Travail n°17 sep/oct/nov 1996
Travail n°17 sep/oct/nov 1996
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°17 de sep/oct/nov 1996

  • Périodicité : semestriel

  • Editeur : Bureau international du Travail

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 1,5 Mo

  • Dans ce numéro : femmes au travail, discrimination universelle.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 SOMMAIRE Femmes : La discrimination est universelle 4 Guatemala : Protection des droits des indigènes... 8 Viet Nam : Elargissement du système de sécurité sociale... 10 Les pays d’Amérique latine se joignent à la lutte contre le travail des enfants. 11 La dextérité des enfants est un faux argument.. 12 Les employeurs s’engagent à lutter contre le travail des enfants. 13 Conférence internationale du Travail (83 e session) Travaux publics à haute intensité de maind’oeuvre : Faire travailler la main-d’oeuvre plutôt que les machines... 22 Uruguay : La sécurité dans le bâtiment et les travaux publics... 24 L’entreprise et l’OIT : Promouvoir le progrès social et la compétitivité.. 30 Premières normes internationales sur le travail à domicile 14 Le Président Chirac à la Conférence. 15 Temps forts de la Conférence.. 16 Ensemble contre le travail des enfants... 18 La Commission des normes montre du doigt l’Iran, le Myanmar et le Nigéria... 21 CHAMPS D’ACTION... 9 PLANÈTE TRAVAIL 26 MÉDIATHÈQUE.. 27 L’Organisation internationale du Travail (OIT), créée en 1919, groupe les gouvernements, les employeurs et les travailleurs de ses 174 Etats membres dans une action commune pour l’avancement de la protection sociale et l’amélioration des conditions de vie et de travail partout dans le monde. Le Bureau international du Travail (BIT), à Genève, est le secrétariat permanent de l’Organisation. T ravail T ravail Le magazine Travail est publié quatre fois par an par le Bureau de l’information publique du BIT, à Genève. Aussi publié en chinois, danois, finnois, hongrois, japonais, norvégien, russe, slovaque, suédois et tchèque. ■ Rédacteur en chef : Gregory Härtl ■ Edition allemande : Hans von Rohland ■ Edition arabe : Khawla Mattar, Bureau de l’OIT à Beyrouth. ■ Edition espagnole : Réalisée avec le concours du Bureau de l’OIT à Madrid. ■ Responsable de la production : Kiran Mehra-Kerpelman ■ Photo de couverture : Jacques Maillard Ce magazine ne constitue pas un document officiel de l’Organisation internationale du Travail. Les opinions exprimées ne reflètent pas nécessairement les vues du BIT. Les désignations utilisées n’impliquent de la part du BIT aucune prise de position quant au statut juridique de tel ou tel pays, zone ou territoire, ou de ses autorités, ni quant au tracé de ses frontières. La mention ou la nonmention de telle ou telle entreprise ou de tel ou tel produit ou procédé commercial n’implique de la part du BIT aucune appréciation favorable ou défavorable. Les textes et les photos peuvent être librement reproduits, à condition d’en mentionner la source. L’envoi d’un justificatif serait apprécié. Toute correspondance doit être adressée au Bureau de l’information publique du BIT, CH-1211, Genève 22 (Suisse). Tél. +4122/7997912 Fax +4122/7883894 http://www.ilo.org Imprimé par ATAR S.A. Genève ISSN 1020-0002 TRAVAIL – N o 17 – 1996
Editorial Jacques Maillard TRAVAIL – N o 17 – 1996 Forum des entreprises 1996 Le premier Forum des entreprises organisé par l’OIT se tiendra les 8 et 9 novembre prochains à Genève. Il réunira de hauts responsables des entreprises, des gouvernements, des organisations d’employeurs et de travailleurs, des universités et des écoles de gestion d’une grande partie des 174 Etats membres de l’OIT (on trouvera des précisions complémentaires et un formulaire d’inscription dans les pages 30 et 31). Pourquoi l’OIT organise-t-elle un Forum des entreprises ? Bien que l’essentiel de ses travaux se rapporte aux politiques nationales et aux normes internationales du travail, l’OIT consacre de plus en plus d’activités à l’entreprise, dans la perspective de favoriser la création d’emplois productifs. Ainsi, dans le rapport qu’il a présenté à la 83 e Conférence internationale du Travail, le Directeur général a-t-il déclaré : « Dans une économie de plus en plus mondialisée, seules des entreprises viables et compétitives peuvent créer et maintenir des emplois de qualité. » L’une des principales conclusions du Sommet mondial pour le développement social, tenu en 1995 à Copenhague, est que l’OIT a un rôle de premier plan à jouer dans le débat qui commence à s’engager au sujet de la vocation de l’entreprise à résoudre certains problèmes de développement. Quel rôle l’entreprise devrait-elle assumer dans des domaines tels que la création d’emplois, la formation professionnelle, la protection des travailleurs, leur responsabilisation et la réduction de la pauvreté ? Le Forum des entreprises est une nouvelle tribune offerte par l’OIT à ceux qui cherchent une réponse à ces questions. Il s’articulera autour d’un thème principal, intitulé « L’entreprise et l’OIT : promouvoir le progrès social et la compétitivité des entreprises dans une économie mondiale », qui sera traité sous la forme de quatre débats consacrés aux sujets suivants : 1) Evolution de l’économie mondiale : répercussions sur les entreprises et l’OIT, 2) Entreprises et emplois, 3) Initiatives sociales des entreprises, 4) Rôle futur des partenaires sociaux au niveau de l’entreprise. Quarante intervenants venus du monde entier animeront ces débats. Le Conseil d’administration du BIT, qui se réunira du 7 au 21 novembre, s’inspirera des résultats du Forum pour décider des activités futures concernant l’entreprise, qui seront présentées dans les propositions de programme et de budget pour 1998-99. Le Forum offrira aux participants l’occasion de mieux connaître l’OIT et renforcera l’esprit de dialogue et de coopération qui s’est instauré entre l’Organisation et ses mandants. Le Forum 1996 devant marquer le point de départ d’une série d’activités nouvelles consacrées à l’entreprise, l’OIT envisage d’ores et déjà d’en organiser un deuxième, en principe en novembre 1998, pour donner suite aux débats que mènera la Conférence en 1997 et en 1998 sur les conditions générales propres à stimuler la création d’emplois dans les petites et moyennes entreprises, ainsi qu’à toute autre initiative ayant trait à l’entreprise et à l’emploi. Ainsi, le Forum devrait devenir un moyen es- sentiel de garantir que les entreprises, véritables moteurs de la création d’emplois, jouent un rôle important au sein de l’OIT. 3



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :