Travail n°46 mars 2003
Travail n°46 mars 2003
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°46 de mars 2003

  • Périodicité : semestriel

  • Editeur : Bureau international du Travail

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 44

  • Taille du fichier PDF : 2,0 Mo

  • Dans ce numéro : le tripartisme au XXIe siècle, construire sur des fondations solides.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
L’OIT DANS L’HISTOIRE Les trois clés de l’OIT : ouvrir la porte au tripartisme BIT GENÈVE – Dire que le tripartisme est inscrit dans les fondations mêmes de l’OIT n’est pas qu’une métaphore. En 1923, lorsque débutèrent les travaux de construction du bâtiment de l’Organisation, aujourd’hui le Centre William-Rappard, où est installée l’Organisation mondiale du commerce, non pas une mais trois premières pierres furent scellées, et celle qui se trouvait au centre portait la devise de l’OIT « Si vis pacem, cole justitiam » (« Si tu veux la paix, cultive la justice ! »). Mais le symbolisme ne s’arrête pas là. La fondation de l’OIT, en 1919, avait ouvert la voie à une collaboration tripartite entre gouvernements, travailleurs et employeurs, pour l’amélioration des législations et des normes du travail à travers le monde. Dans cet esprit, M. Epitaux, l’architecte du bâtiment, commanda spécialement au graveur genevois, Gustave Durouvenoz-Duvernay, trois clés et une triple serrure pour le portail du nouveau Bureau. Les trois clés étaient surmontées des lettres ILO et BIT (les deux langues officielles), façonnées en filigrane au recto et au verso. Lors de l’inauguration, le 6 juin 1926, Arthur Fontaine, Président du Conseil d’administration du BIT, remit une clé à M. Carlier, représentant des employeurs, et une autre à M. Jouhaux, représentant des travailleurs. Chacune des trois clés fut alors tournée dans la serrure sous le regard attentif du Directeur de l’époque, Albert Thomas, et M. Fontaine déclara : « Par une même porte, chaque groupe entre au Bureau international du Travail pour collaborer à une même œuvre ; chaque groupe a la garde du bâtiment, de nos statuts et de l’œuvre commune 1. » Les trois clés sont restées depuis un puissant symbole de l’Organisation. Les clés originales étaient fabriquées en bronze (apparemment les crédits consacrés à la construction n’étaient pas suffisants pour payer de l’or). Cependant, une série de clés en or existe bel et bien, des copies en or 18 carats qui ont été offertes au Directeur général David Morse en 1970 lorsqu’il prit sa retraite, « en reconnaissance de son dévouement à l’Organisation 2 ». La serrure originale, plus symbolique que fonctionnelle puisqu’elle n’avait pas de mécanisme, fut laissée au Centre William-Rappard après le déménagement du BIT à environ un kilomètre de là. Mais en 1993, lors d’une manifestation de protestation contre ce qui était alors le GATT, un agriculteur suisse la descella en essayant d’escalader le portail. Un fonctionnaire consciencieux du GATT la trouva et la remit à l’archiviste du BIT ; il reçut deux bonnes bouteilles en récompense. 1 Conférence internationale du Travail, VIII e session, Genève, 1926, vol. I, annexe VI, p.424. 2 Procès-verbaux de la 180 e session du Conseil d’administration, Genève, 29 mai 1970, p.19. 2 TRAVAIL, Nº 46, MARS 2003 Le magazine Travail est publié quatre fois par an par le Département de la communication du BIT, à Genève. Aussi publié en allemand, anglais, arabe, chinois, danois, espagnol, finnois, hindi, hongrois, japonais, norvégien, russe, slovaque, suédois et tchèque. RÉDACTEUR : Thomas Netter EDITION ALLEMANDE : Hans von Rohland EDITION ARABE : Khawla Mattar, Bureau de l’OIT à Beyrouth EDITION ESPAGNOLE : Réalisée avec le concours du Bureau de l’OIT à Madrid RESPONSABLE DE LA PRODUCTION : Kiran Mehra-Kerpelman RECHERCHE PHOTO : Marcel Crozet GRAPHISME : Paprika, Annecy, France ASSISTANTE DE RÉDACTION Lucy Ahad Ce magazine ne constitue pas un document officiel de l’Organisation internationale du Travail. Les opinions exprimées ne reflètent pas nécessairement les vues du BIT. Les désignations utilisées n’impliquent de la part du BIT aucune prise de position quant au statut juridique de tel ou tel pays, zone ou territoire, ou de ses autorités, ni quant au tracé de ses frontières. La mention ou la non-mention de telle ou telle entreprise ou de tel ou tel produit ou procédé commercial n’implique de la part du BIT aucune appréciation favorable ou défavorable. Les textes et les photos du BIT peuvent être librement reproduits, à condition d’en mentionner la source. L’envoi d’un justificatif serait apprécié. Toute correspondance doit être adressée au Département de la communication du BIT, CH-1211, Genève 22 (Suisse). Tél. +4122/799-7912 Fax +4122/799-8577 www.ilo.org/communication Imprimé par : SRO-Kundig SA, Genève ISSN 1020-0010
Le tripartisme et l’OIT L’OIT est le seul endroit où les gouvernements, les travailleurs et les employeurs du monde entier se réunissent sur un pied d’égalité. Cette manière de procéder, qui s’appelle le tripartisme, joue un rôle de première importance dans la formulation de la politique sociale, la promotion de la justice sociale ainsi que la définition des normes du travail et le contrôle de leur application à l’échelle mondiale. Le tripartisme est au cœur de l’action de l’OIT. Il facilite le dialogue et la recherche du consensus, il détermine les objectifs de l’Organisation et il rassemble les acteurs capables de déceler les problèmes qui se posent dans le monde du travail et, surtout, de leur apporter des solutions réalistes. Ainsi, pour reprendre l’expression du Directeur général, Juan Somavia, « le tripartisme est la clé de voûte de l’OIT ». EN COUVERTURE Le tripartisme au XXI e siècle : construire sur des fondations solides 4 ARTICLES GÉNÉRAUX L’emploi dans le monde : des perspectives très incertaines Le tourisme dans la tourmente:le ralentissement économique, la guerre et l’inquiétude entraînent partout des suppressions d’emplois De meilleures conditions de travail pour les agents des services d’urgence Syndiquer les travailleurs indépendants RUBRIQUES Planète Travail Nouvelles• Elles brisent toutes les barrières pour livrer l’information• Sommet du microcrédit : tendre la main aux plus défavorisés 8 12 16 19 22 25 BIT Dans ce numéro de Travail, le journaliste Ian Graham fait le point sur l’évolution récente du tripartisme et montre l’importance de celui-ci pour l’OIT et ses mandants. Page 4• Les peuples indigènes des montagnes vivent en marge de la prospérité L’Organisation internationale du Travail (OIT), créée en 1919, groupe les gouvernements, les employeurs et les travailleurs de ses 175 Etats membres dans une action commune pour l’avancement de la protection sociale et l’amélioration des conditions de vie et de travail partout dans le monde. Le Bureau international du Travail (BIT), à Genève, est le secrétariat permanent de l’Organisation. TRAVAIL, Nº 46, MARS 2003 Le BIT propose un plan pour l’avenir de l’économie et de la société saoudiennes Quinzième réunion des Amériques dans un contexte de chômage en forte augmentation• Elargissement de l’UE : une occasion de combattre la discrimination envers les « roms » ? • La formation permanente dans les industries mécaniques et électrotechniques• Entretien avec Jean-Robert Cadet, fondateur et membre de la Fondation Restavec• Une association au service de l’OIT Champs d’action L’OIT dans la presse Médiathèque 37 40 42 3



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :