Travail n°54 août 2005
Travail n°54 août 2005
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°54 de août 2005

  • Périodicité : semestriel

  • Editeur : Bureau international du Travail

  • Format : (211 x 298) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 1,1 Mo

  • Dans ce numéro : le travail forcé aujourd'hui.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
GFDG L'OIT DANS L'HISTOIRE Comment l'OIT a fini par se doter d'un drapeau officiel Le magazine Travail est publié trois fois par an par le Département de la communication et de l’information publique du BIT, à Genève. Aussi publié en anglais, arabe, chinois, danois, espagnol, finnois, hindi, japonais, norvégien, suédois et tchèque. BIT/A.Dubois RÉDACTEUR : Thomas Netter EDITION ARABE : Khawla Mattar, Bureau de l’OIT à Beyrouth EDITION ESPAGNOLE : Réalisée avec le concours du Bureau de l’OIT à Madrid RESPONSABLE DE LA PRODUCTION : Kiran Mehra-Kerpelman ASSISTANTE DE PRODUCTION : Corine Luchini RECHERCHE PHOTO : Marcel Crozet GRAPHISME : MDP, OIT Turin COUVERTURE : M. Montesano, MDP, OIT Turin ASSISTANTES DE RÉDACTION : Shahnaz Radjy, Katherine Lomasney En 1971, le Bureau n’a pas pu arborer le drapeau portant l’emblème de l'Organisation lors de la visite du Pape à Genève, non pas parce que ce drapeau n’était pas convenable pour la visite d’un chef d'Etat, mais parce qu’il n’était pas officiel et n’existait donc pas d’un point de vue juridique. Certes, le drapeau de l’OIT était utilisé depuis de nombreuses années, mais il était arboré à des fins purement « décoratives », comme l’a confirmé une lettre du BIT au Flag Research Center, qui se trouve aux Etats-Unis, disant : « L’OIT n’a pas de drapeau… Nous l’utilisons seulement comme ornement dans les salles de réunion, mais il ne peut être utilisé à l’extérieur car aucune mesure n’a été prise en vue de son adoption. » Le drapeau de l’OIT a été conçu et fabriqué en 1969, à l’occasion du 50 e anniversaire de l’Organisation, mais n’a jamais été adopté officiellement. Peu de fonctionnaires du BIT et encore moins de personnes de l’extérieur savaient que ce qu’ils considéraient comme le drapeau officiel de l’Organisation – portant comme emblème le symbole du tripartisme approuvé en 1967 par le Directeur général de l’époque, David Morse, emblème qui se détache sur fond bleu clair – n’avait en réalité rien d’officiel. Ce drapeau ne pouvait donc pas être arboré lors d’événements officiels. Tel ne sera plus le cas à l’avenir, puisque l’OIT a procédé à l’adoption officielle de son drapeau. Pourquoi le drapeau de l’OIT n’a t-il été qu’un ornement pendant si longtemps ? La raison remonte à la fondation de l’Organisation des Nations Unies, en 1945. A cette époque, on a considéré préférable que l’OIT et les autres institutions spécialisées n’adoptent pas leur propre drapeau officiel pour éviter que la prolifération des drapeaux ne fasse oublier que toutes les institutions spécialisées font partie du système des Nations Unies. Mais les temps changent et, au fil des ans, différentes institutions des Nations Unies se sont dotées de drapeaux portant leurs emblèmes respectifs afin de se distinguer les unes des autres. Pour que l’OIT ne fasse pas exception, la Conférence internationale du Travail a adopté, en juin, une résolution qui légalise le drapeau. Désormais, le drapeau de l’OIT occupera la place qui lui revient aux côtés de ceux d'autres institutions et, comme eux, représentera les Nations Unies de l’époque moderne. Ce magazine ne constitue pas un document officiel de l’Organisation internationale du Travail. Les opinions exprimées ne reflètent pas nécessairement les vues du BIT. Les désignations utilisées n’impliquent de la part du BIT aucune prise de position quant au statut juridique de tel ou tel pays, zone ou territoire, ou de ses autorités, ni quant au tracé de ses frontières. La mention ou la non-mention de telle ou telle entreprise ou de tel ou tel produit ou procédé commercial n’implique de la part du BIT aucune appréciation favorable ou défavorable. Les textes et les photos du BIT peuvent être librement reproduits, à condition d’en mentionner la source. L’envoi d’un justificatif serait apprécié. Toute correspondance doit être adressée au Département de la communication et de l’information publique du BIT, CH-1211, Genève 22 (Suisse). Tél. +4122/799-7912 Fax +4122/799-8577 www.ilo.org/communication Imprimé par : OIT Turin ISSN 1020-0010 2 TRAVAIL, N°54, AOÛT 2005
Un nouveau rapport du BIT Le travail forcé appartient-il à une époque révolue ? Une nouvelle étude du BIT, intitulée Une alliance mondiale contre le travail forcé, nous apprend que non seulement il existe encore de nos jours mais qu’il est aussi l’un des problèmes les moins connus de notre temps. Le BIT estime que, sur la planète, 12,3 millions de personnes, dont la moitié sont des enfants, en sont victimes. Cette étude, qui remet en question bien des idées reçues sur le sujet, devrait déclencher une mobilisation mondiale contre le travail forcé. Page 4 OIT Turin/M. Montesano EN COUVERTURE Nouveau rapport du BIT : Une alliance mondiale contre le travail forcé 4 RUBRIQUES Planète Travail 31 ARTICLES GÉNÉRAUX Filles-soldats La difficile réinsertion des combattantes libériennes Les nouveaux pères Le congé de paternité en Norvège Le prix de l’or Le travail des enfants dans les petites industries extractives 8 12 16 Les nouvelles• 93 e Conférence annuelle CIT 2005 : Réflexion sur l’action à mener face aux grands problèmes du monde du travail• 293 e session du Conseil d’administration Election d’un nouveau Président, adoption du rapport du Comité de la liberté syndicale du BIT• La sécurité au travail, un objectif universel pour les participants à la Journée mondiale• Actualités du Programme SOLVE : Comment traiter les problèmes psychosociaux au travail• Discours du Directeur général au Forum CE-OIT à Turin 34 Eduquer pour prévenir Le VIH/sida sur le lieu de travail dans le nord de la Russie 21 Champs d’action 46 La microfinance dans le sud-est de l’Europe : Comment les petites entreprises participent à la création d’emplois 25 Médiathèque 50 L’après-AMF : Le commerce mondial du textile à l’aube d’une nouvelle ère 28 L’Organisation internationale du Travail (OIT), créée en 1919, groupe les gouvernements, les employeurs et les travailleurs de ses 178 Etats membres dans une action commune pour l’avancement de la protection sociale et l’amélioration des conditions de vie et de travail partout dans le monde. Le Bureau international du Travail (BIT), à Genève, est le secrétariat permanent de l’Organisation. TRAVAIL, N°54, AOÛT 2005 3



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :