Travail n°55 décembre 2005
Travail n°55 décembre 2005
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°55 de décembre 2005

  • Périodicité : semestriel

  • Editeur : Bureau international du Travail

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 48

  • Taille du fichier PDF : 1,8 Mo

  • Dans ce numéro : l'emploi et les objectifs du millénaire, s'affranchir de la pauvreté par le travail.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
AFP L’OIT DANS L’HISTOIRE Entre la Pologne et l’OIT, un lien historique indélébile Il y a vingt-cinq ans, le monde entier entendait parler d’un électricien polonais au chômage, du nom de Lech Walesa, qui avait escaladé le mur d’enceinte du chantier naval Lénine, dans le port balte de Gdansk, pour prendre la tête d’un mouvement de grève qui devait aboutir à la création du premier syndicat indépendant autonome de l’ancien bloc de l’Est. Même si l’anecdote du saut du mur peut paraître aujourd’hui apocryphe, il n’en reste pas moins que les événements survenus à Gdansk en 1980 ont marqué notre mémoire. En effet, la création de la fédération syndicale Solidarnosc (Solidarité), le 31 août 1980, n’a pas seulement mis en lumière le rôle fondamental joué par le mouvement syndical et l’OIT pour la défense de la liberté syndicale, mais elle a également constitué un événement qui a changé le cours de l’histoire. En août dernier, ce moment historique a été commémoré à l’endroit même où tout avait commencé. Des milliers de délégués se sont réunis dans le chantier naval de Gdansk pour rendre hommage à Solidarité et à la Pologne pour leur rôle dans l’évolution de l’histoire européenne. Parmi eux figuraient les anciens présidents de Solidarnosc, les secrétaires généraux de la Confédération internationale des syndicats libres (CISL) et de la Confédération mondiale du travail (CMT), ainsi que des représentants de la Confédération européenne des syndicats et de l’OIT. 2 Il faut dire que la voie ouverte pour la première fois en 1980 permit finalement à la Pologne de devenir une démocratie parlementaire, d’adhérer à l’Union européenne et d’assumer un nouveau rôle sur la scène internationale. Rappelons toutefois que les actions menées alors par Solidarité avaient pour fondement l’adoption, il y a plus de cinquante ans, des conventions de l’OIT sur la liberté syndicale et le droit à la négociation collective. Et aujourd’hui, la grande table ronde autour de laquelle, en 1989, les représentants du gouvernement polonais et de Solidarnosc négocièrent la légalisation du syndicat en vertu des principes de l’OIT et décidèrent d’organiser les premières élections libres depuis la Seconde Guerre mondiale, cette même table est toujours dressée comme pour les accueillir à nouveau. Un des noms figurant sur les chevalets disposés sur cette table est celui de Jacek Kuron, grande figure de l'opposition anti-communiste dans les années quatre-vingt et incarnation de la lutte pour la liberté syndicale. Nous sommes loin du saut par-dessus le mur du chantier naval de Gdansk, mais le principe de la liberté syndicale, à l’origine des grèves de 1980 en Pologne, demeure inchangé. Il est toujours le premier de tous les principes fondamentaux de l’OIT, où que ce soit dans le monde. TRAVAIL, N°55, DECEMBRE 2005 Le magazine Travail est publié trois fois par an par le Département de la communication et de l’information publique du BIT, à Genève. Aussi publié en anglais, arabe, chinois, danois, espagnol, finnois, hindi, japonais, norvégien, suédois et tchèque. RÉDACTEUR : Thomas Netter EDITION ARABE : Khawla Mattar, Bureau de l’OIT à Beyrouth EDITION ESPAGNOLE : Réalisée avec le concours du Bureau de l’OIT à Madrid RESPONSABLE DE LA PRODUCTION : Kiran Mehra-Kerpelman ASSISTANTE DE PRODUCTION : Corine Luchini RECHERCHE PHOTO : Marcel Crozet GRAPHISME : MDP, OIT Turin COUVERTURE : Luca Fiore, MDP, OIT Turin Photos de la couverture : M. Crozet et J. Maillard ASSISTANTE DE RÉDACTION : Katherine Lomasney Ce magazine ne constitue pas un document officiel de l’Organisation internationale du Travail. Les opinions exprimées ne reflètent pas nécessairement les vues du BIT. Les désignations utilisées n’impliquent de la part du BIT aucune prise de position quant au statut juridique de tel ou tel pays, zone ou territoire, ou de ses autorités, ni quant au tracé de ses frontières. La mention ou la non-mention de telle ou telle entreprise ou de tel ou tel produit ou procédé commercial n’implique de la part du BIT aucune appréciation favorable ou défavorable. Les textes et les photos du BIT peuvent être librement reproduits, à condition d’en mentionner la source. L’envoi d’un justificatif serait apprécié. Toute correspondance doit être adressée au Département de la communication et de l’information publique du BIT, CH-1211, Genève 22 (Suisse). Tél. +4122/799-7912 Fax +4122/799-8577 www.ilo.org/communication Imprimé par : OIT Turin ISSN 1020-0010
Les OMD Lors du récent Sommet des Nations Unies, plus de 150 chefs d’Etat ont adopté une déclaration historique dans laquelle ils affirment que le plein emploi et la possibilité pour chacun de trouver un travail décent et productif constituent un objectif fondamental des politiques mises en œuvre au niveau international en vue d’atteindre une mondialisation équitable. Une telle déclaration représente un soutien important, au plus haut niveau politique, en faveur de l’Agenda pour le travail décent de l’OIT en tant qu’élément moteur de la réduction de la pauvreté, consacrée comme l’un des Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD). Ce numéro de Travail présente les différents aspects de la stratégie de l’OIT ainsi que les actions qu’elle met en œuvre en vue de réduire la pauvreté d’ici 2015. Page 4 EN COUVERTURE L’emploi et la Génération du Millénaire : s’affranchir de la pauvreté par le travail ARTICLES GÉNÉRAUX Le renouveau des coopératives en Ethiopie Briser les chaînes de la pauvreté grâce à la microfinance Comment l’OIT contribue à la réalisation des OMD : Histoires d’Afrique de l’Est La violence des ouragans : tandis que des experts débattent sur la sécurité de l'emploi, la nature nous rappelle qu'on ne peut tout prévoir Images du Pakistan : l’OIT aide les rescapés du séisme à obtenir des revenus en travaillant Se nourrir au travail : Révolutionner les menus 4 8 11 14 16 21 26 RUBRIQUES Planète travail• Surmonter le fossé numérique : le rôle croissant des technologies de l’information ? Les nouvelles• Pour accroître les capacités de recherche, la Bibliothèque du BIT lance un site web qui centralise les données sur la population active• Commerce mondial du textile et de l’habillement : le BIT se penche sur la stratégie et la politique post-quota• Les effets bénéfiques de l’élimination du travail des enfants sur les économies latino-américaines• Un nouveau métier à tisser permet de réduire le travail des enfants dans le secteur du tissage de tapis• Protection des gens de mer : le Groupe de travail mixte OMI/OIT élabore de nouvelles directives Champs d’action Médiathèque L’Organisation internationale du Travail (OIT), créée en 1919, groupe les gouvernements, les employeurs et les travailleurs de ses 178 Etats membres dans une action commune pour l’avancement de la protection sociale et l’amélioration des conditions de vie et de travail partout dans le monde. Le Bureau international du Travail (BIT), à Genève, est le secrétariat permanent de l’Organisation. TRAVAIL, N°55, DECEMBRE 2005 29 33 38 41 UN Photo 3



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :