Travail n°47 juin 2003
Travail n°47 juin 2003
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°47 de juin 2003

  • Périodicité : semestriel

  • Editeur : Bureau international du Travail

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 44

  • Taille du fichier PDF : 1,8 Mo

  • Dans ce numéro : journée mondiale contre le travail ds enfants 2003, halte à la traite des enfants.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
L'OIT DANS L'HISTOIRE BIT In mémoriam : Pekka Aro 1950-2003 De Bhopal à Budapest et Beijing, l’œuvre de Pekka Aro, Directeur du Programme focal du BIT sur les connaissances, les compétences et l’employabilité a été emblématique de l’histoire de l’OIT au cours de la décennie écoulée. C’est quelques années après la chute du Mur de Berlin qu’il a rejoint l’Organisation, où il a occupé diverses fonctions – à un moment où celle-ci s’adaptait aux nouvelles réalités historiques du monde du travail avec la fin de la guerre froide – avant de succomber à la pneumonie atypique, le 6 avril 2003, à Beijing. Avant d’entrer au BIT en 1992, Pekka a fait une carrière de syndicaliste distingué dans sa Finlande natale. En qualité de secrétaire général adjoint de la Fédération internationale des syndicats de travailleurs de la chimie, de l’énergie, des mines et des industries diverses (aujourd’hui l’ICEM), il a conduit une mission internationale d’experts dépêchés par les syndicats à Bhopal pour enquêter sur les causes du désastre. Il a été l’un des auteurs du Rapport syndical sur Bhopal, et ses conclusions ont joué un grand rôle dans l’élaboration, à l’OIT, d’une convention sur la prévention des accidents industriels majeurs de 1993 (n o 174). Pekka a également présidé le groupe des travailleurs au cours de la première discussion sur la convention, mais au moment où elle a été adoptée, il avait déjà rejoint le BIT à Budapest. Au sein de l’ICEF, devenue l’ICEM, Pekka a été à l’avant-garde dans l’utilisation des ordinateurs pour la communication internationale entre les syndicats, à un moment où Internet en était à ses balbutiements. À la fin des années quatre-vingt et au début de la décennie quatre-vingt-dix, Pekka a pratiquement conçu à lui seul la structure qui a permis aux syndicats finlandais d’avoir une connaissance suffisante des arcanes de l’intégration européenne pour œuvrer activement en faveur de l’accession de la Finlande à l’Union européenne. Son action a évité à la Finlande les désagréments qu’ont connus nombre d’autres pays dans leur démarche vers l’Union, et ce, jusqu’à l’adoption de l’euro. L’approche de Pekka a été à la fois européenne et internationale, ce qui l’a bien servi, et avec lui le BIT, au cours des autres étapes de sa vie. Pekka a joué un rôle essentiel dans l’établissement des contacts entre l’Organisation et les syndicats en Europe centrale et orientale au début des années quatre-vingt-dix. À l’époque, les syndicats étaient confrontés aux énormes défis des mutations politiques, économiques et sociales. Pekka a beaucoup fait pour cimenter le partenariat social au cours de ces années cruciales. Après un passage au bureau de Bruxelles en 1997, il a rejoint un an plus tard le Département de l’emploi à Genève et a été nommé directeur du Programme focal sur les connaissances, les compétences et l’employabilité. Ce poste, qu’il a occupé jusqu’à sa mort, lui a fait jouer un rôle central dans ce qui promettait d’être une initiative majeure en matière de politique d’emploi pour la Chine et le monde, dans le cadre du « Forum sur l’emploi » prévu en Chine en avril et ajourné. « Quand vous buvez de l’eau, dit un proverbe chinois, n’oubliez pas la personne qui la tire du puits. » De l’Europe centrale et orientale à la Chine, Pekka Aro a toujours été proche des grands événements de notre temps touchant au travail et a contribué à modeler le rôle que l’OIT a été appelée à y jouer. Pekka Aro n’a jamais perdu de vue ceux qui travaillent pour faire tourner l’économie mondiale et qui reçoivent si peu en retour. L’œuvre accomplie en leur nom a été aussi efficace que Pekka lui-même. C’était un homme bon et un grand organisateur. Il manquera à l’OIT. Ian Graham Le magazine Travail est publié quatre fois par an par le Département de la communication du BIT, à Genève. Aussi publié en allemand, anglais, arabe, chinois, danois, espagnol, finnois, hindi, hongrois, japonais, norvégien, russe, slovaque, suédois et tchèque. RÉDACTEUR : Thomas Netter ÉDITION ALLEMANDE : Hans von Rohland ÉDITION ARABE : Khawla Mattar, Bureau de l’OIT à Beyrouth ÉDITION ESPAGNOLE : Réalisée avec le concours du Bureau de l’OIT à Madrid RESPONSABLE DE LA PRODUCTION : Kiran Mehra-Kerpelman RECHERCHE PHOTO : Marcel Crozet GRAPHISME : MDP, OIT Turin COUVERTURE Matteo Montesano, OIT Turin ASSISTANTE DE RÉDACTION : Sam Nuttall Ce magazine ne constitue pas un document officiel de l’Organisation internationale du Travail. Les opinions exprimées ne reflètent pas nécessairement les vues du BIT. Les désignations utilisées n’impliquent de la part du BIT aucune prise de position quant au statut juridique de tel ou tel pays, zone ou territoire, ou de ses autorités, ni quant au tracé de ses frontières. La mention ou la non-mention de telle ou telle entreprise ou de tel ou tel produit ou procédé commercial n’implique de la part du BIT aucune appréciation favorable ou défavorable. Les textes et les photos du BIT peuvent être librement reproduits, à condition d’en mentionner la source. L’envoi d’un justificatif serait apprécié. Toute correspondance doit être adressée au Département de la communication du BIT, CH-1211, Genève 22 (Suisse). Tél. +4122/799-7912 Fax +4122/799-8577 www.ilo.org/communication Imprimé par : OIT Turin ISSN 1020-0010 2 TRAVAIL, N O 47, JUIN 2003
Journée mondiale contre le travail des enfants 2003 La traite des enfants, dont le nombre de victimes se chiffre à 1,2 million de par le monde, fait partie des pires formes de travail des enfants. Le 12 juin, de Genève - où se tiendra la session annuelle de la Conférence internationale du Travail - jusqu'aux villages les plus isolés de la planète, la Journée mondiale contre le travail des enfants offrira l'occasion d'exprimer la solidarité mondiale pour l'abolition du travail des enfants. Dans le présent numéro, Travail fait le point sur la campagne contre la traite des enfants et l'action menée par la communauté internationale en vue de mettre fin à cette pratique déplorable. Page 4 BIT EN COUVERTURE Journée mondiale contre le travail des enfants 2003 : Halte au travail des enfants ! 4 ARTICLES GÉNÉRAUX Premier rapport global sur la discrimination au travail 9 Les cols blancs aussi voient leurs emplois partir à l'étranger Externalisation tous azimuts du secteur de l’informatique 13 Les emplois de l’industrie du tabac sont-ils en train de partir en fumée ? 16 Le prix de la vérité : Le métier de journaliste devient de plus en plus dangereux 19 Nouveau recul de l’emploi dans le tourisme et les voyages 21 Pour une culture mondiale de la sécurité au travail Les dangers du travail font des millions de morts et des milliards de pertes financières 23 Les nouvelles• Juan Somavia réélu Directeur général• Conférence internationale du Travail 2003• Liberté syndicale : Le Comité de l’OIT sur la liberté syndicale cite le Bélarus, la Chine, la Colombie, le Venezuela et d'autres pays• Persistance du recul de l'emploi dans les services collectifs• Evaluation des réformes sociales des pays candidats à l’UE• Traite des femmes au Japon : Un symposium révèle les faits• Travailleurs migrants d’Afrique centrale : Un nouveau plan d’action du BIT• Le label social belge• Le sport au service du développement : Premier séminaire du Programme Universitas de l'OIT 28 Champs d’action 37 L’OIT dans la presse 40 RUBRIQUES Planète Travail 26 Médiathèque 42 L’Organisation internationale du Travail (OIT), créée en 1919, groupe les gouvernements, les employeurs et les travailleurs de ses 176 Etats membres dans une action commune pour l’avancement de la protection sociale et l’amélioration des conditions de vie et de travail partout dans le monde. Le Bureau international du Travail (BIT), à Genève, est le secrétariat permanent de l’Organisation. TRAVAIL, N O 47, JUIN 2003 3



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :