de thèmes revêtant une importance fondamentale, notamment la création d'emplois, les droits au travail, la protection sociale et le dialogue social. Le lauréat sera désigné par un jury composé de cinq éminents experts internationaux du travail et des questions sociales. Les candidatures peuvent être présentées par des particuliers et des institutions, notamment par les gouvernements et les organisations d'employeurs et de travailleurs. Seuls des A. Ramella, P.Siccardi/CIFOIT A. Ramella, P.Siccardi/CIFOIT Le Président italien, Giorgio Napolitano, au Centre de formation de l’OIT à Turin, le 26 octobre 2006, avec à ses côtés Mercedes Bresso, Présidente de la région du Piemont et François Eyraud, Directeur exécutif du BIT et Directeur du Centre de Turin. Le Président italien, Giorgio Napolitano, s’adressant au personnel du Centre de l’OIT à Turin et à ses participants. particuliers peuvent se présenter. Les candidats devront être parrainés au minimum par un représentant des mandants tripartites de l'OIT et par un universitaire éminent dans le domaine du travail et des questions sociales. Ces deux personnalités ne devront pas appartenir à la même région. Le délai de dépôt des candidatures est fixé au 31 décembre 2006. Créé en 1960 par l'Organisation internationale du Travail en tant que centre de recherches de pointe dans le domaine social et les questions relatives au travail, l'Institut international d'études sociales (IIES) met l'enseignement et la recherche au service d'une meilleure compréhension des problématiques liées au travail. http://www.ilo.org/public/french/bureau/inf/download/ecosoc/decentwork.pdf Pour plus de renseignements, s'adresser à l'Institut international d'études sociales, case postale 6, 1211 Genève 22, Suisse. Tél. : +41 22 799 6128. Fax. : +41 22 799 8542. Courriel : prize@ilo.org ; www.ilo.org/public/english/bureau/inst/download/nom.pdf TRAVAIL, N°58, DÉCEMBRE 2006 37



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :