TransferT n°2-3 mai à nov 2013
TransferT n°2-3 mai à nov 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2-3 de mai à nov 2013

  • Périodicité : semestriel

  • Editeur : Session Libre

  • Format : (148 x 210) mm

  • Nombre de pages : 92

  • Taille du fichier PDF : 25,2 Mo

  • Dans ce numéro : Red Bull Skylines... l'évènement BMX le plus attendu mais aussi le plus critiqué de l'année 2012.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 74 - 75  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
74 75
par Yann « Guliver » Martinot & Jean-Pierre « Kris Vitti » Martinot Photo : Loïc benoit « Dans la forme d’un outil trois valeurs interfèrent : la fonction mécanique idéale, les solutions matérielles à l’approximation fonctionnelle qui relèvent de l’état technique et le style qui relève de la figuration ethnique » André Leroi-Gourhan in Le geste et la parole vol. 2 - 1965• Art.IX - L’Invention BANALE... VS...Le Moustique MUTANT L´idée de vaporiser des liquides est ancienne. L’homme préhistorique propulsait déjà des pigments par la bouche afin d’aposer la trace de sa main sur les paroies de la grotte où il vivait... Il en aura fallu des révolutions techniques, technologiques et industrielles pour arriver à fabriquer... - La BOMBE - Dès 1862, un brevet américain s’intéresse à la diffusion de liquides se trouvant dans un flacon grâce à une valve munie d´un tube plongeur. Ce n’est qu’aux alentours de 1930 que l’humanité peut bénéficier de l’invention du principe aérosol, grâce au norvégien Erik Rotheim. Pendant la Seconde Guerre mondiale, c’est en exploitant le brevet de Rotheim que deux chercheurs américains, Goodhue et Sullivan, répondent à l’attente de l’armée américaine de trouver une protection efficace contre les insectes et moustiques. Le premier aérosol est donc un insecticide à usage militaire. Ils obtiennent un brevet pour le développement de leur invention en 1943. Après la guerre, l’idée d’utiliser l’emballage aérosol à usage civil se répand peu à peu... Une INVENTION, vient de croisements, de recoupements entre des choses déjà existantes, qui vont permettre d’innover...• Art.X - Planche CONTACT a.k.a. Le Temps en Suspends Le surf, comme le skate et le graph se joue sur une zone contact. Sans friction, il n’y a pas d’énergies qui puissent se manifester. Cette zone contact qui se situe aux frontières de la ville et de la nature est donc le spot, comme nous l’avons étiquetté précédemment dans les articles VII et VIII. Ainsi, le skate est basé sur la GLISSE, la station DEBOUT et la découverte d’un terrain, d’un SPOT. Avec le GRAPH, pas de SURF, de patins à GLACE et de « jour sans vague ». Pas de Los Angeles et ses surfaces en béton et en bord de mer. Qui n’a pas déjà gravé son nom sur un arbre ou sur sa table d’école, le graffiti vient de cette naïveté. De l’enfant qui apprend à écrire son prénom et répète cet acte fièrement, indéfiniment, comme si à chaque lettre inscrite il se définissait un peu plus lui-même. Par le geste il s’approprie son nom. 75



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


TransferT numéro 2-3 mai à nov 2013 Page 1TransferT numéro 2-3 mai à nov 2013 Page 2-3TransferT numéro 2-3 mai à nov 2013 Page 4-5TransferT numéro 2-3 mai à nov 2013 Page 6-7TransferT numéro 2-3 mai à nov 2013 Page 8-9TransferT numéro 2-3 mai à nov 2013 Page 10-11TransferT numéro 2-3 mai à nov 2013 Page 12-13TransferT numéro 2-3 mai à nov 2013 Page 14-15TransferT numéro 2-3 mai à nov 2013 Page 16-17TransferT numéro 2-3 mai à nov 2013 Page 18-19TransferT numéro 2-3 mai à nov 2013 Page 20-21TransferT numéro 2-3 mai à nov 2013 Page 22-23TransferT numéro 2-3 mai à nov 2013 Page 24-25TransferT numéro 2-3 mai à nov 2013 Page 26-27TransferT numéro 2-3 mai à nov 2013 Page 28-29TransferT numéro 2-3 mai à nov 2013 Page 30-31TransferT numéro 2-3 mai à nov 2013 Page 32-33TransferT numéro 2-3 mai à nov 2013 Page 34-35TransferT numéro 2-3 mai à nov 2013 Page 36-37TransferT numéro 2-3 mai à nov 2013 Page 38-39TransferT numéro 2-3 mai à nov 2013 Page 40-41TransferT numéro 2-3 mai à nov 2013 Page 42-43TransferT numéro 2-3 mai à nov 2013 Page 44-45TransferT numéro 2-3 mai à nov 2013 Page 46-47TransferT numéro 2-3 mai à nov 2013 Page 48-49TransferT numéro 2-3 mai à nov 2013 Page 50-51TransferT numéro 2-3 mai à nov 2013 Page 52-53TransferT numéro 2-3 mai à nov 2013 Page 54-55TransferT numéro 2-3 mai à nov 2013 Page 56-57TransferT numéro 2-3 mai à nov 2013 Page 58-59TransferT numéro 2-3 mai à nov 2013 Page 60-61TransferT numéro 2-3 mai à nov 2013 Page 62-63TransferT numéro 2-3 mai à nov 2013 Page 64-65TransferT numéro 2-3 mai à nov 2013 Page 66-67TransferT numéro 2-3 mai à nov 2013 Page 68-69TransferT numéro 2-3 mai à nov 2013 Page 70-71TransferT numéro 2-3 mai à nov 2013 Page 72-73TransferT numéro 2-3 mai à nov 2013 Page 74-75TransferT numéro 2-3 mai à nov 2013 Page 76-77TransferT numéro 2-3 mai à nov 2013 Page 78-79TransferT numéro 2-3 mai à nov 2013 Page 80-81TransferT numéro 2-3 mai à nov 2013 Page 82-83TransferT numéro 2-3 mai à nov 2013 Page 84-85TransferT numéro 2-3 mai à nov 2013 Page 86-87TransferT numéro 2-3 mai à nov 2013 Page 88-89TransferT numéro 2-3 mai à nov 2013 Page 90-91TransferT numéro 2-3 mai à nov 2013 Page 92