Travail n°58 décembre 2006
Travail n°58 décembre 2006
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°58 de décembre 2006

  • Périodicité : semestriel

  • Editeur : Bureau international du Travail

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 44

  • Taille du fichier PDF : 1,8 Mo

  • Dans ce numéro : s'affranchir ensemble de la pauvreté par le travail.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
PHOTO BIT L’OIT DANS L’HISTOIRE La protection des droits des travailleurs Un organisme incontournable de l’OIT célèbre son 80 e anniversaire 1959 : La Commission d'experts pour l'application des conventions et recommandations En 1926, l’OIT devait trouver un moyen d’évaluer l’état de la ratification des normes du travail par ses 55 Etats membres de l’époque. La toute jeune Organisation a alors mis en place une commission composée d’éminents juristes provenant de différentes régions géographiques, représentant différents systèmes juridiques et tenant de cultures diverses, afin de garantir une évaluation à la fois impartiale et technique du degré d’application des normes internationales du travail. Cette année marque le 80 e anniversaire de cet organisme, entité indépendante chargée du contrôle de l’application des conventions internationales du travail ayant fait l’objet d’une ratification. La Commission d’experts de l’OIT a beau ne pas être très connue en dehors du monde du travail, elle n’en a pas moins joué un rôle central, et les membres qu’elle a accueillis sur plusieurs décennies – parmi lesquels on peut citer : Roberto Ago, Prafullachandra Natvarlal Bhagwati, Boutros Boutros Ghali, Arnold McNair, William Rappard, José Maria Ruda, Georges Scelle, Max Sorensen, Grigory Tunkin et EarlWarren – sont dignes de figurer dans le « who’s who » de la diplomatie et du droit international. Avec l’élargissement de l’OIT à de nouveaux Etats membres, le volume de travail de la commission n’a cessé d’augmenter. Par rapport à sa 2 première année d’existence, où elle avait été saisie de 180 rapports établis par 26 des 55 Etats membres de l’OIT, aujourd’hui la commission, forte de 20 membres, examine près de 1 900 rapports, comportant plus de 2 500 commentaires destinés à plusieurs des 179 pays membres que compte actuellement l’Organisation. Depuis 1964, la commission d’experts suit de près le nombre de cas de progrès à propos desquels elle a noté des changements en droit et en pratique qui ont amélioré l’application d’une convention ratifiée. A ce jour, plus de 2 300 de ces cas ont été relevés. Les rapports de la commission sont aujourd’hui accessibles à des millions d’utilisateurs à partir du site web de l’OIT. Difficile à imaginer à l’époque par les fondateurs, l’idée a pourtant été lancée et a fait depuis son chemin. Les 24 et 25 novembre 2006, le Département des normes internationales du travail du Bureau international du Travail a organisé un colloque de deux jours sur « La protection des droits au travail en tant que droits de l’homme : Présent et avenir des mécanismes de contrôle », centré sur l’efficacité du contrôle dans le système juridique international. Pour de plus amples informations, voir : http://www.ilo.org/public/french/standards/norm/activity/ceacr80/index.htm TRAVAIL, N°58, DÉCEMBRE 2006 Le magazine Travail est publié trois fois par an par le Département de la communication et de l’information publique du BIT, à Genève. Aussi publié en anglais, arabe, chinois, danois, espagnol, finnois, hindi, japonais, norvégien, suédois et tchèque. RÉDACTEUR : May Hofman Öjermark EDITION ESPAGNOLE : Réalisée avec le concours du Bureau de l’OIT à Madrid RESPONSABLE DE LA PRODUCTION : Kiran Mehra-Kerpelman ASSISTANTE DE PRODUCTION : Corine Luchini RECHERCHE PHOTO : Marcel Crozet GRAPHISME : MDP, OIT Turin COUVERTURE : Y. Mourglia, OIT Turin - J. Maillard COMITÉ DE RÉDACTION : Thomas Netter (Président), Charlotte Beauchamp, Lauren Elsaesser, May Hofman Öjermark, Kiran Mehra-Kerpelman, Corinne Perthuis, Hans von Rohland Ce magazine ne constitue pas un document officiel de l’Organisation internationale du Travail. Les opinions exprimées ici ne reflètent pas nécessairement les vues du BIT. Les désignations utilisées n’impliquent de la part du BIT aucune prise de position quant au statut juridique de tel ou tel pays, zone ou territoire, ou de ses autorités, ni quant au tracé de ses frontières. La mention ou la non-mention de telle ou telle entreprise ou de tel ou tel produit ou procédé commercial n’implique de la part du BIT aucune appréciation favorable ou défavorable. Les textes et les photos du BIT peuvent être librement reproduits, à condition d’en mentionner la source. L’envoi d’un justificatif serait apprécié. Toute correspondance doit être adressée au Département de la communication et de l’information publique du BIT, CH-1211, Genève 22 (Suisse). Tél. +4122/799-7912 Fax +4122/799-8577 www.ilo.org/communication Imprimé par : OIT Turin ISSN 1020-0010
S’affranchir ensemble de la pauvreté par le travail Depuis l’Afrique jusqu’en Asie, du Nord au Sud, la misère persiste largement à travers le monde. Près de la moitié des 2,8 milliards de travailleurs que compte la planète sont dans l’incapacité de gagner suffisamment pour se hisser, eux et leur famille, au-dessus du seuil de pauvreté de 2 dollars par jour et par personne. Comment faire pour en venir à bout ? « Les gens ne demandent pas des miracles, mais des emplois décents », dit Juan Somavia, le Directeur général du BIT. Ce numéro du magazine Travail montre comment, dans certains endroits du monde, des stratégies soutenues par l’OIT fonctionnent juste dans ce sens. Page 4 EN COUVERTURE S’affranchir ensemble de la pauvreté par le travail Ils ne demandent pas des miracles, seulement des emplois décents ARTICLES GÉNÉRAUX Coopérons pour lutter contre la pauvreté La réforme des coopératives en Tanzanie Sur le chemin de la reconnaissance « Notre travail compte », proteste le personnel domestique philippin LECTURE La protection des pauvres : guide de la micro-assurance Micro-assurance : Articulation entre finance sociale et protection sociale 16 REPORTAGE PHOTO La Russie à l'œuvre : Défis et évolutions 21 4 8 12 RUBRIQUES Les nouvelles La Réunion régionale asiatique de l'OIT débouche• sur le lancement d'une décennie du travail décent La progression du chômage, du sous-emploi et des• travailleurs pauvres frappe durement la jeunesse – nouveau rapport du BIT L’inavouable et sournoise violence subie par les• enfants au travail Réunion du G8 en Russie : le Directeur général du• BIT demande qu’une réponse mondiale soit apportée à l’« augmentation des sans-emploi » Nouvelles technologies, vieux problèmes : à la• recherche d’un équilibre entre les gains de productivité et l’emploi dans le secteur du commerce de détail Chauffeurs internationaux : des délais d’attente à la• maladie, un lourd fardeau à transporter Champs d’action Médiathèque Le Centre de l’OIT à Turin : Calendrier des cours 2007 L’Organisation internationale du Travail (OIT), créée en 1919, groupe les gouvernements, les employeurs et les travailleurs de ses 179 Etats membres dans une action commune pour l’avancement de la protection sociale et l’amélioration des conditions de vie et de travail partout dans le monde. Le Bureau international du Travail (BIT), à Genève, est le secrétariat permanent de l’Organisation. TRAVAIL, N°58, DÉCEMBRE 2006 3 28 35 38 40 M. Crozet/BIT



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :