Travail n°26 sep/oct/nov 1998
Travail n°26 sep/oct/nov 1998
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°26 de sep/oct/nov 1998

  • Périodicité : semestriel

  • Editeur : Bureau international du Travail

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 3 Mo

  • Dans ce numéro : la violence au travail, elle existe partout dans le monde.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 34 - 35  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
34 35
34 Lire ■ The sex sector : The economic and social bases of prostitution in Southeast Asia, sous la direction deL. Lean Lim, 1998. ISBN 92-2-109522- 3. Prix : 35 francs suisses. Partant de l’hypothèse que la prostitution s’explique dans une très large mesure par le contexte économique et social, les auteurs qui ont participé à cet ouvrage étudient l’industrie du sexe, ses structures institutionnelles et ses connexions avec les économies nationales et internationale. Des études de cas réalisées en Indonésie, aux Philippines et en Thaïlande servent à illustrer la situation de nombreux pays dans lesquels l’industrie du sexe prospère. Ils montrent comment les intérêts économiques et l’inégalité des relations sociales entre hommes et femmes et entre parents et enfants, en se mêlant aux considérations relatives aux droits de l’homme, aux droits des travailleurs, à la moralité, à la criminalité et aux risques sanitaires, influent en définitive sur la conception que les gouvernements ont de la justice et sur les programmes sociaux qui portent sur l’industrie du sexe. Un chapitre spécial présente les problèmes particuliers que pose la prostitution des enfants et explique pourquoi elle doit être considérée comme un problème beaucoup plus grave que la prostitution des adultes. ■ Management Development : A guide for the profession. Sous la direction de J. Prokopenko, 1998, ISBN 92- 2-109196-1. Prix : 45 francs suisses. Ce guide, qui s’adresse aux gestionnaires, aux consultants Médiathèque et aux professionnels de la formation à la gestion, traite de l’actualisation de cette formation et des techniques d’utilisation des compétences ainsi que des nouvelles méthodes de gestion. Fondé sur une solide réflexion théorique mais aussi sur des exemples de bonne pratique fournis par des entreprises, des organismes publics, des établissements de formation et de perfectionnement, des écoles de gestion et des consultants en management de différents pays, il fait le point sur l’état actuel des connaissances dans le monde. ■ Conditions d’emploi et de travail dans les réformes du secteur de la santé, Programme des activités sectorielles, BIT, Genève, 1998. ISBN 92-2-211070-6. Prix : 17,50 francs suisses. Dans ce rapport, le BIT étudie les conséquences des réformes du secteur de la santé pour le personnel de ce secteur et les répercussions des changements en cours en matière d’emploi, de rémunération, de relations professionnelles et de conditions de travail et d’emploi sur le fonctionnement des systèmes de santé, compte tenu des liens existant entre la politique de santé, la santé et l’économie. En sept chapitres, il décrit les changements entraînés par les réformes du secteur de la santé et fait ressortir l’importance des activités de l’OIT pour la gestion de ces changements en partenariat avec les travailleurs. En outre, il cite les normes internationales du travail qui intéressent directement le personnel du secteur de la santé. ■ Questions relatives au travail et questions sociales dans les zones franches d’exportation, Bureau international du Travail, Genève, 1998. ISBN 92-2-211357-8. Prix : 15 francs suisses. Environ 27 millions de travailleurs sont actuellement employés dans quelque 850 zones franches d’exportation (ZFE) à travers le monde, et un nombre croissant de pays envisagent de créer de nouvelles zones. L’investissement étranger joue ici un rôle essentiel, et les Etats se font de plus en plus concurrence pour offrir des incitations et des avantages généreux afin d’attirer les investisseurs et les entrepreneurs. Les pays dotés de ZFE contribuent au développement économique et à la création d’emplois. Cependant, ils se heurtent à des problèmes dans le domaine social et dans celui du travail, particulièrement dans les cas où les investisseurs sont autorisés à s’écarter des normes fondamentales du travail. Etant donné l’insuffisance généralisée des institutions chargées des relations professionnelles dans les ZFE, ces problèmes peuvent devenir très graves. L’OIT s’en préoccupe depuis le début des années quatrevingt. La matière première de ce rapport a été rassemblée au cours de missions effectuées au Bangladesh, en Chine, au Costa Rica, en République dominicaine, aux Etats-Unis, au Honduras, en Irlande, à Madagascar, en Malaisie, au Maroc, à Maurice, au Mexique, aux Philippines, à Singapour, à Sri Lanka et en Tunisie. Des informations ont également été réunies sur l’Afrique australe et les Caraïbes. Les entreprises étudiées appartiennent essentiellement à deux secteurs – celui du textile, du vêtement et de la chaussure et celui des industries électriques et électroniques – et comprennent aussi bien de petites entreprises familiales que de gigantesques multinationales. ■ Rapport sur l’emploi dans le monde 1998-99. Employabilité et mondialisation, le rôle crucial de la formation. ISBN92-2-210827-3. Prix : 45 francs suisses. L’accélération de la mondialisation et du changement technologique est à la fois source de difficultés et créatrice de débouchés à une époque où la situation de l’emploi demeure sombre dans le monde entier, les taux de chômage déclaré et de sous-emploi demeurant élevés dans presque tous les pays. Pour que les nations puissent tirer avantage de ces débouchés et réduire au minimum les coûts sociaux du passage à une économie plus ouverte, le niveau et la qualité des qualifications dont elles disposent revêtent une importance capitale. Les auteurs du Rapport sur l’emploi dans le monde 1998- 99 examinent la manière dont des pays qui se trouvent dans des situations différentes et à des stades de développement inégaux peuvent élaborer les meilleures stratégies de forma- TRAVAIL – N o 26 – 1998
■ Droits du travail, droits de l’homme : un numéro spécial de la Revue internationale du Travail, 1998, vol. 137 (1998), n o 2 [édition espagnole : vol. 117] L’année 1998 est l’année d’un double anniversaire : voici cinquante ans, l’OIT adoptait la convention n o 87 sur la liberté syndicale et la protection du droit syndical et l’Organisation des Nations Unies la Déclaration universelle des droits de l’homme. Même si les violations des droits de l’homme et de la liberté syndicale persistent, cet anniversaire vaut d’être célébré. Il est en effet incontestable que grâce à ces deux instruments fondateurs, des progrès importants ont été réalisés depuis 1948 dans la protection des droits de l’homme. Il ne s’agit pas d’instruments datés, de simple intérêt historique : la convention n o 87 en particulier reste un moyen essentiel de garantir aux travailleurs et aux employeurs le droit de constituer les organisations de leur choix sans autorisation préalable. Les publications du Bureau international du Travail peuvent être obtenues dans les principales librairies ou auprès des bureaux locaux du BIT. On peut aussi se les procurer directement, de même qu’un catalogue ou une liste des nouvelles publications, à l’adresse suivante : Publications du BIT, Bureau international du Travail, CH-1211 Genève 22, Suisse. Tél. (+4122) 799-7301 ; fax (+4122) 799-6938. TRAVAIL – N o 26 – 1998 tion et montrent comment des systèmes de formation souples et rapidement adaptables aux circonstances peuvent aider faire face à de tels bouleversements. Ils analysent les systèmes de formation existant dans le monde et passent en revue les stratégies de formation susceptibles d’accroître la compétitivité des pays, d’améliorer le rendement des entreprises et de favoriser la croissance de l’emploi. Les auteurs procèdent à un examen critique des mesures et des programmes censés améliorer l’emploi des femmes et l’employabilité des travailleurs du secteur informel et des catégories vulnérables (les jeunes, les chômeurs de longue durée, les travailleurs licenciés alors qu’ils ont atteint un certain La Revue internationale du Travail a choisi de marquer cet anniversaire en publiant un numéro spécial (vol. 137, n o 2) sur le thème « Droits du travail, droits de l’homme ». Des auteurs renommés ont été invités à dresser un vaste tableau qui permette de comprendre le rôle de la convention n o 87, de rappeler l’évolution historique qui a conduit à son adoption, de montrer comment son mécanisme de contrôle a, en un demi-siècle, précisé le sens de ses dispositions et de mesurer son influence dans le monde entier. Enfin, ce numéro se tourne vers l’avenir avec un article sur l’adoption, cette année, de la Déclaration de l’OIT relative aux principes et droits fondamentaux au travail. Nicolas Valticos, Harold Dunning, Lee Swepston, Geraldo von Potobsky et Hilary Kellerson ont apporté leur expérience et leur connaissance approfondie des normes de l’OIT à ce numéro de référence sur l’intérêt de la convention n o 87. Le lecteur trouvera en annexe les textes originaux de la convention n o 87, de la Déclaration universelle des droits âge et les handicapés). Ils proposent des réformes de nature à accroître l’efficacité de la formation. Compte tenu de la rapidité avec laquelle la demande de qualifications évolue, les auteurs concluent qu’un très haut rang de priorité doit être accordé à Droits du travail, droits de l’homme Numéro spécial de la Revue internationale du Travail de l’homme et de la Déclaration de l’OIT relative aux principes et droits fondamentaux au travail, un extrait du rapport de la commission d’experts du BIT, consacré à ce double anniversaire, ainsi qu’une abondante bibliographie commentée (rassemblée par la rédaction de la Revue) sur la protection internationale de la liberté syndicale. Au sommaire de ce numéro : ❐ Avant-propos (rédaction). ❐ Normes internationales du travail et droits de l’homme. Où en est-on à l’approche de l’an 2000 ?, par Nicolas Valticos, Juge à la Cour européenne des droits de l’homme et ancien Directeur général adjoint du BIT. ❐ Les origines de la convention n o 87 sur la liberté syndicale et la protection du droit syndical, par Harold Dunning, ancien chef du Bureau des activités pour les travailleurs du BIT. ❐ Droits de l’homme et liberté syndicale : évolution sous le contrôle de l’OIT, par Lee Swepston, chef du Service de la formation et l’apprentissage à vie. Les meilleurs résultats sont obtenus lorsque le contexte général favorise la croissance et lorsque les décisions concernant la formation sont prises en étroite consultation avec le gouvernement, les employeurs et les travailleurs. Le Rapport sur l’emploi dans le monde 1998-99 est le troisième d’une série de rapport de l’OIT qui offre une perspective internationale sur les problèmes de l’emploi. ❑ l’égalité et de la coordination des droits de l’homme. ❐ Liberté syndicale : l’impact de la convention n o 87 et l’action de l’OIT, par Geraldo von Potobsky, ancien chef du Service de la liberté syndicale du BIT et du Service de l’application des normes. ❐ La Déclaration de 1998 de l’OIT sur les principes et droits fondamentaux : un défi pour l’avenir, par Hilary Kellerson, ancien conseiller juridique adjoint du BIT. ❐ Annexes comprenant les textes originaux de la convention n o 87, de la Déclaration universelle des droits de l’homme et de la Déclaration de l’OIT relative aux principes et droits fondamentaux au travail. ❐ Une bibliographie commentée : la protection internationale de la liberté syndicale, comprenant les sources universelles et régionales de droit international, les dénonciations des cas de violation syndicale et une sélection de sources secondaires. 35



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :