Travail n°30 jui/aoû 1999
Travail n°30 jui/aoû 1999
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°30 de jui/aoû 1999

  • Périodicité : semestriel

  • Editeur : Bureau international du Travail

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 2,6 Mo

  • Dans ce numéro : la convention sur les pires formes de travail des enfants.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
L’OIT dans l’Histoire La Commission de la législation internationale du travail lors de la Conférence de Paix de Paris, en 1919 Regards sur 1919 : Le tandem anglo-français Durant le printemps et l’été 1919, les bâtisseurs de l’OIT ne chômèrent pas. La Commission de la législation internationale du travail avait terminé ses travaux le 24 mars. Dès le 14 avril, sans attendre l’approbation formelle du texte fondateur de l’Organisation (qui devait avoir lieu le 29 juin avec la signature du Traité de Paix de Versailles), le Comité d’organisation de la première Conférence internationale du Travail se mit à l’œuvre. Sept pays avaient été invités à désigner un représentant : Angleterre, Belgique, États- Unis, France, Italie, Japon et Suisse. D’emblée, tandis que le représentant américain, Samuel Gompers, était tenu de s’effacer en raison de l’opposition grandissante dans son pays à la politique du Président Wilson, les Anglais et les Français prirent la direction des opérations. Arthur Fontaine fut élu à la présidence ; le secrétariat fut confié à une équipe britannique dirigée par Harold Butler ; une autre personnalité, bien que non membre du Comité, joua un rôle de premier plan : Léon Jouhaux, secrétaire général de la CGT française. Les réunions – relativement peu nombreuses, sept en tout jusqu’au mois d’août – eurent lieu à Londres. Le travail majeur consistait à rédiger, après consultation des gouvernements, les rapports techniques sur chacune des cinq questions inscrites à l’ordre du jour de la Conférence : principe de la journée de huit heures ; moyens de prévenir le chômage ; emploi des femmes ; emploi des enfants ; extension des conventions de 1906. « Les rapports présentés par le Comité, indique Edward Phelan 1 témoignent de l’habileté et de la rapidité avec laquelle il accomplit sa tâche. » Le même auteur en attribue le mérite au personnel de l’administration britannique mis à la disposition du Comité et aux efforts financiers consentis par le gouvernement lui-même. Il remarque que « c’est après de grandes difficultés que le ministère du Travail français accepta de détacher deux de ses fonctionnaires, si bien que lorsque ceux-ci arrivèrent, les rapports étaient déjà faits ! » Ainsi apparaît, en filigrane de ces épisodes, le début d’une collaboration orageuse, quoique loyale, entre les partenaires anglais et français qui devaient constituer l’épine dorsale du futur Bureau international du Travail. 1 E. J. Phelan : Albert Thomas et la création du BIT. Editions Bernard Grasset, Paris. Michel Fromont ILO T ravail T ravail Le magazine Travail est publié cinq fois par an par le Bureau de l’information publique du BIT, à Genève. Aussi publié en allemand, anglais, arabe, chinois, danois, espagnol, finnois, hongrois, japonais, norvégien, russe, slovaque, suédois et tchèque. n Rédacteur : Thomas Netter n Édition allemande : Hans von Rohland n Édition arabe : Khawla Mattar, Bureau de l’OIT à Beyrouth. n Édition espagnole : Réalisée avec le concours du Bureau de l’OIT à Madrid. n Responsable de la production : Kiran Mehra-Kerpelman Photos couverture : Jacques Maillard ; en bas à droite : K. Mehra-Kerpelman Ce magazine ne constitue pas un document officiel de l’Organisation internationale du Travail. Les opinions exprimées ne reflètent pas nécessairement les vues du BIT. Les désignations utilisées n’impliquent de la part du BIT aucune prise de position quant au statut juridique de tel ou tel pays, zone ou territoire, ou de ses autorités, ni quant au tracé de ses frontières. La mention ou la nonmention de telle ou telle entreprise ou de tel ou tel produit ou procédé commercial n’implique de la part du BIT aucune appréciation favorable ou défavorable. Les textes et les photos peuvent être librement reproduits, à condition d’en mentionner la source. L’envoi d’un justificatif serait apprécié. Toute correspondance doit être adressée au Bureau de l’information publique du BIT, CH-1211, Genève 22 (Suisse). Tél. +4122/7997912 Fax +4122/7998577 http://www.ilo.org Imprimé par ATAR S.A. Genève ISSN 1020-0002 Couverture : Agence Paprika
SOMMAIRE Conférence internationale du Travail : Adoption d’une convention sur les pires formes de travail des enfants, condamnation du travail forcé au Myanmar, etc. 4 Le Comité de la liberté syndicale constate des progrès en Indonésie et au Nigéria. 11 Les Palestiniennes de la « Montagne du feu » œuvrent pour la paix... 12 Les nouvelles en bref.. 18 l Abus de substances toxiques au travail : offensive des secteurs public et privé contre l’abus d’alcool et de drogues au travail l Travail des enfants en Albanie : Un nouveau programme de l’IPEC l L’emploi en Amérique latine : Nouvelles du terrain l Le BIT et l’UIP unissent leurs forces l Télétravail : Négociations professionnelles et nouvelles conditions de travail On recherche des auteurs Petites exploitations minières : Danger dans l’Eldorado.. 14 ENCART : Texte intégral de la convention et de la recommandation sur les pires formes de travail des enfants 19 Rubriques L’OIT DANS L’HISTOIRE. 2 PLANÈTE TRAVAIL 16 CHAMPS D’ACTION.. 28 L’OIT DANS LA PRESSE... 30 MÉDIATHÈQUE. 33 COUVERTURE : LE CENTRE INTERNATIONAL DE FORMATION, TURIN... 36 Pour élargir sa couverture des questions sociales et des activités de l’OIT dans le monde, Travail recherche des correspondants en Amérique latine, en Afrique, en Asie et en Océanie. Les journalistes qualifiés, écrivains et autres ayant une bonne connaissance du monde du travail, qui souhaiteraient écrire pour le magazine peuvent s’adresser au Bureau de l’information publique du BIT par courrier postal, fax ou courrier électronique. Les articles sont rédigés sur commande et en consultation avec le rédacteur du magazine. Photos et articles sont rémunérés au tarif en vigueur sur le marché « free-lance ». Adresser une lettre de présentation accompagnée d’un curriculum vitae et d’éventuelles références au Rédacteur, magazine Travail, Bureau international du Travail, Bureau 1-123, 4, route des Morillons, 1211 Genève 22, Suisse. Fax 4122 799 8577, e-mail : presse@ilo.org L’Organisation internationale du Travail (OIT), créée en 1919, groupe les gouvernements, les employeurs et les travailleurs de ses 174 États membres dans une action commune pour l’avancement de la protection sociale et l’amélioration des conditions de vie et de travail partout dans le monde. Le Bureau international du Travail (BIT), à Genève, est le secrétariat permanent de l’Organisation.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :